Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

En bourse, pas de promos sur les indices

27/11/2020 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Si tout se déroule aussi calmement que prévu aujourd'hui, la semaine boursière devrait se solder par une quatrième performance hebdomadaire positive de rang en Europe, alors que se profile le "Black Friday" aux Etats-Unis et un peu partout ailleurs (en France, c'est un peu plus compliqué). La course vers les fêtes de fin d'année est lancée avec un bon gros weekend de consommation effrénée. Aujourd'hui, on parle d'indices, de banque centrale et de naïveté.

Il ne se passe pas grand-chose en bourse quand Thanksgiving pointe son nez, ne serait-ce que parce que la bourse américaine n'ouvre que pour une demi-séance le vendredi qui suit le jeudi férié. C'est pour les Américains en général et les financiers en particulier l'occasion de faire le pont en s'offrant un weekend à rallonge. Apparemment, 2020 ne devrait pas déroger à la règle avec des indices mondiaux qui ont peu évolué hier et qui semblent conserver leur apathie ce matin.

La rotation sectorielle en cours a tendance à faire deux pas en avant et un pas en arrière. Son impact sur les grands indices généralistes n'est pas encore évident, probablement parce que les rebonds les plus importants ont concerné des valeurs dont le poids boursier avait fondu. Si l'on regarde le palmarès brut des 11 premiers mois de l'année, le Nasdaq 100 caracole toujours en tête des progressions avec 39% de hausse. Il devance une série d'indices asiatiques, notamment en Chine Continentale et en Corée du Sud (environ 25% de hausse) et le très solide OMX Copenhague (+20%), au profil très "covid-proof". Le Nikkei 225 et le S&P500 sont au coude-à-coude sur des gains de 11 à 12%, juste devant les autres indices d'Europe du Nord (Suède et Finlande). Pour trouver l'Allemagne, la Suisse ou les Pays-Bas, il faut redescendre autour de zéro. Concernant l'hexagone, le CAC40 est à la traîne (-6,8%). L'indice MSCI France, un peu plus large avec 76 valeurs, est pour sa part revenu hier en territoire positif.

Au regard des événements sanitaires, économiques et sociaux vécus en 2020, et sans passer sous silence la séquence incroyable de plongeon et de rebond qui s'est déroulée entre mars et juin, la tenue des indices est presque miraculeuse. Elle repose sur une nouvelle donne qui place les banques centrales au cœur des dispositifs d'amortissement des crises. Les conséquences de cette configuration sont d'autant plus difficiles à appréhender qu'elle nous envoie en terre inconnue. Aussi, et peut-être surtout, cette configuration remet en cause un certain nombre de nos dogmes économiques. Mais c'est bien cette débauche de liquidités que l'on croyait impossible qui permet aux gouvernements de préserver les économies, donc nos emplois, nos infrastructures, et plus généralement notre sécurité financière et sociale. Les marchés financiers en profitent par ricochet.

Je pense que tout le monde a intérêt à être vigilant sur l'étape d'après. Quand la poussière sera retombée, ce sont les Etats qui seront endettés, en tout cas largement plus que les grandes entreprises. Les banques centrales auront-elles le pouvoir de s'assurer, à ce moment-là, que les milliards iront dans les bonnes cases ? Basiquement, qu'ils échappent à une finance trop prédatrice pour s'inscrire dans une finance plus utile ? Vous savez, tous ces grands principes développés en période de confinement, quand tout devait changer. Sans tomber dans les bonnes intentions ad nauseam, on peut espérer que l'investissement socialement responsable, et pas seulement dans sa composante environnementale, va devenir la norme. Ce serait en tout cas une assez bonne façon d'alimenter nos transitions : énergétiques, sociales, éducatives, et cætera, et cætera. Un peu de naïveté de bon matin, ça rafraîchit, non ?

Comme l'introduction le laissait entendre, il ne se passe pas grand-chose ce matin sur les marchés. Le CAC40 reculait de 0,09% à 5561 points à l'ouverture. Tokyo a réussi à gagner 0,4% pour clôturer sa semaine sur une 3e séance consécutive dans le vert.

Les temps forts économiques du jour

L'Insee publie à 8h45 les dépenses de consommation d'octobre, une nouvelle estimation du PIB du T3 et les chiffres préliminaires de l'inflation de novembre.

La paire euro / dollar se stabilise à 1,1922 USD. L'once d'or est inchangée à 1808 USD. Le pétrole aussi, avec un Brent à 47,83 USD et un WTI à 45 USD. Le T-Bond 10 ans affiche un rendement de 0,86%. Le Bitcoin évolue juste au-dessus des 17 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • RBC entre Royal Dutch Shell, EssilorLuxottica et Anheuser-Busch Inbev dans sa liste recovery.
  • Adecco : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 59 CHF.
  • Autoneum : Kepler Cheuvreux passe d'alléger à conserver avec un objectif de cours relevé à 150 CHF.
  • Bâloise : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 173 CHF.
  • Cellnex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 65 à 70 EUR.
  • Diageo : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 3500 GBp.
  • Electricité de France : Citigroup relève son objectif de cours de 12,30 à 14,90 EUR.
  • Elementis : Morgan Stanley démarre le suivi à surpondérer en visant 138 GBp.
  • Faurecia : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours relevé de 40,90 à 44,80 EUR.
  • Jenoptik : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 27 EUR.
  • Legrand : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 80 EUR.
  • M6 Métropole Télévision : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 17,50 à 17,40 EUR.
  • Marks & Spencer : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 145 GBp.
  • Mithra Pharmaceuticals : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 35 à 33 EUR.
  • Pernod Ricard : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 180 EUR.
  • Quadient : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 19,40 à 20,30 EUR.
  • Rémy Cointreau : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 115 à 120 EUR. Morgan Stanley relève son objectif de cours de 115 à 130 EUR. Barclays relève son objectif de cours de 161 à 163 EUR.
  • Swiss Life : HSBC passe de conserver à acheter en visant 496 CHF.
  • U-Blox : Baader Helvea reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 60 à 70 CHF.
  • Vetropack : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 70 CHF.
  • Vitec : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 905 à 980 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • Laurent-Perrier : les résultats semestriels du groupe champenois sont logiquement dégradés par le contexte actuel. Le groupe n'a d'autre choix que de faire le dos rond, car les mesures restrictives pèsent sur les fêtes de fin d'année. Il peut s'appuyer sur une structure financière solide qui ne remet pas en cause sa continuité d'exploitation.
  • Miliboo : le chiffre d'affaires semestriel progresse de 30 %, ce qui permet à la société d'atteindre un résultat d'exploitation bénéficiaire sur la période.
  • Solocal il ne s'agit pas proprement parler de résultats, mais la société a communiqué des éléments en amont de son assemblée générale mixte qui se tient aujourd'hui. Le management estime que la résistance est bien meilleure que lors du premier confinement, et fait état d'un mois de novembre en baisse d'environ 10 % par rapport à la même période de l'année précédente. Les ambitions 2020 et 2021 sont confirmées à ce stade.

Annonces importantes

  • Thales va fournir à la Royal Navy et à la Marine nationale le premier système mondial autonome de lutte anti-mines entièrement intégré.
  • Saint-Gobain va proposer un dividende stable de 1,33 EUR au titre de l'année 2020.
  • La justice se prononcera le 17 décembre sur la demande de tenue d'une AGE par les actionnaires frondeurs de Lagardère, Amber et Vivendi.
  • L'AMF inflige une amende d'1 M€ à BNP Paribas, pour des erreurs techniques liées à l'activité de vote en assemblée générale.
  • La grève contre le projet Hercule freine la production nucléaire chez Electricité de France.
  • Mediapro assigne Canal+ (Vivendi) en justice sur les droits du football de Ligue 1. Les détails ici.
  • Nacon et Focus Home Interactive vont enrichir le contenu de GreedFall et le lancer sur PS5 et Xbox Series.
  • Mersen installe deux centrales solaires sur son site de Saint-Bonnet-de-Mure.
  • Cegedim lance une nouvelle solution dédiée aux cabinets de kinésithérapeutes.
  • Ceram signe un partenariat stratégique en Allemagne avec le centre hospitalo-universitaire de Hanovre.

Dans le monde

Annonces importantes

  • AstraZeneca pourrait procéder à un nouvel essai de son candidat-vaccin, dont la qualité des résultats est mise en cause, ce qui pourrait lui barrer l'accès à certains marchés, dont les Etats-Unis.
  • The Walt Disney Company va supprimer 32 000 emplois à cause des conséquences toujours fortes de la pandémie sur la fréquentation de ses parcs, plus que prévu.
  • Les négociations entre Banco Bilbao Vizcaya Argentaria et Sabadell achoppent sur le prix, selon El Economista. Elles achoppent tellement que Sabadell a décidé d'arrêter de discuter.
  • Amazon.com a prévu de distribuer 500 M$ en "bonus vacances" à ses salariés américains travaillant en première ligne.
  • Proximus signe un accord de collaboration avec EQT Infrastructure pour concrétiser son plan de déploiement de la fibre en Belgique.
  • KBC Groupe a finalisé le rachat de la banque slovaque OTP Banka Slovensko.

Ça publie aujourd'hui. Oberbank, Sectra, Ascensio

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADECCO GROUP AG -2.26%57 Cours en différé.-1.42%
AMAZON.COM, INC. -0.14%3291.84 Cours en différé.1.08%
ANHEUSER-BUSCH INBEV -2.94%53.17 Cours en temps réel.-3.91%
ASCENSIO II ABSOL RETURN BOND FOND 0.00%Cours en clôture.0.00%
ASTRAZENECA PLC 1.54%7897 Cours en différé.6.19%
AUTONEUM HOLDING AG -5.10%149 Cours en différé.-2.85%
BANCO BILBAO VIZCAYA ARGENTARIA, S.A. -2.87%3.887 Cours en différé.-0.82%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 3.18%33825.77 Cours en temps réel.13.27%
BNP PARIBAS -4.31%41.23 Cours en temps réel.-0.05%
BÂLOISE-HOLDING LTD -1.36%152.8 Cours en différé.-1.65%
CAC 40 -1.57%5472.36 Cours en temps réel.0.15%
CEGEDIM 0.00%25 Cours en temps réel.-1.96%
CELLNEX TELECOM, S.A. -0.66%49.99 Cours en différé.2.44%
CERAMIKA NOWA GALA SA 2.06%0.99 Cours en clôture.0.00%
DIAGEO PLC -0.46%2895 Cours en différé.1.06%
DJ INDUSTRIAL -0.62%30833.86 Cours en différé.1.28%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -15.62%10.45 Cours en temps réel.-3.96%
ELEMENTIS PLC -4.76%108 Cours en différé.-1.39%
ESSILORLUXOTTICA -1.59%120.55 Cours en temps réel.-3.96%
FAURECIA SE -4.05%41.9 Cours en temps réel.4.20%
FOCUS HOME INTERACTIVE -2.18%53.8 Cours en temps réel.-14.33%
JENOPTIK AG 7.98%27.6 Cours en différé.1.75%
KBC GROUPE SA -4.01%56.92 Cours en temps réel.3.53%
LAGARDÈRE SCA -3.58%18.87 Cours en temps réel.-4.44%
LAURENT-PERRIER -1.30%76 Cours en temps réel.2.67%
LEGRAND SA -1.43%78.7 Cours en temps réel.9.37%
MARKS & SPENCER GROUP PLC -0.98%141.65 Cours en différé.4.95%
MERSEN -4.96%23.95 Cours en temps réel.1.82%
MILIBOO -5.54%4.09 Cours en temps réel.10.74%
MITHRA PHARMACEUTICALS S.A. -1.59%18.54 Cours en temps réel.-4.37%
NACON 1.16%7.82 Cours en temps réel.-3.01%
NASDAQ 100 -0.03%13375.951728 Cours en différé.3.71%
NASDAQ COMP. -0.17%13532.115912 Cours en différé.5.08%
NIKKEI 225 0.67%28822.29 Cours en temps réel.4.33%
OBERBANK AG 0.24%84.8 Cours en différé.0.24%
PERNOD RICARD -0.75%151.95 Cours en temps réel.-2.36%
PROXIMUS SA 0.20%17.395 Cours en temps réel.7.09%
QUADIENT S.A. -3.72%17.06 Cours en temps réel.12.65%
ROYAL DUTCH SHELL PLC -2.44%15.696 Cours en temps réel.10.09%
RÉMY COINTREAU 1.17%147.6 Cours en temps réel.-4.20%
S&P 500 -0.34%3831.84 Cours en différé.2.27%
SABADELL URQUIJO CARTERA FONDOS INTERNACIONALES, SICAV, S.A. 0.00%7.7 Cours en clôture.0.00%
SAINT-GOBAIN -1.34%42.03 Cours en temps réel.13.60%
SECTRA AB (PUBL) -0.74%734.5 Cours en différé.0.89%
SOLOCAL GROUP -3.75%2.62 Cours en temps réel.2.33%
SWISS LIFE HOLDING AG -1.99%417.6 Cours en différé.3.32%
SWISS RE LTD -1.57%80.06 Cours en différé.-2.40%
THALES -3.05%73.2 Cours en temps réel.0.80%
THE WALT DISNEY COMPANY -1.35%170.8 Cours en différé.-4.64%
U-BLOX HOLDING AG -3.94%70.75 Cours en différé.25.15%
VETROPACK HOLDING AG -4.28%58.1 Cours en différé.1.68%
VITEC SOFTWARE GROUP AB (PUBL) -3.40%298 Cours en différé.-9.53%
VIVENDI SE -1.05%26.28 Cours en temps réel.0.68%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader