Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
345
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Donald et Boris sous pression, relâche nationale en Chine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
30/09/2019 | 09:01

Les marchés financiers ne savaient pas vraiment sur quel pied danser la semaine dernière, devant l'afflux d'informations macro-économiques et politiques parfois contradictoires. A Paris, le CAC 40 a perdu du terrain, après cinq performances hebdomadaires consécutives positives. La quinzaine qui s'ouvre pourrait être attentiste, dans l'attente des résultats des entreprises sur neuf mois et de la reprise des négociations commerciales Chine / Etats-Unis.

Une nouvelle semaine boursière commence avec le dernier jour de septembre, qui annonce déjà l'arrivée prochaine des résultats trimestriels des entreprises après neuf mois d'activité en 2019. Il faudra attendre quinze jours avant que ne tombent les premiers chiffres des grosses capitalisations. D'ici là, pas le temps de s'ennuyer avec les tensions entre Pékin et Washington, le feuilleton Brexit, la procédure d'impeachment en gestation aux Etats-Unis et les tensions au Moyen-Orient. Voici un florilège de ce qui s'est passé durant le week-end :

  • Commerce : le ministre chinois du commerce, Zhong Shan, a reconnu que les entreprises de son pays sont confrontées à des difficultés grandissantes à cause de la guerre commerciale. Une délégation chinoise sera à Washington les 10 et 11 octobre. En parallèle, le Trésor américain a démenti son intention de restreindre l'accès des entreprises chinoises aux marchés de capitaux des Etats-Unis, une rumeur qui a fait couler pas mal d'encre ce weekend. Mais l'administration a précisé que cette solution n'est pas mise en œuvre "pour le moment".
  • Impeachment : Donald Trump semble avoir changé de stratégie et veut désormais rencontrer le membre du renseignement qui a dénoncé la teneur de sa conversation avec son homologue ukrainien. Ses partisans craignent qu'il n'ait ouvert la Boîte de Pandore en autorisant la diffusion de la transcription de son entretien.
  • Brexit : Boris Johnson pense toujours pouvoir respecter la date-butoir du 31 octobre pour une sortie de l'UE. De toute façon, il a prévu de rester aux commandes même en cas d'extension du délai.
  • UE : Interrogé dans le Financial Times, Mario Draghi a exhorté les gouvernements de la zone euro à adopter des mesures de relance, tout en plaidant pour une plus grande intégration de la zone, qui devrait se doter d'un budget commun.
  • Hong Kong : de nouveaux affrontements ont eu lieu samedi et dimanche entre manifestants et forces de l'ordre. Les deux camps redoutent des débordements violents le 1er octobre, qui marque la journée nationale de la République populaire de Chine.
  • Moyen-Orient : le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, a accusé sur CBS l'Iran d'être responsable de l'attaque des installations Aramco, tout en ajoutant qu'une guerre serait dévastatrice pour l'économie mondiale. Il entend conserver une approche diplomatique et apaisée avec Téhéran.

Le CAC40 a démarré la séance en baisse de 0,05% à 5637 points. La Chine continentale est baissière en fin de parcours pour sa seule séance de la semaine : les festivités nationales démarrent en effet demain 1er octobre et dureront jusqu'au 8 octobre inclus.

Les temps forts économiques du jour

En Allemagne, les ventes de détail (8h00) et les chiffres de l'emploi (9h55) animeront la matinée, avant la publication des performances économiques mensuelles britanniques (10h30) et le taux de chômage dans la zone euro (11h00). Aux États-Unis, l'indice PMI de Chicago sera publié à 15h45. Plus tôt ce matin, la production industrielle japonaise a déçu, tandis que les ventes de détail de l'archipel se sont révélées plus robustes que ne l'anticipait le consensus. Quant à l'indice PMI manufacturier chinois officiel, il est très légèrement supérieur à ce qui était programmé, mais il reste en zone de contraction à 49,8 points, pour le cinquième mois consécutif. L'indicateur manufacturier PMI Caixin (indépendant des autorités) est en revanche plus robuste que prévu à 51,20 points. Que croire ?

L'euro reste sous pression à 1,0934 USD. L'once d'or a reculé jusqu'à 1492 USD. Baisse également du côté du pétrole, avec un WTI à 56 USD et un Brent à 61,90 USD. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans atteint 1,682%. La baisse du Bitcoin se poursuit, juste au-dessus des 8000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Abcam : Liberum démarre le suivi à conserver en visant 1230 GBp.
  • Altice Europe : Barclays reste à souspondérer avec un objectif de cours relevé de 3,10 à 3,20 EUR.
  • ArgenX : Wells Fargo démarre le suivi à performance de marché en visant 125 USD sur l'ADR.
  • Beazley : Exane BNP Paribas démarre le suivi sur une recommandation neutre et un objectif de cours de 650 GBp.
  • Bouygues : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 39,50 à 44 EUR.
  • Clinigen : Liberum démarre le suivi à conserver en visant 1000 GBp.
  • Close Brothers : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours ajusté de 1570 à 1520 GBp.
  • DNB : Berenberg passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 155 à 185 NOK.
  • Gamma Communications : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 1270 à 1320 GBp.
  • Glencore : Credit Suisse reste à surperformance avec un objectif de cours réduit de 300 à 275 GBp.
  • Hella : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 41 à 44 EUR.
  • Hiscox : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 1825 GBp.
  • Homeserve : RBC passe de performance sectorielle à surperformance avec un objectif de cours porté de 800 à 1500 GBp.
  • Iliad : Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 115 à 100 EUR.
  • Lancashire : Exane BNP Paribas démarre le suivi à surperformance en visant 800 GBp.
  • M2i : GreenSome Finance reste acheteur avec un objectif réduit de 9,16 à 8,79 EUR.
  • Marks & Spencer : Berenberg reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 250 à 160 GBp.
  • O2i : GreenSome Finance reste acheteur avec un objectif de cours réduit de 2 à 1,86 EUR.
  • Oxford Biomedica : Liberum démarre le suivi à l'achat en visant 810 GBp.
  • Safe Orthopaedics : GreenSome Finance passe d'achat à neutre avec un objectif ramené de 0,216 à 0,039 EUR.
  • The Swatch Group : Citi reste acheteur avec un objectif de cours réduit de 370 à 366 CHF.
  • Travis Perkins : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours ajusté de 1457 à 1400 GBp.

L’actualité des sociétés

Le ministre de l'économie français, Bruno Le Maire, s'est alarmé sur les ondes de RTL hier des dérives "inacceptables" du nucléaire français, après de nouveaux surcoûts annoncés par Electricité de France à Hinkley Point C.  Saint-Gobain vend son activité vitrage en Corée pour 240 M€. Le patron de la branche moteurs de Safran, Olivier Andriès, serait en pôle pour prendre la succession de Philippe Petitcolin chez Safran, selon La Lettre A. Capgemini rempile jusqu'en 2022 avec le fisc britannique. La France va saisir la commission européenne contre les aides accordées à la compagnie Norwegian, qui faussent de son point de vue la concurrence. En Formule 1, Renault et McLaren ont mis fin au contrat de fourniture de moteur au-delà de la saison 2020. Bonduelle échappe définitivement aux sanctions du cartel des légumes en conserve grâce à sa collaboration avec la justice, alors que l'amende aurait pu monter à 250 M€. Les opérations de sauvetage des marins se poursuivent après le naufrage d'un bâtiment de Bourbon. Le plan de redressement de Devernois est conforme aux prévisions à ce stade. Noxxon présente des données cliniques à l'ESMO. Bonduelle, Antalis, Amoeba, Aurea, Prologue, Acanthe Développement, Metabolic Explorer, ADLPartner, Viel, O2i, M2i, Foncière Paris Nord, Safe Orthopaedics, Afone, FIPP ont publié leurs comptes.

Le procès Volkswagen AG sur les émissions polluantes démarre aujourd'hui en Allemagne : il pourrait durer plusieurs années ! Fiat Chrysler va payer 40 M$ d'amende à la SEC américaine pour une mauvaise représentation comptable de la réalité sur les ventes mensuelles du constructeur de 2012 à 2016. Barclays éteint une action en justice pour favoritisme en versant 6,3 M$ à la SEC. EQT a racheté l'opérateur allemand de fibre optique Inexio pour 1 Md€. Rio Tinto renoncerait au processus en cours de cession ou d'introduction en bourse de ses mines de fer canadiennes. L'enseigne de mode américaine Forever21 en faillite. La filiale sud-coréenne de Nissan Motor a démenti son départ du pays après des rumeurs de presse. Budweiser Brewing Co, la filiale asiatique d'Anheuser-Busch Inbev, démarre en légère hausse à Hong Kong après son IPO. Les autorités antitrust américaines s'intéressent à un nouveau protocole Internet développé par Google, qui pourrait compliquer l'accès des autres entreprises aux données des utilisateurs. Sunrise réduit de 4,1 à 2,8 MdsCHF la taille de sa levée de fonds pour UPC.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABCAM PLC -0.47%1282 Cours en différé.18.17%
ACANTHE DÉVELOPPEMENT -0.20%0.489 Cours en temps réel.-1.21%
ADLPARTNER 1.06%14.35 Cours en temps réel.12.25%
AFONE PARTICIPATIONS 0.00%12.9 Cours en temps réel.13.16%
ALPHABET -0.13%1300.14 Cours en différé.24.58%
ALTICE EUROPE 0.00%Cours en clôture.0.00%
AMOÉBA -1.43%0.4485 Cours en temps réel.-79.50%
ANHEUSER-BUSCH INBEV -0.38%70.89 Cours en différé.23.33%
ANTALIS -2.02%0.776 Cours en temps réel.-15.74%
ARGENX SE -1.88%130.7 Cours en différé.56.34%
AUREA 0.00%5.66 Cours en temps réel.2.91%
BARCLAYS PLC -0.60%168.18 Cours en différé.12.41%
BEAZLEY PLC -0.74%533.5 Cours en différé.6.75%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -5.78%7626.8285 Cours en clôture.111.46%
BONDUELLE -0.83%24 Cours en temps réel.-14.79%
BOURBON 0.00%Cours en clôture.0.00%
BOUYGUES 0.79%37.03 Cours en temps réel.17.23%
CAC 40 -0.22%5881.21 Cours en temps réel.24.91%
CAPGEMINI 0.00%Cours en clôture.0.00%
CLINIGEN GROUP PLC -0.24%835 Cours en différé.11.01%
CLOSE BROTHERS GROUP -1.99%1426 Cours en différé.1.04%
COMMERCE BANCSHARES, INC. 0.42%66.36 Cours en différé.17.15%
DEVERNOIS 1.71%59.5 Cours en temps réel.-11.19%
DNB 8.15%166.55 Cours en clôture.0.00%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.00%9.246 Cours en temps réel.-33.00%
EQT CORPORATION 0.00%Cours en clôture.0.00%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES -3.78%13.44 Cours en clôture.11.45%
FIPP 2.08%0.294 Cours en temps réel.-8.13%
FONCIÈRE PARIS NORD 0.66%0.0306 Cours en temps réel.4.83%
GAMMA COMMUNICATIONS PLC 2.15%1190 Cours en différé.59.59%
GLENCORE -0.99%239.6 Cours en différé.-16.94%
HELLA KGAA HUECK & CO. 0.84%48.24 Cours en différé.37.47%
HISCOX LTD 1.51%1275 Cours en différé.-22.52%
HOMESERVE PLC -1.42%1248 Cours en différé.46.27%
HONG KONG EXCHANGES AND CLEARING LIMITED -1.36%245.8 Cours en clôture.7.52%
ILIAD -0.78%115 Cours en temps réel.-5.50%
LANCASHIRE HOLDINGS 0.48%728 Cours en différé.19.75%
M2I 0.00%5.45 Cours en temps réel.11.21%
METABOLIC EXPLORER -0.68%1.168 Cours en temps réel.-26.87%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -1.01%664 Cours en clôture.-22.44%
NORWEGIAN CRUISE LINE HOLDINGS 1.21%53.42 Cours en différé.24.51%
NOXXON PHARMA NV 1.34%0.3775 Cours en temps réel.-63.48%
O2I 3.98%1.175 Cours en temps réel.16.49%
OXFORD BIOMEDICA PLC -1.41%560 Cours en différé.-19.68%
PROLOGUE -3.35%0.375 Cours en temps réel.1.57%
RENAULT -0.60%43.615 Cours en temps réel.-19.56%
RIO TINTO PLC 0.00%Cours en clôture.0.00%
SAFE ORTHOPAEDICS -0.79%0.05 Cours en clôture.-59.35%
SAFRAN 0.47%149.35 Cours en temps réel.41.03%
SAINT-GOBAIN -1.21%36.3 Cours en temps réel.25.99%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP 0.06%80.05 Cours en différé.-7.17%
THE SWATCH GROUP -0.75%276.3 Cours en différé.-3.66%
TRAVIS PERKINS -1.12%1499 Cours en différé.41.68%
VIEL & CIE -0.63%4.74 Cours en temps réel.13.57%
VOLKSWAGEN AG 0.48%176.34 Cours en différé.26.33%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader