Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
874
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Et pourtant, elles montent !

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
06/08/2020 | 09:01

Tout augmente, ma bonne dame ! Les actions bien sûr, mais aussi l'or, l'euro, le pétrole, le port du masque dans la rue et la pression sur les autorités libanaises après le cataclysme qui a frappé Beyrouth. Sur les marchés financiers, les investisseurs attendent maintenant la publication des chiffres de l'emploi américain de juillet – c'est prévu vendredi - en ignorant les signaux d'alerte.

J'ai lu le commentaire désabusé d'un économiste d'une grande banque européenne ce matin, qui dit en substance "mon boulot, la macroéconomie, est largement ignoré par les marchés en ce moment, mais je ne désespère pas qu'il soit à nouveau considéré". Les investisseurs continuent à se projeter sur un redressement de l'économie fondé sur un retour à la normale, tout en disposant de projections plus pessimistes que le scénario qu'ils espèrent voir se réaliser. Une sorte de méthode Coué qui repose sur le triptyque vaccin / base de comparaison basse / déluge de liquidités. A leur décharge, les hypothèses macroéconomiques compliquées développées face à l'inconnue Covid se sont généralement révélées fausses jusqu'à présent. 

Nous allons petit à petit entrer dans une période d'incertitude accrue. Si, si, c'est possible. N'oubliez pas que vont se télescoper dans les semaines à venir la rentrée scolaire et universitaire, la dernière ligne droite de l'élection présidentielle américaine, les véritables chiffres de la morsure du chômage sur les économies et le durcissement de la guerre commerciale et technologique entre les Etats-Unis et la Chine. Devant de telles perspectives, nous devons probablement nous estimer heureux de la cape d'invincibilité revêtue par les marchés financiers. Heureux et un peu inquiets.

Le CAC40 perdait 0,44% à 4911 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Les commandes d'usines allemandes et la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux (8h00) vont animer le début de matinée, avant l'annonce de l'étude Challenger sur les suppressions de postes (13h30) et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30) aux Etats-Unis.

L'euro montre ses muscles à 1,1874 USD. L'once d'or aussi, à 2043 USD. Le pétrole est stable à 42,13 USD le WTI et 45,24 USD le Brent. L'obligation d'Etat américaine affiche 0,54% de rendement sur 10 ans. Le bitcoin recule légèrement à 11653 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Basilea : Research Partners relève son objectif de 59 à 62 CHF.
  • BMW : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 65 EUR.
  • Deutsche Post : Jefferies reste acheteur avec un objectif relevé de 38 à 42 EUR.
  • Hugo Boss : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif abaissé de 30 à 29 EUR.
  • Interroll : Research Partners relève son objectif de 1800 à 2000 CHF.
  • MTU Aero : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif relevé de 139 à 149 EUR.
  • Société Générale : Jefferies reste à conserver avec un objectif réduit de 17,40 à 16 EUR.
  • Sunrise : Berenberg reste acheteur avec un objectif relevé de 87 à 110 CHF.
  • Tarkett : HSBC passe de conserver à acheter en visant 14 EUR.
  • Vonovia : Jefferies reste à conserver avec un objectif relevé de 46,90 à 55 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Publications de résultats

  • AXA : l'assureur a subi une baisse de 48% de son résultat opérationnel semestriel, à 1,89 Md€, grevé par les assurances sur les annulations d'événements et en garantie de pertes d'exploitation. Axa a retiré ses objectifs 2020, sauf pour le ratio de solvabilité et les cash-flows opérationnels. Il n'y aura pas de complément de dividende cette année.
  • Crédit Agricole : le bénéfice net du second trimestre baisse de 22%, mais reste à haut niveau à 954 M€, largement au-dessus des attentes. Le PNB a reculé de 4,9% à 4,9 Mds€. Sans surprise, la somme des créances douteuses et litigieuses a pris la pente ascendante.
  • Eurofins : le réseau de laboratoire a fait progresser son chiffre d'affaires de 5,1% en données organiques au premier semestre, pour un bénéfice net en hausse de 61% à 95 M€. Les objectifs 2020 sont confirmés.

  • Pharmagest : le groupe affiche une légère croissance de ses revenus à 77,93 M€ au 1er semestre. Il signale une forte reprise depuis juin.

Euronext affiche toujours des volumes nettement plus élevés que l'année précédente sur le mois de juin, conséquences de la dynamique des marchés. Total a finalisé la vente à NEO Energy de ses actifs non-stratégiques au Royaume-Uni. Le groupe n'a pas reprécisé les montants en jeu. En juillet, il avait parlé de 635 M$. Mediaset a annoncé que la récente décision du tribunal de commerce de Madrid, saisi par Vivendi, de suspendre son projet de création d'une holding européenne rendait impossible la concrétisation de ce projet en l'état. SES signe avec SpaceX pour la lancement de trois satellites. SRP Groupe lève 9,9 M€ via son augmentation de capital à 0,15 EUR. Méthanor investit 0,8 M€ dans le futur parc photovoltaïque de la Broue en Martinique. Valneva nomme Juan Carlos Jaramillo directeur médical. Cybergun et evike.com étendent leur collaboration au marché européen. MND signe 38 M€ de financements auprès de l’Etat, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de Cheyne Capital. L'actionnaire de référence de Foncière Paris Nord assurera la continuité d'exploitation en 2020. CGG a cédé à Xcalibur Group ses activités Multi-Physics, hors base de données multiclients. Le montant n'a pas été communiqué. Voltalia remporte 12 mégawatts de nouveaux projets solaires en Grèce. Le trafic de Getlink a baissé de 5% sur les navettes camions et de 21% sur les navettes passagers en juillet par rapport à juillet 2019.

Dans le monde

Publications de résultats :

  • Adecco : l'entreprise suisse a subi une contraction de 28% de ses revenus au T2, mais signale une forte reprise en juin puis en juillet. La perte nette semestrielle représentait 327 M€.
  • Adidas : le groupe allemand a fait état d'un chiffre d'affaires de 3,58 Mds€ au T2, pour un consensus de 3,24 Mds€.
  • Embraer : le groupe aéronautique brésilien a perdu 315,2 M$ au T2, après n'avoir livré que 17 appareils.
  • ING Groep : le résultat du T2 chute de 79% à 299 M€, sous l'effet des provisions pour créances douteuses et litigieuses.
  • Deutsche Lufthansa : la perte nette du second trimestre atteint 1,5 Md€. Le transporteur n'attend pas un retour à la situation de 2019 avant 2024.
  • Novo Nordisk : le laboratoire spécialisé dans le diabète a publié des résultats légèrement supérieurs aux attentes, et a relevé son objectif 2020.
  • Pirelli : les résultats du T2 sont en ligne avec les attentes et même un peu meilleurs que prévu sur le cash-flow. Mais la société a revu en baisse ses prévisions, qui se rapprochent toutefois des attentes du marché.
  • Siemens AG : le groupe a publié un Ebitda de sa division industrielle bien plus élevé que prévu, à 1,79 Md€, même en intégrant les plus-values de cession. Le chiffre d'affaires de 13,49 Mds€, en baisse de 5%, est toutefois moins élevé que prévu.
  • Symrise : le chimiste spécialisé dans les parfums et fragrances a amélioré ses résultats intermédiaires et confirmé ses projections de chiffre d'affaires 2020 et 2025. Il a même relevé sa marge d'Ebitda dans la fourchette 21 à 22% pour 2020.
  • Toyota Motor : le constructeur automobile japonais n'a dégagé que 13,9 MdsJPY de bénéfices sur le dernier trimestre écoulé, en baisse de 98%. Les analystes redoutaient toutefois une perte de l'ordre de 179 MdsJPY. Toyota espère toujours réaliser sur l'exercice entier un résultat opérationnel de 500 MdsJPY.
  • UniCredit : la banque italienne a dépassé les attentes au second trimestre, malgré un accroissement inévitable des créances douteuses et litigieuses. Le bénéfice net a atteint 420 M€ contre 1,85 Md€ un an avant. Les projections annoncées précédemment ont été réitérées.
  • Zynga : le titre gagne 4% hors séance après la publication de ses trimestriels.

Le PDG d'Amazon.com, Jeff Bezos, a cédé 1,9 Md$ d'actions ces derniers jours. S&P a abaissé de stable à négative la notation crédit "BBB-" de Boeing. Le Canada signe des accords avec Pfizer et Moderna pour la livraison de millions de doses de leurs vaccins contre la Covid-19. Exxon Mobil estime que 20% de ses réserves actuelles sont menacées par les prix bas. Facebook et Twitter ont supprimé une vidéo de Donald Trump affirmant que les enfants sont presque immunisés contre le coronavirus. TikTok va investir 420 M€ dans son premier centre de données en Europe, en Irlande, alors que Facebook cherche à profiter des déboires de l'entreprise chinoise en lançant Reel sur Instagram. Meggitt songe à une augmentation de capital de 600 M$, selon Bloomberg. Tecan signe un accord de coopération avec Thermo Fisher. L'agent d'affaires de Wirecard aux Philippines se serait donné la mort.

Ça publie. Toyota Motor, T-Mobile US, Novo Nordisk, Bristol-Myers Squibb, Aviva, ING Groep, Siemens AG, Zoetis, Adidas, Nintendo, AXA, Henkel, Glencore, Crédit Agricole, KBC, Beiersdorf

Lectures

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. -1.35%2939.44 Cours en différé.59.91%
AVIVA PLC -3.69%281.4 Cours en différé.-30.19%
AXA -3.54%16.056 Cours en temps réel.-33.67%
BASILEA PHARMACEUTICA AG -2.53%47.84 Cours en différé.4.57%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT -1.74%93.9 Cours en différé.-10.42%
BMW AG -4.35%60.98 Cours en différé.-12.85%
BRISTOL-MYERS SQUIBB COMPANY -2.06%57.9617 Cours en différé.-7.66%
CGG -7.68%0.6336 Cours en temps réel.-76.26%
CRÉDIT AGRICOLE SA -3.68%7.792 Cours en temps réel.-37.36%
CYBERGUN -2.85%0.157 Cours en temps réel.-99.20%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -7.81%7.924 Cours en différé.-47.58%
DEUTSCHE POST AG -4.37%37.69 Cours en différé.15.82%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.90%649.6 Cours en temps réel.35.37%
EURONEXT N.V. -1.76%100.5 Cours en temps réel.40.81%
EXXON MOBIL CORPORATION -1.91%35.97 Cours en différé.-46.70%
FACEBOOK -2.25%247.45 Cours en différé.23.04%
FONCIÈRE PARIS NORD -3.45%0.028 Cours en temps réel.-2.68%
GETLINK SE -3.91%11.56 Cours en temps réel.-22.44%
HENKEL AG & CO. KGAA -2.08%87.66 Cours en différé.-2.93%
HUGO BOSS AG -6.40%22.08 Cours en différé.-45.45%
ING GROEP N.V. -6.92%6.144 Cours en différé.-38.24%
MEDIASET -2.04%1.726 Cours en différé.-33.76%
MEGGITT PLC -3.79%258.6867 Cours en différé.-59.06%
MND GROUP (MONTAGNE ET NEIGE DÉVELOPPEMENT) -5.19%0.1242 Cours en temps réel.-64.69%
MODERNA, INC. -3.45%67.526 Cours en différé.257.21%
MTU AERO ENGINES AG -6.65%144.2 Cours en différé.-39.41%
MÉTHANOR -2.75%5.3 Cours en temps réel.5.83%
NOVO NORDISK A/S -0.30%433.7 Cours en différé.12.50%
PFIZER, INC. -1.91%35.91 Cours en différé.-6.51%
PHARMAGEST INTERACTIVE -3.47%78 Cours en temps réel.33.33%
PIRELLI & C. S.P.A. -2.65%3.854 Cours en différé.-22.98%
SES S.A. -2.50%5.91 Cours en temps réel.-51.44%
SIEMENS AG -3.26%113.82 Cours en différé.0.94%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -4.12%12.096 Cours en temps réel.-59.28%
SRP GROUPE S.A. -6.41%0.847 Cours en temps réel.36.99%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG 0.18%108.7 Cours en différé.42.67%
SYMRISE AG -1.22%117.75 Cours en différé.27.08%
T-MOBILE US -1.40%109.19 Cours en différé.41.19%
TARKETT -6.65%8.84 Cours en temps réel.-34.24%
THE BOEING COMPANY -2.33%157.59 Cours en différé.-50.53%
THERMO FISHER SCIENTIFIC -1.79%421.4 Cours en différé.32.07%
TOTAL SE -3.10%30.115 Cours en temps réel.-36.77%
TWITTER -0.21%40.0818 Cours en différé.25.27%
UNICREDIT S.P.A. -4.10%7.25 Cours en différé.-41.90%
VALNEVA SE 0.00%6.58 Cours en temps réel.156.03%
VIVENDI SE -2.60%23.19 Cours en temps réel.-7.67%
VOLTALIA SA -4.03%20.15 Cours en temps réel.61.69%
VONOVIA SE -3.39%58.66 Cours en différé.26.50%
WIRECARD AG -6.96%0.7619 Cours en différé.-99.24%
ZOETIS -1.78%158.12 Cours en différé.21.55%

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader