Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
283
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Du flou pour finir la semaine boursière

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/08/2019 | 09:05

Le net rebond des places financières hier, qui a par exemple permis à Wall Street de gommer l'intégralité de ses pertes du début de semaine, masque mal les dissensions qui perdurent entre la Chine et les Etats-Unis sur le commerce. A Paris, toutes les valeurs du CAC40 ont clôturé dans le vert. La planète finance tourne à nouveau son regard vers l'Italie où le drôle d'attelage au pouvoir est en train de voler en éclats.

Œil pour œil. Les places boursières continuent à naviguer à vue : un tweet rageur de Donald Trump contre Pékin et c'est la baisse. Un taux pivot journalier du yuan fixé un peu plus haut que prévu par la banque centrale chinoise et c'est la progression. La vérité, c'est que les deux puissances économiques se défient continuellement, en se provoquant à dessein. Washington attise la guerre commerciale ? Pékin déplace le combat sur le marché des changes. Pékin cesse ses achats de produits agricoles américains ? Washington renonce à accorder des autorisations spéciales de commerce à Huawei. La Chine cherche à annihiler l'impact des surtaxes douanières en laissant glisser le yuan ? Donald Trump laisse entendre que la politique du dollar fort ne l'intéresse pas. Dans un tel contexte, difficile d'envisager un accord commercial à court terme.
 
Salvini se sent fort. En Europe, le Royaume-Uni n'a plus, seul, l'apanage de la fantaisie gouvernementale. En Italie, l'improbable coalition entre extrêmes au pouvoir a de grandes chances d'éclater. Le chef de file de la Lega, Matteo Salvini, a appelé hier à des élections législatives anticipées car l'exécutif ne fonctionne plus. Une offensive lancée au moment où le leader d'extrême-droite sait qu'il est en mesure d'obtenir une victoire électorale suffisamment probante pour l'affranchir du soutien du Mouvement 5 Etoiles de Luigi di Maio. La dissolution du parlement transalpin appartient toutefois au Président Mattarella. La situation politique italienne est à surveiller de près, car le vieux continent n'a pas vraiment besoin d'une crise interne dans l'une de ses principales économies.
 
Le signal de fermeté envoyé hier soir par la Maison Blanche dans le dossier Huawei fait de nouveau pencher la balance côté morosité en bourse ce matin. Le CAC40 perdait 0,5% à 5360 points peu après l'ouverture.
 
Les temps forts économiques du jour
 
En Europe ce matin, l'Allemagne publiera les chiffres mensuels de sa balance commerciale (8h00) et la France sa production industrielle mensuelle et les données trimestrielles de l'emploi privé (8h45). Londres annoncera ses données économiques pour le mois de juillet (10h30). Aux États-Unis, les prix à la production de juillet sont attendus à 14h30. Ce matin, la croissance du PIB japonais au second trimestre est ressortie plus robuste que prévu (1,8% en rythme annualisé vs. 0,5% estimé). En Chine, les prix à la production ont légèrement reculé en juillet, une première depuis trois ans.
 
L'euro et le dollar son très proches de 1,12 USD. L'once d'or poursuit son ascension à 1507 USD. Après son rebond de la veille, le pétrole repart en baisse, à 52,44 USD pour le WTI et 57,21 USD pour le Brent. L'obligation d'Etat américaine affiche un rendement 10 ans à nouveau en baisse à 1,697%. Le Bitcoin baisse légèrement ce matin à 11 879 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Adecco : Barclays reste à surpondérer avec un objectif de cours réduit de 64 à 62 CHF.
  • Carlsberg : Kepler Cheuvreux passe d'alléger à conserver avec un objectif de cours relevé de 690 à 1000 DKK.
  • Deutsche Post : J.P. Morgan démarre le suivi à souspondérer en visant 25,36 EUR.
  • Electricité de France : Kepler Cheuvreux reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 11,90 à 10 EUR.
  • Evolis : GreenSome Finance reste à l'achat spéculatif avec un objectif de cours réduit de 41,20 à 37,40 EUR.
  • Hapag-Lloyd : MainFirst passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 35 à 40 EUR.
  • Interroll : Research Partners reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 1800 à 1700 CHF.
  • Nestlé : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 115 à 121 CHF.
  • Ontex : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 18,85 à 19 EUR.
  • Peugeot : Evercore ISI passe de "en ligne" à surperformance avec un objectif de cours relevé de 21 à 23 EUR.
  • Renault : Evercore ISI reste à "en ligne" avec un objectif de cours réduit de 50 à 45 EUR.
  • Saipem : Jefferies espace de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 4,80 à 5 EUR.
  • SGL Carbon : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 13,50 à 7,50 EUR.
  • Société Générale : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 26,80 à 24,60 EUR.
  • STMicroelectronics : Goldman Sachs passe de neutre à achat avec un objectif de cours ajusté de 17 à 17,50 EUR.
  • Subsea 7 : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 110 à 95 NOK.
  • ThyssenKrupp : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 16,50 à 16 EUR.
  • Voestalpine : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif de cours ramené de 31 à 21 EUR.
  • .
 
L’actualité des sociétés
 
Au terme des sept premiers mois de l'année, Airbus revendiquait 246 commandes brutes mais seulement 79 commandes nettes, pour 458 livraisons. Zigi Capital monte comme prévu à 20% du capital d'Europlasma dans le cadre de sa recapitalisation par compensation de créances. Evolis et Euro Ressources ont publié leurs comptes.
 
Déception sur les résultats trimestriels d'Uber, qui chute post-séance, tandis qu'Activision Blizzard fait mieux que prévu. Occidental Petroleum a bouclé le rachat d'Anadarko pour 38 Mds$, ouvrant la voie à la finalisation par Total du rachat des actifs africains d'Anadarko. Comme les rumeurs le laissaient entendre, Broadcom a racheté à Symantec son activité entreprise pour 10,7 Mds$. Bernstein pense qu'un rapprochement entre Ahold Delhaize et Kroger a désormais davantage de sens, sans pour autant avoir d'indice spécifique à ce sujet. Le président d'UniCredit, Fabrizio Saccomanni, est brutalement décédé. Les États-Unis ont renoncé pour l'instant à accorder des licences spéciales de commerce avec Huawei.
 
Ça publie. Carl Zeiss Meditec, Innogy, Novo Nordisk, WPP, William Hill en Europe. Bridgestone, Taiwan Semiconductor, Japan Post, Sands China ou Mediatek ailleurs.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACTIVISION BLIZZARD 0.90%55.95 Cours en différé.20.14%
ADECCO GROUP -1.70%56.52 Cours en différé.25.19%
AHOLD DELHAIZE N.V. 0.38%22.73 Cours en clôture.0.00%
AIRBUS SE -4.18%120.2 Cours en temps réel.49.48%
ANADARKO PETROLEUM 0.78%72.77 Cours en différé.65.99%
BRIDGESTONE CORP 0.30%4303 Cours en clôture.4.42%
BROADCOM 1.91%217.71 Cours en clôture.0.00%
CAC 40 -0.76%5613.61 Cours en temps réel.19.28%
CARL ZEISS MEDITEC AG 0.51%99.4 Cours en différé.44.80%
CARLSBERG -4.81%732.1 Cours en clôture.0.00%
DEUTSCHE POST ADR 0.97%34.5 Cours en différé.26.23%
DEUTSCHE POST AG -0.98%30.8 Cours en différé.30.09%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.24%10.46 Cours en temps réel.-24.38%
EURO RESSOURCES -0.96%3.08 Cours en temps réel.12.27%
EUROPLASMA -5.45%0.026 Cours en temps réel.-55.65%
EVOLIS 0.00%29.9 Cours en temps réel.53.33%
HAPAG-LLOYD AG 3.40%66.9 Cours en différé.188.84%
INNOGY SE 0.38%44.97 Cours en différé.9.99%
INTERROLL HOLDING AG -1.77%1882 Cours en différé.31.96%
JAPAN POST HOLDINGS CO LTD 0.39%1028 Cours en clôture.-17.83%
KROGER 2.50%26.23 Cours en différé.-4.62%
MEDIATEK INC. Cours en clôture.
NESTLE 0.00%Cours en clôture.0.00%
NESTLE -0.86%106.22 Cours en différé.34.29%
NOVO NORDISK AS 0.36%338 Cours en différé.13.01%
OCCIDENTAL PETROLEUM CORPORATION -0.68%45.09 Cours en différé.-26.54%
ONTEX GROUP 0.65%15.38 Cours en différé.-14.64%
PEUGEOT -0.46%23.95 Cours en temps réel.29.04%
RENAULT -1.72%57 Cours en temps réel.6.32%
SAIPEM 0.26%4.556 Cours en clôture.39.54%
SANDS CHINA -2.85%4.3265 Cours en différé.20.69%
SGL CARBON SE 0.00%5.075 Cours en différé.-16.74%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -1.31%25.64 Cours en temps réel.-6.58%
STMICROELECTRONICS 0.50%18.265 Cours en clôture.49.35%
SUBSEA 7 3.18%102.45 Cours en différé.17.75%
SYMANTEC CORPORATION -0.33%24.46 Cours en différé.29.45%
TAIWAN SEMICONDUCTOR MFG. CO. LTD. Cours en clôture.
THYSSENKRUPP 0.00%Cours en clôture.0.00%
TOTAL 1.89%47.774 Cours en différé.0.88%
UBER TECHNOLOGIES INC -2.41%33.25 Cours en différé.0.00%
UNICREDIT 0.00%Cours en clôture.0.00%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) -0.18%7.0655 Cours en différé.2.91%
VOESTALPINE 0.00%Cours en clôture.0.00%
VOESTALPINE 0.00%Cours en clôture.0.00%
WILLIAM HILL -1.68%183.8 Cours en différé.20.61%
WPP GROUP -1.83%1019.5 Cours en différé.22.61%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader