Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France-Véran confirme un possible allégement sur le "pass sanitaire"

18/09/2021 | 18:40
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 18 septembre (Reuters) - Le ministre de la Santé Olivier Véran a confirmé samedi un possible allégement des restrictions sanitaires liées à l'épidémie, incluant le "pass sanitaire", dans un contexte de recul des contaminations en France.

"Si la situation continuait de s’améliorer, nous pourrions alléger progressivement les restrictions, là où le virus circule le moins d’abord, puis partout sur le territoire", déclare-t-il dans un entretien au Parisien. "Cet allègement pourrait inclure le pass sanitaire".

Jeudi, le président Emmanuel Macron avait déjà évoqué une levée prochaine de l'obligation de "pass sanitaire" dans certains territoires français où le coronavirus ne circule quasiment plus.

Le ministre de la Santé estime avoir des raisons d'espérer que le pire de la crise soit passée. "Nous restons vigilants, nous ne désarmerons pas dans les prochains mois. Mais ce que nous voulons, c’est que les Français puissent respirer le plus tôt possible", poursuit-il.

Interrogé sur la crainte de poursuites judiciaires après la mise en examen de sa prédécesseur Agnès Buzyn dans le cadre de la gestion gouvernementale de la crise sanitaire, Olivier Véran assure ne pas agir "avec la peur d'une menace judiciaire".

"J’ai répondu à de très nombreuses évaluations et commissions d’enquête des assemblées parlementaires, d’experts. Des rapports indépendants existent. À l’heure actuelle, je n’ai reçu aucune convocation et quand bien même ce serait le cas, cela ne changerait rien à ma mission", indique-t-il.

Agnès Buzyn a été mise en examen le 10 septembre par la Cour de justice de la République (CJR) pour "mise en danger de la vie d'autrui". Elle a été également placée sous le statut de témoin assisté pour "abstention volontaire de combattre un sinistre".

Olivier Véran, ainsi que l'ancien Premier ministre Edouard Philippe et le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, sont également concernés par l'enquête lancée en juillet 2020 par la CJR à la suite du dépôt de dizaines de plaintes. (Reportage Blandine Hénault)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:49Le Nasdaq devrait ouvrir en baisse après l'avertissement sur les marges d'Intel
ZR
14:42Beyond Meat réduit ses prévisions de revenus en raison de la baisse de la demande des détaillants
ZR
14:38Fin annoncée des aides publiques à l'export pour les centrales à charbon dans une série de pays de l'OCDE
RE
14:26TED ROGERS : Les résultats du troisième trimestre de Rogers pourraient être éclipsés par une dispute au sein du conseil d'administration.
ZR
14:14Le bitcoin a brièvement dépassé le franc en capitalisation de marché (presse)
AW
14:04Le fabricant de baskets Vans VF rate les estimations de ventes trimestrielles
ZR
13:44Point marchés-Les "techs" sous pression à Wall Street, l'Europe monte
RE
13:42Le bénéfice d'AmEx augmente grâce à l'assouplissement des mesures de lutte contre la pandémie, ce qui favorise la reprise des dépenses.
ZR
13:3723andMe rachète l'entreprise de télésanté Lemonaid pour 400 millions de dollars.
ZR
13:00L'accord avec Trump représente une aubaine de 420 millions de dollars pour le négociateur en chef.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"