Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
810
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Coronavirus, peur sur l'économie

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
24/02/2020 | 09:02

Les marchés financiers ont perdu de leur belle assurance la semaine dernière, après des preuves d'expansion du coronavirus hors de Chine, en particulier en Corée du Sud et en Italie. Wall Street a connu sa plus mauvaise semaine depuis le début du mois de janvier. Le ralentissement de l'économie mondiale remonte vers les premières places du palmarès des scénarios des mois à venir.

On a entendu tout et son contraire au sujet des conséquences de l'épidémie de coronavirus. Depuis ce weekend, des populations très peu concernées jusque-là se retrouvent au centre de la crise. Le Nord de l'Italie tremble et avec lui le reste de l'Europe. "Je préférais la guerre au Vietnam à la guerre en Iran parce qu'elle était plus loin", ironisait Coluche dans les années 80. Le mécanisme à l'œuvre est identique : la prise de conscience des populations est souvent fonction de la distance kilométrique entre la menace et elles. La semaine dernière, l'accroissement des cas en Corée du Sud avait déjà inquiété. L'irruption du coronavirus en Italie valide les craintes d'une pandémie, même si Rome a pris des mesures rapides pour tenter de circonscrire le problème.

Plus prosaïquement, les Etats vont être tentés d'accroître leurs niveaux d'alerte (France par exemple depuis hier) ou de contrôle de la circulation des personnes (Italie). Economiquement, les chaînes d'approvisionnement de plusieurs secteurs sont déjà très tendues. Des pans entiers de l'économie chinoise vont devoir être soutenus financièrement. Et les multinationales seront nécessairement affectées davantage que ce qui était redouté (cf. Apple et son avertissement sur objectifs). Les analyses de ce type fleuriront cette semaine, mais la visibilité sur la suite des événements reste très mauvaise. Espérons juste que les surréactions propres à l'Epoque seront limitées. On peut toujours rêver.

Le CAC40 chute lourdement de 2,5% à 5879 points à l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Peu d'indicateurs aujourd'hui, ce qui mettra d'autant plus en avant d'indice allemand Ifo du climat des affaires (10h00 : consensus 95). Le marché japonais est fermé pour un jour férié.

L'euro est remonté à 1,0822 USD. L'once d'or reste ferme à 1661 USD. Le pétrole se stabilise après être reparti en arrière, avec un baril de Brent à 57 USD et un baril WTI à 52,13 USD. L'obligation d'État américaine affiche un rendement de 1,47% sur 10 ans. Le Bitcoin reprend du terrain à 9932 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Amadeus : Deutsche Bank reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 90 à 80 EUR.
  • BNP Paribas : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 54,20 à 62 EUR.
  • British American Tobacco : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 4700 à 4600 GBp.
  • Compagnie Financière Richemont : Credit Suisse reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 71 à 69 CHF.
  • Deutsche Telekom : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 12,10 à 14 EUR.
  • Electrolux : Morgan Stanley reprend le suivi à pondération en ligne en visant 240 SEK.
  • Fevertree : Liberum reprend le suivi à l'achat en visant 1675 GBp.
  • Galapagos : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 170 à 225 EUR.
  • Imerys : HSBC reste neutre avec un objectif de cours relevé de 33 à 40 EUR.
  • L'Oréal : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 242 à 245 EUR.
  • LVMH : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 445 à 427 EUR.
  • Nexans : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 45 à 50 EUR.
  • NMC Health : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 1300 à 500 GBp.
  • PureTech : Jefferies reprend le suivi à l'achat en visant 475 GBp.
  • Randstad : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 60,50 EUR.
  • Rentokil : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 620 GBp.
  • Sunrise : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 87 à 95 CHF. UBS reprend le suivi à neutre en visant 84 CHF.
  • Swedish Match : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 317 à 364 SEK.
  • Swiss Re : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 98 à 101 CHF.
  • TLG Immobilien : J.P. Morgan reprend le suivi à neutre en visant 33 EUR.
  • Vallourec : AlphaValue réduit son objectif de cours de 3,20 à 2,49 EUR en laissant le dossier en situation spéciale.
  • Valora : Research Partners reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 350 à 340 CHF.
  • Zurich Insurance : Julius Baer reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 360 à 380 CHF.

L’actualité des sociétés

Total lance une augmentation de capital réservée à ses salariés. Air France-KLM a prévu d'assurer quasiment tous ses vols régionaux malgré la grève chez Hop! lundi. CNP Assurances fait évoluer son comité exécutif. Le comité consultatif de la FDA se réunira le 15 mai pour discuter de la demande de licence de produit biologique de DBV Technologies pour Viaskin Peanut. Recylex n'a toujours pas réussi à finaliser les négociations avec les créanciers de sa filiale allemande, et obtient un délai jusqu'à la fin du mois de mai, avec une nouvelle ligne de survie accordée par Glencore. EURO Ressources a publié ses comptes.

eBay confirme avoir entamé une réflexion stratégique sur l'avenir de ses petites annonces. Intuit serait proche d'un rachat de Credit Karma pour 7 Mds$ en titres et en numéraire. Warren Buffet s'est employé à rassurer les investisseurs de Berkshire Hathaway sur le parcours de l'action. Boeing se démène pour proposer des aides financières et techniques aux compagnies aériennes pour la reprise des vols du B737MAX, pour essayer de redorer son blason. Barclays prépare la succession de son CEO, Jes Staley, pour 2021, selon le Financial Times. Wells Fargo paie une facture de 3 Mds$ pour éteindre une action en justice dans l'affaire des faux comptes aux Etats-Unis. Un consortium emmené par Ardian serait bien placé pour acquérir 25% du numéro un italien de tours télécoms INWIT, dont Telecom Italia et Vodafone détiennent chacun 37,5%. Jean-Pierre Mustier, le patron d'UniCredit, s'est retiré de la course à la direction générale d'HSBC. PepsiCo va racheter le groupe chinois Be & Cheery pour 705 M$. Le Belge Raf Simons devient co-directeur de la création de Prada. Le groupe Fox veut racheter la plate-forme de streaming gratuit Tubi, selon le Wall Street Journal.

Ça publie. Intuit, HP Inc, Associated British Foods, Almirall, PostNL, Tivoly, Streamwide

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
8X8, INC. -0.06%15.97 Cours en différé.-12.73%
AIR FRANCE-KLM -1.14%4.16 Cours en temps réel.-58.08%
ALMIRALL, S.A. 0.09%11.71 Cours en clôture.-20.01%
AMADEUS IT GROUP, S.A. -0.47%48.55 Cours en clôture.-33.31%
APPLE INC. -0.31%372.69 Cours en différé.26.92%
ASSOCIATED BRITISH FOODS PLC -3.42%1951 Cours en différé.-24.90%
BARCLAYS PLC -2.01%114.96 Cours en différé.-36.01%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. -0.88%271640 Cours en différé.-20.01%
BNP PARIBAS -0.39%37.24 Cours en temps réel.-29.51%
BOEING COMPANY (THE) -4.81%178.88 Cours en différé.-42.32%
BRITISH AMERICAN TOBACCO PLC -2.12%3065 Cours en différé.-5.15%
CAC 40 -0.74%5043.73 Cours en temps réel.-15.00%
CNP ASSURANCES -1.31%10.57 Cours en temps réel.-40.38%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA 1.35%63.26 Cours en différé.-16.83%
DBV TECHNOLOGIES 0.56%8.145 Cours en temps réel.-58.51%
DEUTSCHE TELEKOM AG -0.60%14.95 Cours en différé.2.61%
EBAY INC. 1.48%57 Cours en différé.57.85%
ELECTROLUX AB 0.09%165 Cours en différé.-28.23%
EURO RESSOURCES S.A. 0.00%3.02 Cours en temps réel.-0.33%
FEVERTREE DRINKS PLC 1.67%2312 Cours en différé.10.46%
GALAPAGOS NV 0.33%180.5 Cours en différé.-3.22%
HP INC. -4.75%16.63 Cours en différé.-19.08%
HSBC HOLDINGS PLC -3.35%395.15 Cours en différé.-33.24%
IMERYS -3.01%30.24 Cours en temps réel.-19.75%
INTUIT INC. -0.56%307.93 Cours en différé.17.56%
L'ORÉAL -0.69%288.3 Cours en temps réel.9.20%
LONDON BRENT OIL 0.28%42.94 Cours en différé.-34.97%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.33%402.65 Cours en temps réel.-2.79%
MORGAN STANLEY -2.72%47.49 Cours en différé.-7.10%
NEXANS SA -0.47%42.72 Cours en temps réel.-1.77%
NMC HEALTH PLC -0.17%938.4 Cours en différé.-46.89%
PEPSICO, INC. 0.20%133.57 Cours en différé.-2.47%
POSTNL N.V. 0.81%1.9855 Cours en différé.-1.32%
PRADA S.P.A. 0.37%27.4 Cours en clôture.-14.91%
PURETECH HEALTH PLC -2.92%266 Cours en différé.-16.88%
RANDSTAD N.V. 0.10%41.1 Cours en différé.-24.50%
RECYLEX 0.65%1.848 Cours en temps réel.-45.57%
RENTOKIL INITIAL PLC -0.99%518.2 Cours en différé.14.39%
STREAMWIDE -1.17%16.9 Cours en temps réel.43.22%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG 0.82%85.8 Cours en différé.12.82%
SWEDISH MATCH AB 1.22%679.4 Cours en différé.40.72%
SWISS RE LTD -0.77%75.12 Cours en différé.-30.89%
TELECOM ITALIA S.P.A. -3.19%0.349 Cours en différé.-37.28%
TIVOLY -0.64%15.5 Cours en temps réel.-32.61%
TLG IMMOBILIEN AG -1.97%17.94 Cours en différé.-36.94%
TOTAL S.A. -1.14%34.685 Cours en temps réel.-29.50%
UNICREDIT S.P.A. -0.74%8.673 Cours en différé.-33.39%
VALLOUREC -0.11%36.2 Cours en temps réel.-67.82%
VALORA HOLDING AG 0.67%179.6 Cours en différé.-33.48%
VODAFONE GROUP PLC -2.38%127.14 Cours en différé.-13.45%
WELLS FARGO & COMPANY -4.04%24.46 Cours en différé.-54.54%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD -1.02%338.5 Cours en différé.-14.76%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader