Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Government of Grand Duchy of Luxembourg : Jean Asselborn a participé à la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
15/08/2020 | 18:12

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, a participé ce vendredi 14 août à la réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, qui s'est tenue par visioconférence.

Cette réunion a été convoquée par le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, pour permettre aux ministres de se pencher sur les sujets pressants à l'ordre du jour international.

La discussion s'est d'abord concentrée sur la récente escalade des tensions en Méditerranée orientale. Le ministre Asselborn a exprimé son inquiétude face à la situation et a appelé à ce que la spirale négative soit stoppée sans tarder. Il a réitéré que la délimitation des zones économiques exclusives ne peut se faire que par le dialogue et la négociation de bonne foi, dans le plein respect du droit international et conformément aux principes des relations de bon voisinage. 'Nous attendons de la Turquie qu'elle s'abstienne de toute action qui pourrait aggraver la situation', a encore estimé Jean Asselborn.

Les ministres ont ensuite procédé à un échange de vues sur la situation au Bélarus, à la lumière de la violente répression qui a suivi les élections présidentielles du 9 août dans ce pays. Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a fait remarquer que les citoyens du Bélarus doivent pouvoir jouir des mêmes droits que les citoyens d'autres pays européens. Jean Asselborn a souligné que 'l'état de droit, la responsabilité démocratique, des élections libres et régulières et le droit de manifester pacifiquement sont essentiels à la liberté, à la stabilité et sécurité de nos sociétés' et que 'le respect de ces valeurs et principes est vital partout en Europe'. Or, les élections présidentielles du 9 août au Bélarus ne se sont pas déroulées conformément aux normes et standards internationaux. Il n'y a pas eu d'observation indépendante, les candidats ont été mis sous pression et emprisonnés. Les résultats ne sont pas vérifiables et ont été clairement falsifiés. 'Lorsque le peuple du Bélarus, privé de sa voix, est descendu dans la rue en réponse, il a été confronté à une répression violente et à des intimidations, aux balles et à la torture. Nous assistons à un terrorisme d'État au Bélarus. C'est clairement inacceptable en Europe au 21e siècle! Le peuple du Bélarus mérite mieux', a affirmé Jean Asselborn, qui a insisté sur le fait que les Européens doivent envoyer un message fort et clair et travailler ensemble pour demander des comptes aux responsables, afin d'accroître la pression sur le régime de Loukachenko.

Le ministre Asselborn s'est exprimé en faveur de sanctions ciblées et efficaces: 'Les sanctions devraient viser clairement les personnes du régime responsables des récentes violences et violations des droits de l'homme. Dans le même temps, nous devons faire tout notre possible pour soutenir la société civile - y compris les journalistes indépendants, ainsi que les étudiants biélorusses - et pour soutenir ceux qui sont attachés à un Belarus démocratique. '

En fin de réunion, les ministres ont fait le point sur la situation au Liban et sur l'appui fourni par l'UE et ses Etats membres suite à l'explosion du 4 août à Beyrouth. Ils ont aussi évoqué la situation au Venezuela et les conditions qui doivent être réunies pour la tenue des prochaines élections législatives dans ce pays.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

La Sté Government of the Grand Duchy of Luxembourg a publié ce contenu, le 15 août 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le15 août 2020 16:11:04 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
23:20La BCE va évaluer son programme d'urgence PEPP lancé face à la crise du coronavirus - FT
RE
22:07France-Le gouvernement veut supprimer pour €150 mls de petites taxes-Les Echos
RE
21:56USA-Biden critique le projet de Trump de nommer un candidat à la Cour suprême
RE
21:26De grandes banques continuent de blanchir des sommes énormes
AW
20:09Brésil-Jair Bolsonaro subira une opération chirurgicale vendredi
RE
19:49France-Deux personnes portées disparues dans le Gard après les intempéries
RE
19:11Coronavirus-3.894 nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours, dont 593 en réanimation (3.853 et 593 samedi) - santé publique france
RE
19:11Coronavirus-La France fait état de 10.569 nouvelles infections
RE
19:11Coronavirus-31.585 décès dénombrés en france depuis le début de l'épidémie (31.274 samedi) - santé publique france
RE
19:10Coronavirus-10.569 nouveaux cas diagnostiqués en 24 heures en france (13.498 samedi) - santé publique france
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"