Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
358
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Flambée historique du pétrole après les attaques en Arabie Saoudite

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
16/09/2019 | 09:04

Le cauchemar du weekend sur les marchés financiers : détenir des positions baissières sur le pétrole. L'or noir a explosé à la hausse après des attaques de drones, samedi, sur des installations saoudiennes. La production du Royaume est momentanément réduite de moitié. La tension monte d'un cran au Moyen-Orient. La semaine dernière, plusieurs bourses mondiales ont clôturé très près de leurs récents pics.

Tôt samedi matin, des attaques de drones revendiquées par les rebelles yéménites Houthis ont frappé les complexes d'Abqaiq et de Khurais en Arabie Saoudite, entraînant un arrêt de production évalué à 5,7 millions de barils par jour selon les autorités, soit environ la moitié des capacités quotidiennes du pays. Cet événement a eu plusieurs conséquences :

  • Une envolée des cours lundi matin à Londres. Les futures du Brent se sont envolés brièvement de 20% à la reprise des échanges, du jamais vu depuis la création de ce marché en 1988. La flambée s'est un peu réduite par la suite mais atteignait encore 10% à l'heure où nous écrivons ces lignes.
  • Un net regain de tension géopolitique dans le Golfe, puisque les rebelles Houthis sont soutenus par l'Iran, que Donald Trump a rapidement accusé d'être à la manœuvre. Le Président américain a affirmé que son pays est prêt à répliquer.
  • Une prime de risque qui devrait durablement intégrer les cours pétroliers : les attaques ont montré la vulnérabilité des installations saoudiennes.
  • Riyad estime toutefois être en mesure d'accroître progressivement sa production, même s'il faudra "des semaines plutôt que des jours", selon des sources bien informées obtenues par Reuters.
  • Les exportations ne devraient toutefois pas être réduites cette semaine car le Royaume utilisera ses réserves. La Maison Blanche a déclaré de son côté qu'elle autorisait à puiser, au besoin, dans les réserves stratégiques pour éviter de tensions sur l'offre.

Dans un autre registre, Boris Johnson, dont le style verbal se rapproche de plus en plus de celui d'un certain Donald T., a fait état "d'énormes" progrès et de "très, très bonnes conversations" en vue d'un nouvel accord avec l'UE, comparant son pays au géant Hulk se débarrassant de ses entraves. Le Premier ministre britannique sera à Bruxelles aujourd'hui pour discuter avec les dirigeants européens.

Le CAC40 perdait 0,5% à 5627 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

L'indice d'activité américain Empire State (14h30) est la seule statistique majeure de la séance sur les places occidentales. En Chine ce matin, les données publiées se sont révélées décevantes : la production industrielle et les ventes de détail ont certes progressé, mais moins que prévu. Le marché japonais est clos pour un jour férié.

Si l'euro et le dollar ont peu varié à 1,1070 USD, l'once d'or est repassée au-dessus du cap des 1500 USD. Le pétrole enregistre une séance historique après l'attaque au drone qui affecte lourdement la production saoudienne. Le Brent s'envole de 10% à 66,19 USD, tandis que le WTI flambe de 8,8% à 59,73 USD. Le T-Bond affiche un rendement de 1,896% à 10 ans, en vive hausse. Le Bitcoin est stable à 10 342 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ASR Nederland : J.P. Morgan passe de souspondérer à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 35,10 à 36,30 EUR.
  • Bâloise : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours réduit de 196 à 165 CHF.
  • Coface : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif de cours réduit de 11,50 à 10,80 EUR.
  • Deutsche Wohnen : Goldman Sachs passe de neutre à achat malgré un objectif de cours abaissé de 35,40 à 35,20 EUR.
  • Dormakaba : Société Générale passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 750 à 705 CHF.
  • ENI : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 18 à 15,50 EUR.
  • Gecina : dolmen Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 152,80 à 160,60 EUR.
  • Go-Ahead : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 2290 à 2160 GBp.
  • Hannover Re : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer avec un objectif de cours réduit de 130 à 129 EUR.
  • Hermès : AlphaValue reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 457 à 441 EUR.
  • Icade : Goldman Sachs passe d'achat à neutre malgré un objectif de cours ajusté de 82,70 à 83,30 EUR.
  • Klépierre : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours ajusté de 31,30 à 31,60 EUR.
  • Mapfre : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif de cours réduit de 3,30 à 2,70 EUR.
  • Mercialys : Goldman Sachs reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 10, 39,40 EUR.
  • Orsted : HSBC passe d'achat à conserver en visant 680 NOK.
  • Royal Dutch Shell : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2900 à 2750 GBp.
  • Safran : Credit Suisse passe de sousperformance à neutre en visant 136 EUR.
  • Scor : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours ajusté de 42 à 41 EUR.
  • Swiss Life : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer avec un objectif de cours réduit de 440 à 370 CHF.
  • Total : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 60 à 56,50 EUR.
  • Unibail : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 163 à 151 EUR.
  • Zurich Insurance : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 400 à 420 CHF.

L’actualité des sociétés

La reprise d'Aigle Azur devrait se jouer entre deux offres, celle combinée d'Air France-KLM et du Groupe Dubreuil et celle d'un transporteur étranger, que le tribunal de commerce d'Évry examinera ce jour. LVMH, Kering et consorts pourraient être des victimes collatérales des conclusions d'un arbitrage de l'OMC reconnaissant le droit aux Etats-Unis de répliquer aux aides accordées à Airbus : Washington pourrait imposer des surtaxes douanières aux produits de luxe (vins, maroquinerie…) si aucun compromis n'est trouvé entre les Etats-Unis et l'Union européenne. Sanofi et Abbott s’associent pour intégrer les technologies de mesure de la glycémie et d’administration d’insuline. Alstom aurait emporté l'appel d'offres du métro de Marseille face à CAF / Thales, rapporte La Lettre A. Officiis Properties perd son statut SIIC après que son actionnaire principal a dépassé le cap des 60% du capital.

Les ventes de Hennes & Mauritz (H&M) ont progressé de 8% en monnaies locales entre le 1er juin et le 31 août, et de 12% en données brutes. Le puissant syndicat américain UAW a appelé les 50 000 travailleurs intérimaires de General Motors à cesser le travail dans la nuit de dimanche à lundi, après l'échec de négociations sociales avec la direction du constructeur, dont les propositions ont été jugées insuffisantes. Siemens et Orascom ont décroché un contrat de 1,3 Md$ avec l'Irak pour réhabiliter l'une des principales centrales électriques du pays. Boeing est en train de réfléchir à une vaste réorganisation de son ingénierie après l'affaire du 737MAX. Volkswagen AG va payer 127 MAUD (79 M€) pour éteindre des procédures judiciaires collectives d'automobilistes australiens après le scandale des moteurs truqués. La famille Sackler, au cœur du scandale des opiacées via son groupe Purdue Pharma, est accusée par une procureure américaine d'avoir transféré 1 Md$ vers des banques suisses. AMS a réduit de 70 à 62,5% le niveau d'acceptation de son OPA sur Osram.

Ça publie. Virbac, Learning Technologies, Avon RubberAegean Airlines, Cast

 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALSTOM 0.10%40.56 Cours en temps réel.14.89%
AMS -4.77%46.09 Cours en différé.105.43%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 0.03%7352.318 Cours en clôture.97.03%
CAC 40 -0.59%5837.25 Cours en temps réel.24.12%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.83%5822.5 Cours en différé.24.16%
GENERAL MOTORS COMPANY -0.45%35.38 Cours en différé.6.25%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. -1.25%221.81 Cours en différé.34.46%
LONDON BRENT OIL 0.02%64.02 Cours en différé.16.84%
OSRAM LICHT AG 14.91%44.24 Cours en différé.16.67%
THALES -0.59%87.44 Cours en temps réel.-13.76%
WTI 0.05%58.85 Cours en différé.28.48%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader