Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
284
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Jusqu'ici, tout va bien !

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
24/07/2019 | 09:04

Les planètes étaient alignées comme rarement lors de la séance boursière de mardi : accord budgétaire aux Etats-Unis, confirmation de la reprise du dialogue commercial sino-américain la semaine prochaine, solides publications de la part de quelques poids lourds de la cote comme Texas Instruments, Coca-Cola et United Technologies… Les indices américains sont revenus tout près de leurs records historiques récents, tandis que le verrou des 5600 points a sauté sur le CAC40. Aujourd'hui, environ 80 publications de grandes entreprises sont programmées, et non des moindres.

Comme ce fut déjà le cas hier, les publications de résultats d'entreprises vont encore rythmer la séance du jour. Une situation qui se poursuivra jusqu'à la fin de la semaine prochaine, avant la trêve estivale habituelle. Deux événements viendront entrecouper cette avalanche d'annonces : les décisions de politique monétaire de la BCE, dès demain, puis de la Fed, le 31 juillet. Les deux banques centrales sont sur la même longueur d'onde actuellement, puisqu'elles ont repris une position dite "accommodante", c’est-à-dire qu'elles se sont replacées en position d'apporter du soutien à l'activité économique.
 
Mais la comparaison s'arrête là. En Europe, Mario Draghi doit composer avec des outils non-conventionnels pour relancer une économie qui tourne au ralenti, alors même que l'institution est loin d'avoir reconstitué son arsenal. Aux Etats-Unis, Jerome Powell et son équipe se contentent pour l'heure de jouer sur les taux directeurs, même si sa marge de manœuvre est nettement plus confortable que celle de la BCE. Le stratège de la gestion NN IP, Patrick Moonen, estime que la BCE pourrait abaisser ses taux dès demain, mais qu'elle le fera plus probablement en septembre. Reste à savoir si s'enfoncer dans les taux négatifs est une bonne chose (pour un parti pris sur la question, visionnez ou podcastez "les banquiers centraux sont-ils devenus fous ?", un contenu exclusif Zonebourse). Quant à la Fed, NN IP estime qu'une baisse de taux aura lieu le 31 juillet, "suivie d'une ou deux autres baisses de taux visant à assurer la croissance américaine".
 
Le CAC40 gagnait 0,16% à 5627 points peu après l'ouverture.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Les indicateurs PMI flash de juillet sont attendus aujourd'hui, notamment en France (9h15), Allemagne (9h30), zone euro (10h00) et Etats-Unis (15h45). Les autres temps forts du jour sont la masse monétaire M3 en Europe (10h00), les ventes dans l'immobilier ancien aux Etats-Unis (16h00) et les stocks pétroliers hebdomadaires américains (16h30).
 
L'euro faiblit à 1,1145 USD à la veille de la réunion de la BCE. L'once d'or reprend 0,2% à 1420 USD. Le pétrole est en légère baisse, à 57 USD pour le WTI et à 64 USD pour le Brent. Le rendement du T-Bond 10 ans atteint 2,072%. Quatrième séance consécutive de baisse pour le Bitcoin, qui s'échange à 9630 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Aena : MainFirst passe de neutre à sousperformance en visant 160 EUR.
  • AMS : Deutsche Bank reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 45 à 52 CHF.
  • ASML : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 215 à 254 EUR.
  • BigBen : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 15,50 à 16,60 EUR.
  • Delta Plus : GreenSome reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 60,70 à 64 EUR.
  • Edenred : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 34,60 à 38,20 EUR.
  • Electrolux : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 281 à 277 SEK.
  • Faurecia : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 45,20 à 45,80 EUR.
  • Fevertree : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2700 à 2400 GBp.
  • Flughafen Zuerich : MainFirst passe de surperformance à neutre en visant 185 CHF.
  • Fraport : Main First passe de neutre à surperformance en visant 90 EUR.
  • Hermès International : Société Générale reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 624 à 661 EUR.
  • HSBC : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 850 à 691 GBp.
  • Idorsia : Deutsche Bank reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 29 à 30 CHF.
  • Ingenico : Morgan Stanley reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 78 à 100 EUR.
  • Lindt : Barclays passe de souspondérer à pondération en ligne avec un objectif de cours relevé de 68 000 à 78 000 CHF.
  • Logitech : Julius Baer reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 39 à 40 CHF.
  • Small Caps : La sélection du second semestre 2019 de Genesta comprend EasyVista, Delfingen, 2CRSI, Oncodesign et Median Technologies.
 
L’actualité des sociétés
 
TechnipFMC a remporté un contrat géant de 7,6 milliards de dollars pour fournir trois trains de gaz naturel liquéfié (GNL) au russe Novatek, pour le projet Arctic LNG 2 dans la péninsule de Gydan en Sibérie occidentale. Nissan (Renault) supprimerait plus de 10 000 emplois dans le monde, selon des sources concordantes, un plan devant être dévoilé jeudi. Air Liquide a renouvelé ses accords avec Shell Chemicals pour la fourniture d'oxygène, d'azote, de vapeur et d'électricité au site Scotford en Alberta, au Canada. Casino a signé de nouvelles promesses unilatérales d'achat pour trois hypermarchés Géant pour 42 millions d'euros, dont deux rejoindront U et un Leclerc Sodexo prend une part minoritaire de Zeta, spécialiste indien des technologies financières. L'ANR octroie 0,8 M€ de financement au projet DC-Target, auquel participe OSE Immuno. MedinCell reçoit 7,5 M€ sur un financement de 20 M€ de la BEI. Seb, Ingenico, Orpea, Tarkett, Nexity, Covivio… les publications d'entreprises se multiplient. Pour un aperçu général, consultez notre agenda

Pêle-mêle des publications… Groupe Seb s'attend à "continuer à bénéficier d’un contexte matières plus favorable qu’anticipé" et vise plus de 7% de croissance organique et autour de 6% de hausse de son ROPA, entraînant donc une érosion des marges. Dassault Systèmes relève légèrement sa prévision de BPA 2019 à cause du change. Nexans s'attend à 110 M€ de perte nette en 2019 à cause des frais de restructuration, pour 360 à 390 M€ d'Ebitda. Interparfums table sur 14% de marge opérationnelle sur l'année après 15% au S1. Ingenico relève ses objectifs 2019 : 9% de croissance organique et plus de 590 M€ d'Ebitda vs. 6% et 550 M€ précédemment. Environnement toujours compliqué pour Tarkett, qui mise gros sur le second semestre. Les résultats de Peugeot dépassent les attentes mais le constructeurs réduit ses projections de croissance du marché (-1% en Europe, de -4% en Amérique latine et -7% en Chine, +3% en Russie vs. Stable en Europe, -2% en Amérique Latine, -3% en Chine et +5% en Russie).
 
Le département de la Justice des Etats-Unis a ouvert mardi une enquête antitrust pour déterminer si les géants de la technologie numérique, les Facebook, Google, Apple, Amazon et consorts, utilisent des pratiques anticoncurrentielles, sans toutefois citer nommément les entreprises concernées. Les trimestriels de Snap salués post-clôture, ceux de Visa sont solides mais le titre est moins entouré. Unicredit devrait annoncer 10 000 suppressions d'emplois, aux dernières rumeurs, une nouvelle qui a fait réagir le PDG français du transalpin, Jean-Pierre Mustier, pour qui tout plan passerait par des retraites anticipées. Airbus, Lockheed Martin, Boeing et Saab se disputeront le contrat des futurs jets de combat du Canada, a officialisé Ottawa hier. Dish aurait scellé un accord pour reprendre 5 Mds$ d'actifs dans le cadre du rapprochement entre Sprint et T-Mobile US. Apollo aurait gelé les discussions avec des acquéreurs potentiels de Verallia au profit d'une IPO, a appris Reuters. WeWork pourrait de son côté entrer en bourse en septembre, un peu plus tôt que prévu. Après Fedex, UPS se lance dans la livraison le dimanche. Uber va lancer sa solution de fret en Allemagne après avoir démarré en Europe sur le marché néerlandais. Ça n'a aucun intérêt, mais une paire de Nike fabriquée en 1972, l'une des premières de la marque, a été adjugée à 437 500 USD lors d'une vente aux enchères à New York.
 
Ça publie. Facebook, AT&T, Boeing, Paypal, Thermo Fisher, United Parcel Service, Caterpillar aux Etats-Unis. LVMH, Iberdrola, Daimler, Dassault Systèmes, GlaxoSmithKline, Deutsche Boerse, Lonza ou Peugeot en Europe. En tout, 80 valeurs présentes dans les indices S&P500 et Stoxx Europe 600.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
2CRSI -1.37%8.66 Cours en temps réel.3.10%
AENA 0.00%Cours en clôture.0.00%
AIR LIQUIDE 0.62%130.8 Cours en temps réel.20.61%
ALPHABET -0.72%1229.84 Cours en différé.17.69%
AMAZON -1.56%1804 Cours en clôture.16.16%
AMS 0.74%47.55 Cours en différé.100.34%
APPLE -1.46%217.73 Cours en différé.38.03%
ASML HOLDING N.V. -0.86%226.05 Cours en différé.64.81%
BOEING COMPANY (THE) -1.31%379.39 Cours en différé.19.21%
CAC 40 0.56%5690.78 Cours en temps réel.18.70%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 3.79%45.49 Cours en temps réel.25.18%
CATERPILLAR INC. -1.51%128.16 Cours en différé.0.86%
DAIMLER AG -0.17%47.345 Cours en différé.3.13%
DASSAULT SYSTÈMES 0.58%130.7 Cours en temps réel.26.04%
DELTA PLUS GROUP 0.98%41.3 Cours en temps réel.29.87%
DEUTSCHE BOERSE AG -0.46%15.23 Cours en différé.28.25%
EASYVISTA -1.65%59.5 Cours en temps réel.61.68%
ELECTROLUX -10.71%193.75 Cours en clôture.0.00%
FACEBOOK -0.11%189.93 Cours en différé.44.89%
FAURECIA -2.50%44.02 Cours en temps réel.33.11%
FEDEX CORPORATION -2.41%148.78 Cours en différé.-7.78%
FEVERTREE DRINKS PLC -1.99%2415 Cours en différé.9.46%
FLUGHAFEN ZUERICH AG 0.34%179 Cours en différé.9.78%
FRAPORT 0.95%76.78 Cours en différé.21.77%
GLAXOSMITHKLINE 1.18%18.988 Cours en différé.12.84%
GROUPE SEB -0.21%143.7 Cours en temps réel.27.39%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.32%627.4 Cours en temps réel.29.41%
HSBC HOLDINGS PLC -0.06%615.6 Cours en différé.-4.84%
IBERDROLA -0.64%9.272 Cours en clôture.32.12%
IDORSIA LTD 2.68%26.1 Cours en différé.56.72%
INGENICO GROUP -3.24%89.06 Cours en temps réel.79.77%
LOCKHEED MARTIN CORPORATION -1.32%388.25 Cours en différé.48.28%
LOGITECH INTERNATIONAL -1.48%40.6 Cours en différé.33.28%
LONZA GROUP -0.09%345.8 Cours en différé.35.89%
LVMH MOËT HENNESSY VUITTON SE 0.75%370.05 Cours en temps réel.43.32%
MEDINCELL 2.13%7.66 Cours en temps réel.15.19%
NEXANS 0.09%34.88 Cours en temps réel.43.36%
NIKE -1.16%86.68 Cours en différé.16.91%
ONCODESIGN 1.74%8.2 Cours en temps réel.25.38%
ORPÉA 0.83%109.3 Cours en temps réel.22.51%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS 2.93%3.87 Cours en temps réel.13.82%
PAYPAL HOLDINGS -1.39%104.64 Cours en différé.24.44%
PEUGEOT 0.04%24.02 Cours en temps réel.28.83%
RENAULT 0.57%56.38 Cours en temps réel.3.35%
SEB -30.38%13.5 Cours en différé.0.00%
SODEXO -0.59%100.35 Cours en temps réel.12.12%
SPRINT CORP -2.37%6.58 Cours en différé.13.06%
T-MOBILE US -0.51%80.59 Cours en différé.26.69%
TARKETT -1.09%13.64 Cours en temps réel.-22.15%
TECHNIPFMC 1.63%24.39 Cours en différé.24.57%
THERMO FISHER SCIENTIFIC 0.37%296.33 Cours en différé.32.41%
UNITED PARCEL SERVICE 1.33%120.7 Cours en différé.23.76%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader