Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Il paraît que la Fed a parlé

23/09/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Une décision de la Fed qui passe comme une lettre à la poste et des nouvelles un peu plus rassurantes en provenance de Chine ont permis aux marchés actions de bien se comporter hier. Aux Etats-Unis, les indices ont mis fin à une série baissière peu habituelle ces derniers mois. Si vous faites une overdose d'indicateurs macroéconomiques, arrêtez tout de suite de lire parce qu'il en sera beaucoup question aujourd'hui.

La banque centrale américaine a parlé hier soir. Et les marchés ont bu ces paroles, sans vraiment réagir. Il faut dire qu'ils s'étaient enivrés pendant le plus clair de la journée après avoir appris que le groupe immobilier chinois Evergrande allait pouvoir honorer une échéance de dette. Les annonces de la Fed sont toutefois visibles sur un graphique de cours, sous la forme d'une sorte de "M" qui s'est dessiné à partir de 20h00, alors que les indices étaient déjà haut perchés. Un coup d'accélération après le communiqué, un coup de mou et une nouvelle remontée pendant le discours de Jerome Powell puis une nouvelle réduction des gains jusqu'à la cloche. Un "W" eut été plus favorable, mais c'est bien une hausse solide qui s'est imposée.

Bilan, 1% de gains pour chacun des trois grands indices américains, gains qui mettent fin à une glissade de plusieurs séances pour le Dow Jones et le S&P500. La hausse a été tirée par les valeurs pétrolières, les industrielles et les poids lourds technologiques. A l'exception notable de Facebook (-4%) qui a brutalement quitté le club des capitalisations à plus de 1 000 Mds$ au cours du mois et qui traverse une passe compliquée. L'entreprise de Marck Zuckerberg a été brocardée par une enquête à épisodes du Wall Street Journal qui montre qu'elle a de grandes difficultés à contrôler ses contenus. Elle vient de perdre son chef de l'innovation. Et pour couronner le tout, son responsable marketing a concédé, hier, que les modifications apportées par Apple sur iOS pèsent sur ses recettes. C'est un peu incongru, mais Facebook est actuellement moins bien valorisé que The Home Depot sur la base des résultats attendus en 2022.

Mais remontons si vous le voulez bien à l'étage supérieur, celui de la macroéconomie et de sa cheffe d'orchestre, la banque centrale américaine. Jerome Powell et son équipe n'ont pas annoncé une réduction du programme de rachat d'actifs dès ce début d'automne, mais ont bien fait comprendre que l'annonce aura lieu – sauf impondérable – lors de la prochaine réunion du début du mois de novembre. La mise en œuvre devrait démarrer peu après. Le démontage du dispositif de soutien destiné à répondre au coronavirus était attendu et n'a pas provoqué de grosses réactions, en dehors des critiques de ceux qui pensent qu'il ne devrait déjà plus être en place, vu la dynamique économique actuelle.

Au niveau des taux d'intérêts, la réunion a été plus intéressante puisque la probabilité d'une hausse en 2022 s'est accrue. La Fed fournit en effet des éléments sur les intentions de ses membres, éléments qui montrent que neuf pensent désormais qu'une première hausse de taux est envisageable en 2022, contre neuf qui pensent qu'elle aura lieu plus tard. Le camp des "faucons" s'est enrichi par rapport à la précédente réunion. Les bons connaisseurs de la politique monétaire américaine savent que l'arrivée des élections de mi-mandat et le renouvellement de certains des membres de la Fed pourraient changer la donne, mais le fait est que le cap du "50/50" a été atteint.

Autre enseignement de la réunion de la Fed, les prévisions de croissance ont été un peu abaissées pour cette année et relevées pour la suivante. Celles d'inflation ont été, comme il se doit, relevées elles-aussi. Mais la Fed pense que les prix rentreront progressivement dans le rang. Pas mal d'économistes la jugent toujours positionnée trop bas et craignent qu'elle n'ait à relever ses taux plus brutalement que prévu pour y faire face. Bref, la querelle qui dure depuis des mois n'est pas éteinte.

Pour finir, les trajectoires de taux à moyen terme (on parle ici de 2023 / 2024) sont plus élevées qu'elles ne l'étaient en juin. Si cela fait tiquer les spécialistes dont je lis les commentaires ce matin, cela n'a pas eu l'air de contrarier des marchés actions qui ont surtout retenu que l'économie se porte bien et que l'ère de l'abondance de liquidités, alimentée par les taux bas, devrait encore durer un peu.

La séance du jour sera marquée par la publication des indicateurs PMI des principales économies pour septembre. Ce sont, comme je l'écris souvent, des indicateurs avancés extrêmement suivis par la communauté financière car ils sont fiables et annonciateurs des grandes tendances dans l'industrie et les services. Seuls manqueront à l'appel les PMI chinois, qui ne seront annoncés que mercredi prochain. Il faut aussi noter que ce jeudi est jour de rentrée pour la Banque d'Angleterre, qui commentera à la mi-journée ses orientations monétaires.

Le CAC40 gagne 0,78% à 6688 points peu après l'ouverture. En Asie, le chassé-croisé des jours fériés continue avec un jour sans marchés au Japon. La Chine continentale, Hong Kong et Sydney évoluent en hausse en fin de parcours. A Séoul après trois jours fériés, la reprise est légèrement baissière.

Les temps forts économiques du jour

Les indicateurs PMI Flash de septembre tout au long de la journée et la décision de la Banque d'Angleterre sur sa politique monétaire (13h00) précéderont une série d'indicateurs aux Etats-Unis indice d'activité de la Fed de Chicago et nouvelles demandes d'allocations chômage hebdomadaires (14h30), puis indice des indicateurs avancés (16h00).

L'euro revient à 1,1705 USD après avoir brièvement enfoncé le seuil de 1,17. L'once d'or stagne à 1764 USD. Le pétrole gagne du terrain, 72,40 USD le baril WTI et à 76,40 USD le baril de Brent. Le T-Bond affiche un rendement inchangé de 1,30% sur 10 ans, tandis que le Bund est "rémunéré" -0,33%. Le bitcoin reprend du terrain à 44 200 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Alten : Portzamparc passe de renforcer à conserver en visant 147,10 EUR.
  • Bâloise : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 175 à 161,50 CHF.
  • Covivio : Exane BNP Paribas reprend le suivi à surperformance en visant 90 EUR.
  • Deutsche Lufthansa : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 6,60 EUR.
  • Deutsche Wohnen : Exane BNP Paribas passe de sousperformance à neutre en visant 53 EUR.
  • Doxee : Midcap Partners passe d'acheter à conserver en visant 13 EUR.
  • Entain : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 2402 à 2683 GBp.
  • Inmobiliaria Colonial : Exane BNP Paribas reprend le suivi à surperformance en visant 11 EUR.
  • Intesa Sanpaolo : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 1,85 à 2,25 EUR.
  • Koné : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 76 à 74 EUR.
  • Merlin Properties: Exane BNP Paribas reprend le suivi à neutre en visant 10 EUR.
  • Munters : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 84 à 82 SEK.
  • Reworld : GreenSome Finance reste à l'achat avec un objectif relevé de 8,31 à 10,12 EUR. Portzamparc reste à l'achat avec un objectif relevé de 4,90 à 8,70 EUR.
  • Robertet : Tradition & Securities passe de conserver à acheter en visant 1140 EUR. Midcap Partners reste à conserver avec un objectif relevé de 1035 à 1037 EUR.
  • Rolls-Royce : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 150 à 160 GBp.
  • SKF : Morgan Stanley passe de souspondérer à surpondérer en visant 250 SEK.
  • Tag Immobilien : Exane BNP Paribas reprend le suivi à surperformance en visant 33 EUR.
  • Trigano : entre dans la liste des convictions de Portzamparc.
  • Uniper : Bankhaus Metzler passe de conserver à acheter en visant 39 EUR.
  • Warehouses De Pauw : Exane BNP Paribas reprend le suivi à sousperformance en visant 33 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Capgemini lance une offre Stratégie Net Zero pour aider ses clients à concrétiser leurs engagements en termes de développement durable.
  • Faurecia n'atteindra pas ses objectifs cette année.
  • Seb investit 150 M€ en France.
  • Valneva étend les essais cliniques de son candidat vaccin contre le COVID-19 et discute toujours avec l'UE concernant un potentiel contrat de fourniture.
  • Gaztransport & Technigaz obtient une commande de Hyundai Samho Heavy Industries pour la conception des cuves de deux nouveaux méthaniers.
  • Ramsay Générale de Santé acquiert le danois WeCare.
  • Comme cela était envisagé, l'actionnaire principal de SMCP, European Topsoho, filiale du chinois Shandong Ruyi, n'a pas remboursé son échéance obligataire à la date prévue, ce qui devrai lui faire perdre le contrôle de la société car les actions étaient nanties.
  • AB Science va lancer une phase I/II au Canada avec AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë.
  • Ekinops s’associe à bcom pour développer les solutions réseau d’accès du futur.
  • Inventiva lève 30 M€ via le dispositif ATM aux Etats-Unis.
  • Pixium Vision réalise la première implantation d'un système Prima chez un patient en Allemagne.
  • Nicox en échec en phase IIb avec NCX4251 dans la blépharite.
  • Predilife permet à Lactalis de proposer des bilans de prédiction du cancer du sein à ses salariées.
  • Coca-Cola adopte la technologie VUSION Ads de SES-imagotag au Japon.
  • Riber reçoit une nouvelle commande pour une machine MBE en Asie.
  • Dolfines rachète une société pour se doter d'une compétence dans les énergies renouvelables.
  • The Blockchain Group réalise un placement privé à 1,10 EUR l'action, pour lever 5 M€ auprès d'investisseurs non cités.
  • Exclusive Networks s'introduit sur Euronext Growth.
  • Trigano, Alten, Visiativ, Groupe Open, Robertet, Boostheat, Nextedia, Compagnie Lebon, Reworld, Guerbet, Crossject, Cerinnov, Witbe, Bio-UV, Synergie, Transgène, Réalités, Theravet, Affluent Medical, Clasquin et Touax ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • Le PDG de GlaxoSmithKline sous pression alors que Bluebell se joint à Elliott pour exiger des changements de direction.
  • The Boeing Company relève les projections de besoins du marché chinois à moyen terme.
  • Le patron de la technologie chez Facebook, Mike Schroepfer, va démissionner. Le groupe a par ailleurs reconnu avoir été pénalisé par les nouvelles restrictions d'Apple, contribuant à faire décrocher le titre hier.
  • Une rumeur d'adossement d'Antofagasta, peu étayée, a dopé le titre hier.
  • Le CEO de China Evergrande exhorte ses équipes à reprendre les travaux de construction et à assurer le remboursement des produits financiers, permettant un rebond du titre.
  • Kubota envisage de prendre une participation de 15% dans Escorts.
  • General Motors investit dans la start-up chinoise de conduite autonome Momenta.
  • Otis rachète les minoritaires de Zardoya Otis à 76 EUR l'action.
  • BlackBerry gagne 6 % hors séance après de bons trimestriels.
  • Cofinimmo procède à la cession partielle du portefeuille Cofinimur I pour 41 M€.
  • Principales publications de résultats. Nike, Accenture, Costco Wholesale, Darden Restaurants, com, Fonterra, Rocket Internet, Voltalia

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCENTURE PLC 1.43%365.3 Cours en différé.37.87%
AFFLUENT MEDICAL -2.36%5.8 Cours en temps réel.0.00%
ALTEN -0.94%148.3 Cours en temps réel.61.58%
ANTOFAGASTA PLC -1.87%1388 Cours en différé.-1.80%
APPLE INC. -0.61%163.76 Cours en différé.24.18%
BIO-UV GROUP 5.37%5.69 Cours en temps réel.-19.64%
BLACKBERRY LIMITED 4.93%11.92 Cours en différé.34.60%
CAPGEMINI SE -1.68%204.4 Cours en temps réel.63.96%
CERINNOV GROUP -1.14%1.384 Cours en temps réel.-28.93%
CLASQUIN -1.60%61.4 Cours en temps réel.70.03%
COMCAST CORPORATION 4.93%51.5 Cours en différé.-6.34%
CROSSJECT 1.71%2.68 Cours en temps réel.-14.03%
DARDEN RESTAURANTS, INC. 4.68%143.05 Cours en différé.15.81%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.14%5.625 Cours en différé.-27.01%
DJ INDUSTRIAL 1.82%34639.79 Cours en différé.11.16%
EKINOPS -5.21%7.28 Cours en temps réel.12.78%
ENTAIN PLC -3.11%1667 Cours en différé.51.79%
EXCLUSIVE NETWORKS SA -2.08%18.704 Cours en temps réel.0.00%
FACEBOOK INC -0.07%310.39 Cours en différé.13.71%
FAURECIA SE -0.89%37.96 Cours en temps réel.-8.61%
FONTERRA CO-OPERATIVE GROUP LIMITED 0.96%3.14 Cours en clôture.-28.47%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ -0.21%71.35 Cours en temps réel.-9.72%
GROUPE OPEN 0.79%25.5 Cours en temps réel.66.01%
GTT COMMUNICATIONS, INC. -90.29%0.0033 Cours en différé.-99.05%
INMOBILIARIA COLONIAL SOCIMI, S.A. -0.51%7.85 Cours en différé.-1.68%
INVENTIVA -0.33%11.94 Cours en temps réel.2.22%
KONE OYJ -0.07%60.22 Cours en différé.-9.33%
MERLIN PROPERTIES SOCIMI, S.A. -1.16%9.566 Cours en différé.24.40%
MUNTERS GROUP AB (PUBL) -1.00%64.05 Cours en différé.-22.05%
NEXTEDIA -0.20%1.022 Cours en temps réel.-12.10%
NICOX SA. 0.00%3.06 Cours en temps réel.-29.66%
NIKE, INC. 1.98%170 Cours en différé.17.83%
OTIS WORLDWIDE CORPORATION 2.98%82.85 Cours en différé.19.10%
PIXIUM VISION -3.66%0.894 Cours en temps réel.13.73%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ -2.71%21.5 Cours en temps réel.23.12%
REWORLD MEDIA -1.54%7.03 Cours en temps réel.125.24%
RIBER 0.68%1.47 Cours en temps réel.-4.89%
ROCKET INTERNET SE -0.28%28.82 Cours en clôture.34.42%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -0.06%126.06 Cours en différé.13.38%
RÉALITÉS -0.36%27.7 Cours en temps réel.21.93%
SEB S.A. -1.43%130.6 Cours en temps réel.-2.18%
SMCP S.A -3.30%7.615 Cours en temps réel.58.32%
TAG IMMOBILIEN AG 0.33%24.58 Cours en différé.-5.41%
THE BOEING COMPANY 7.54%202.38 Cours en différé.-12.09%
THE HOME DEPOT, INC. 1.84%407.77 Cours en différé.50.75%
THERAVET 0.32%6.2 Cours en temps réel.0.00%
TRANSGENE -0.95%2.62 Cours en temps réel.60.50%
TRIGANO -0.82%156.6 Cours en temps réel.9.05%
UNIPER SE -1.31%38.51 Cours en différé.38.17%
VISIATIV 0.00%25.8 Cours en temps réel.31.27%
VOLTALIA SA -3.60%19.52 Cours en temps réel.-21.66%
WITBE -0.30%6.68 Cours en temps réel.-34.31%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader