Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Des sorcières, des dragons et des pirates

18/12/2020 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

Ni la seconde vague de coronavirus, ni les atermoiements du Congrès sur le plan de relance, ni les interrogations sur la vigueur de la reprise économique n'affectent la bourse américaine, qui a signé un énième triple record hier, avec Dow Jones, S&P500 et Nasdaq 100 au sommet. On voit mal ce qui pourrait faire dérailler la dernière compensation de l'année, puisque nous sommes le 3e vendredi du dernier trimestre 2020.

Records sur les indices américains. C'est l'une des expressions usées jusqu'à la corde de l'année 2020, un peu comme "Didier Raoult" ou "FRAUDE ELECTORALE". Mais c'est probablement celle sur laquelle personne n'aurait parié en mars dernier, quand les investisseurs étaient tous à peu près d'accord pour affirmer que le coronavirus allait provoquer la pire crise économique de l'histoire moderne, hors guerres mondiales. Finalement, les marchés financiers ont affiché une solidité incroyable, même si les performances sont assez disparates. C'est le bilan que l'on peut dresser alors que se profile aujourd'hui la dernière compensation 2020, c’est-à-dire la journée boursière qui voit arriver à échéance les options mensuelles et trimestrielles, communément appelée "séance des quatre sorcières". Que nous réserve 2021 ? Personne n'en sait trop rien pour l'instant. "Hic sunt dracones" – "Ici, il y a les dragons" - comme l'écrivaient les cartographes médiévaux pour désigner les territoires inexplorés.

Après les sorcières et les dragons, et pour rester dans la thématique fantastique, parlons pirates. Jusqu'au début de l'année dernière, les virus informatiques étaient considérés comme l'une des plus grandes menaces pesant sur la stabilité économique mondiale. L'année 2020 aura démontré qu'il ne fallait pas oublier le bon vieux virus traditionnel, celui qui frappait déjà quand l'informatique n'existait pas encore. Pour autant, pendant que le monde était en train de patauger dans les miasmes grippaux de la première vague, les pirates informatiques n'ont pas respecté le confinement. On sait désormais qu'une cyberattaque d'une ampleur inédite, historique même pour certains, a démarré il y a plusieurs mois. Elle a tiré parti, comme c'est souvent le cas, d'une faille de sécurité dans un logiciel, en l'occurrence la plateforme Orion de SolarWinds, qui a servi de passerelle pour faire pénétrer le maliciel Sunburst dans les réseaux à partir d'une mise à jour (voir la fiche résumée de l'ANSSI). L'opération, qui remonte au printemps dernier, n'a émergé que très récemment, quand la firme de cybersécurité FireEye a découvert que ses propres systèmes avaient été compromis.

Cela signifie que les attaquants, presque certainement une "organisation étatique" et très probablement une talentueuse équipe russe, ont pu accéder sans se faire remarquer à des informations sensibles au sein d'entreprises et d'administrations aux Etats-Unis, et par ricochet ailleurs dans le monde, pendant plusieurs mois. A ce stade, l'attaque revêt les caractéristiques d'une opération d'espionnage à grande échelle, et pas d'une offensive destinée à détruire des données, paralyser un système ou à faire payer la victime, comme celles qui ont frappé ces dernières années Maersk, Saint-Gobain ou Altran. Mais qui sait ce qui va se passer ensuite ? La liste des victimes connues fait froid dans le dos, puisqu'elle va de Microsoft à d'importantes agences gouvernementales américaines. Après cette année 2020 atypique, les financiers ont eu tendance à mettre en avant la santé et le bien-être, l'ESG ou l'éducation comme thématiques de fond pour l'investissement. C'est consensuel. Mais n'oublions pas la cybersécurité.

Apparemment, personne n'a piraté les indices ce matin. Le CAC40 perdait 0,25% à 5533 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les prix à la production allemands et les ventes de détail britanniques (8h00) précéderont l'Ifo allemand de décembre (10h00) et l'indice des indicateurs avancés aux Etats-Unis (14h30). Ce matin, la Banque du Japon a laissé ses taux inchangés et étendu son programme anti-Covid de 6 mois, tandis que les autorités nipponnes ont relevé de 3,4 à 4 % leur objectif de croissance pour l'exercice avril 2021/avril 2022.

L'euro reste ferme à 1,2247 USD. L'once d'or est remontée à 1882 USD. Le pétrole perd un peu de terrain, à 48,30 USD le WTI et 51,36 USD le Brent. Le T-Bond affiche un rendement de 0,92 % sur 10 ans. Le Bitcoin caracole toujours non loin de ses sommets, à 22 885 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB : Credit Suisse reprend le suivi à neutre.
  • Adler : Kepler Cheuvreux passe de conserver à acheter avec un objectif de cours de 35 EUR.
  • Coltene : Credit Suisse relève son objectif de cours de 74 à 81 CHF.
  • Cyan : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 15 EUR.
  • Delta Plus : GreenSome Finance reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 80,60 à 83 EUR.
  • EDP : AlphaValue passe d'alléger à accumuler en visant 5,33 EUR.
  • Enagas : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 17,70 EUR.
  • Galapagos : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 118 à 86 EUR.
  • Implenia : Credit Suisse reprend la couverture à neutre.
  • Petrofac : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 230 GBp.
  • Randstad : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 60 EUR.
  • Royal Unibrew : Carnegie reprend le suivi à l'achat en visant 715 DKK.
  • Siemens Gamesa : Goldman Sachs reste acheteur avec un objectif relevé de 29,50 à 32,80 EUR.
  • Sika : Baader Helvea passe d'alléger à accumuler en visant 253 CHF.
  • Vestas : Goldman Sachs reste acheteur avec un objectif relevé de 1260 à 1423 DKK.
  • Zehnder : Vontobel reste à conserver avec un objectif relevé de 48 à 57 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Renault présentera le nouveau plan stratégique de Luca de Meo le 14 janvier 2021, baptisé Renaulution.
  • Le consortium Tencent va prendre 10% de plus dans UMG à Vivendi.
  • Hubert Sagnières et Leonardo Del Vecchio quittent les fonctions opérationnelles chez EssilorLuxottica, en restant vice-présidents, Francesco Milleri et Paul du Saillant devenant respectivement directeur général et directeur général délégué. Par ailleurs, un acompte sur dividende de 1,15 EUR sera versé au titre de l'exercice 2020.
  • Gucci (Kering) rejoint le site d'e-commerce de luxe d'Alibaba.
  • Electricité de France et Capgemini signent un partenariat dans les réseaux intelligents.
  • Vinci quitte le conseil d'administration de Groupe ADP.
  • Gecina cède 5 immeubles en Ile-de-France pour 112 M€.
  • Eurazeo finalise son investissement dans Questel, sur la base d'une valorisation de 915 M€.
  • Korian obtient 55 M€ de financement de la BEI pour Age&Vie.
  • Nexity confirme ses objectifs 2020 et 2021 et détaillera ses plans futurs le 24 février 2021.
  • Delta Plus Group renforce sa présence en Amérique du Nord grâce à l’acquisition d'ERB Industries.
  • Theraclion obtient 3 M€ de ses actionnaires et un PGE de 1,5 M€.
  • Les actionnaires de Voluntis valident le transfert sur Euronext Growth. La société obtient un PGE de 3 M€.
  • Swedbank Robur Fonder se renforce au capital de Solutions 30.
  • Theranexus crée un nouveau laboratoire public privé à Lyon.
  • Metabolic Explorer prévoit de démarrer sa production au T2 2021 sur le projet Metex NOOVISTA.
  • Ceram annonce la pose d'un premier sternum CERAMIL en Afrique du Sud.
  • OSE Immuno obtient 5,2 M€ de financement de Bpifrance pour son candidat-vaccin Covid-19.
  • Focus Home Interactive lance un plan d’attribution d’actions gratuites de performance pour quatre membres du comité exécutif.
  • Oncodesign lance une opération d'actionnariat salarié.
  • Gaussin et Robotic Research signent un accord stratégique pour collaborer sur la technologie des véhicules autonomes en Amérique du Nord.
  • Madvertise investit dans SYNC.
  • Société Anonyme d'Explosifs et Produits Chimiques annonce l'acquisition d'EJB par 4 Décembre.
  • GECI, Bleecker et Osmozis ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Microsoft révèle avoir été piraté dans le cadre de la cyberattaque visant SolarWinds.
  • The Coca-Cola Company va se séparer de 2200 salariés dans le monde.
  • Google visé par une troisième plainte pour antitrust en deux mois aux Etats-Unis.
  • Enel va vendre à Macquarie 40 à 50 % du capital de sa filiale OpenFiber, pour au moins 2,12 Mds€.
  • Unilever va reprendre la publicité sur Facebook aux États-Unis.
  • Sony retire Cyberpunk 2077 (CD Projekt) du PlayStation Store après des bugs.
  • Fedex baisse en bourse après la clôture, malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.
  • S&P relève de "BB-" à "BB" la notation crédit de Tesla, qui conserve une perspective positive.
  • Banco de Sabadell change de patron après l'échec de la fusion avec Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA) : Cesar Gonzalez-Bueno remplace Jaime Guardiola.
  • Huawei a confirmé la construction d'une usine dans le Bas-Rhin pour un investissement initial de 200 M€.
  • SGS finalise son programme de rachat d'actions.
  • Banca Monte Dei Paschi Di Siena a besoin de 2 à 2,5 Mds€ de fonds propres pour mener à bien son projet de transformation.
  • Mesoblast coule en bourse après des données décevantes pour son traitement expérimental contre la Covid-19.
  • L'EMA avance au 6 janvier la date d'examen du vaccin de Moderna, qui a été autorisé hier par la FDA aux Etats-Unis.
  • Coinbase Global veut entrer en bourse.

Ça publie aujourd'hui. Nike, Progressive, Darden Restaurants, Carnival, Winnebago

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBOTT LABORATORIES 1.34%126.72 Cours en différé.15.74%
ADLER REAL ESTATE AG -0.58%8.55 Cours en différé.-34.03%
ALPHABET INC. -3.04%2751.33 Cours en différé.56.98%
AÉROPORTS DE PARIS -1.13%114.1 Cours en temps réel.7.54%
BANCA MONTE DEI PASCHI DI SIENA S.P.A. -1.43%1.072 Cours en différé.2.78%
BANCO DE SABADELL, S.A. 1.18%0.654 Cours en différé.84.75%
BITCOIN (BTC/USD) 1.11%61403 Cours en temps réel.110.80%
CAPGEMINI SE 2.36%188.65 Cours en temps réel.48.78%
CARNIVAL CORPORATION & PLC -0.18%22.29 Cours en différé.3.09%
CERAMICA CARABOBO, S.A.C.A. 0.00%41.99 Cours en clôture.-100.00%
COINBASE GLOBAL, INC. 0.28%300.84 Cours en différé.0.00%
COLTENE HOLDING AG 1.20%117.6 Cours en différé.36.74%
CYAN AG 1.33%4.56 Cours en différé.-62.81%
DARDEN RESTAURANTS, INC. -0.15%145.4 Cours en différé.22.06%
DELTA PLUS GROUP 0.34%89.7 Cours en temps réel.26.69%
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.67%12.81 Cours en temps réel.-0.66%
ENAGÁS, S.A. 0.93%19.485 Cours en différé.8.46%
ESSILORLUXOTTICA 1.03%171.44 Cours en temps réel.34.41%
EURAZEO SE 0.00%81.45 Cours en temps réel.46.76%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.09%0.8462 Cours en différé.-5.64%
FACEBOOK INC -5.05%324.61 Cours en différé.18.84%
FEDEX CORPORATION 0.06%232.98 Cours en différé.-10.26%
FOCUS HOME INTERACTIVE -0.94%42 Cours en temps réel.-34.58%
GAUSSIN S.A. -3.62%5.59 Cours en temps réel.-46.76%
GECINA 0.49%122.1 Cours en temps réel.-3.33%
IMPLENIA AG -0.88%19.13 Cours en différé.-20.42%
KERING 0.39%646.1 Cours en temps réel.8.70%
KORIAN -0.42%28.28 Cours en temps réel.-9.76%
MADVERTISE 2.79%0.589 Cours en temps réel.-1.83%
MANDIANT, INC. -0.72%17.86 Cours en différé.-22.55%
MODERNA, INC. -3.84%326.54 Cours en différé.212.57%
NASDAQ 100 -0.87%15355.065261 Cours en temps réel.20.18%
NIKE, INC. 0.80%163.48 Cours en différé.15.56%
ONCODESIGN 1.55%10.46 Cours en temps réel.-10.98%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -1.70%9.82 Cours en temps réel.36.39%
OSMOZIS 0.00%5.8 Cours en temps réel.-10.77%
PETROFAC LIMITED 0.00%155.9 Cours en différé.12.89%
RENAULT 0.63%31.15 Cours en temps réel.-12.89%
ROYAL UNIBREW A/S 0.00%792 Cours en différé.12.09%
S&P GSCI CORN INDEX 0.84%444.1692 Cours en différé.10.23%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 2.33%459.0594 Cours en différé.68.69%
SAINT-GOBAIN 0.40%60.35 Cours en temps réel.60.93%
SGS AG -0.32%2783 Cours en différé.4.23%
SIEMENS GAMESA RENEWABLE ENERGY, S.A. -0.72%21.92 Cours en différé.-33.76%
SIKA AG 0.29%314 Cours en différé.29.86%
SOLARWINDS CORPORATION 0.43%18.68 Cours en différé.-37.53%
SOLUTIONS 30 SE 6.33%8.15 Cours en temps réel.-22.53%
TENCENT HOLDINGS LIMITED 0.79%509.5 Cours en clôture.-9.66%
THE PROGRESSIVE CORPORATION 1.05%95.62 Cours en différé.-3.30%
THERACLION 0.57%1.76 Cours en temps réel.-12.87%
THERANEXUS -0.56%7.14 Cours en temps réel.-61.72%
UNIVERSAL MUSIC GROUP N.V. 1.21%25 Cours en temps réel.0.00%
VESTAS WIND SYSTEMS A/S 0.88%274.3 Cours en différé.-4.72%
VINCI -0.54%90.77 Cours en temps réel.11.57%
VIVENDI SE 1.15%11.445 Cours en temps réel.-56.61%
VOLUNTIS 0.00%8.7 Cours en temps réel.95.07%
WINNEBAGO INDUSTRIES, INC. -2.08%67.3 Cours en différé.14.66%
ZEHNDER GROUP AG -0.59%100.4 Cours en différé.69.88%
Réagir à cet article
Obywan - Il y a 10 mois arrow option
Marché dupé par des relances budgétaires... c'est facile de créer de la richesse avec rien pour soutenir une économie qui tient à un fil !
1
  
  • Publier
    loader