Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Choc(s) de réalité sur les marchés

01/02/2021 | 09:10
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

Après une semaine de baisse assez marquée, les indices boursiers ont des velléités de rebond ce matin. Le contexte reste troublé par les signaux qui montrent que la bonne grosse reprise économique globale ne sera pas forcément aussi bonne, aussi grosse et aussi globale que prévu. Si l'on ajoute à cela l'irruption de traders sociaux dans le jeu boursier, qui secoue les habitudes de l'establishment financier, le curseur du goût du risque est en train de refluer.

La fin du mois de janvier a été un peu douloureuse pour des marchés financiers qui avaient manifestement perdu l'habitude de baisser. Pour le moment, le coup de mou s'apparente à un coup de semonce plus qu'à un gros coup sur la tête. Mais les attitudes sont plus crispées qu'elles ne l'étaient il y a deux semaines lors du triomphe politique des démocrates aux Etats-Unis. Comme souvent, le désordre est arrivé d'où on ne l'attendait pas, avec pour catalyseur cette (passionnante) affaire GameStop. Certains y ont vu la confirmation qu'il y a sûrement quelque-chose de pourri au royaume de la valorisation. D'autres que le monde de la finance est entré dans une nouvelle phase de son histoire. Les troisièmes que c'est un phénomène sans lendemain et qu'il faut se concentrer sur les prévisions de croissance et les vaccins. En fait personne n'a la réponse mais tout le monde a sa théorie. Quant à savoir qui est l'œuf et qui est la poule, bonne chance.

Pour revenir dans le factuel, parlons un peu chiffres et sociétés. Pour le moment, 37% des sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats trimestriels. Vous noterez que le pourcentage est moindre du côté du STOXX Europe 600, dont les entreprises publient historiquement un peu plus tard. Que nous enseignent ces publications de sociétés américaines ? Qu'elles sont plus nombreuses que d'habitude à dépasser les prévisions des analystes (données relatives), mais que les résultats restent inférieurs à ceux de la même période de 2020 (données absolues). Toutefois, le fournisseur de données FactSet, qui réalise ce pointage hebdomadaire lors de chaque "saison" des publications, signale que la trajectoire pourrait permettre aux entreprises de renouer avec une croissance annuelle de leurs résultats dès le 1er trimestre 2021. Ne tombez pas en extase : d'abord la tendance à dépasser les attentes est récurrente et repose en partie sur la prudence des analystes. Ensuite la base de comparaison aidant, les résultats auraient de toute façon renoué avec la croissance annuelle assez vite. Les données FactSet permettent aussi de constater que le PER à 12 mois se situe à 21,8 fois les résultats attendus, ce qui dépasse allègrement les moyennes à 5 (17,6) et 10 ans (15,8). En clair, le marché est cher, même en intégrant la remontée des bénéfices programmée cette année. Il y a des raisons à cela et des contre-arguments mais j'en discuterai un autre jour.

Restons dans les publications de résultats, avec une semaine très dense (plusieurs centaines de sociétés présentes dans de grands indices). On citera notamment Amazon.com, Alphabet et Alibaba demain, PayPal, Novo Nordisk et Sony mercredi, Roche, Merck et Unilever jeudi puis Sanofi et Linde vendredi. A ce stade, il s'agit surtout de sociétés qui ont bien tenu, voire prospéré, depuis le début de la crise sanitaire. Les publications des secteurs de l'hôtellerie, de l'événementiel ou du transport aérien, notamment en Europe, n'arriveront que plus tard au mois de février, sauf exceptions (Ryanair et Japan Airlines par exemple aujourd'hui) : ça risque d'être plus difficile à encaisser.

Comme chaque lundi, quelques informations du weekend à ne pas rater

  • Aux Etats-Unis, les républicains proposent à Joe Biden un plan de relance alternatif à celui des démocrates. La Maison Blanche va les écouter avant de décider.
  • Melvin Capital, le hedge fund qui a été ciblé dans l'affaire GameStop, a vu ses actifs fondre de 12,5 à 8 Mds$ en janvier, malgré des injections d'argent frais en fin de mois, indique le Wall Street Journal.
  • On reste dans les paris des traders de wallstreetbets, avec une offensive en cours de leur part sur l'argent, dont les prémices étaient visibles la semaine dernière. Pourquoi l'argent ? Parce que.
  • La Birmanie a subi un coup d'Etat militaire.
  • En Russie, les opposants de Vladimir Poutine manifestent, la police multiplie les arrestations.

Un rebond technique se dessine en Europe et aux Etats-Unis. Le CAC40 progresse de 0,95% à 5450 points peu après l'ouverture. Tokyo a rebondi de 1,55% ce matin après deux séances dans le rouge, malgré des indicateurs PMI manufacturiers chinois moins solides que prévu pour janvier.

Les temps forts économiques du jour

Les PMI manufacturiers finaux de janvier sont en approche pour les principales économies, tout au long de la journée. Celui de la Chine est ressorti à 51,3 points pour un consensus à 51,6 points pour l'indicateur officiel et à 51,5 points (consensus 52,6 points) pour le PMI Caixin. Il faudra aussi s'intéresser aux ventes de détail allemandes (8h00) et à deux indicateurs américains, celui des dépenses de construction et celui de l'ISM manufacturier (16h00).

L'euro se négocie 1,2128 USD. L'once d'or est stable autour de 1860 USD. Le pétrole se reprend à 53 USD le WTI et 55,40 USD le Brent. La dette américaine affiche un rendement de 1,08% sur 10 ans. Le Bitcoin perd du terrain à 33 570 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Bucher : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 388 à 467 CHF.
  • Comet : UBS reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 226 à 231 CHF.
  • DCC : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 7750 à 7000 GBp.
  • Deutsche Wohnen : Barclays passe de souspondérer à surpondérer en visant 47 EUR.
  • Energiekontor : Hauck & Aufhaeuser démarre le suivi à l'achat en visant 84 EUR.
  • Givaudan : Bernstein réduit son objectif de cours de 3130 à 2810 CHF. Baader Helvea reste à accumuler avec un objectif de cours réduit de 4000 à 3850 CHF.
  • Grand City Properties : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 24,50 EUR.
  • Lonza : Baader Helvea passe d'alléger à accumuler en visant 603 CHF.
  • New Work : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 225 EUR.
  • Nokia : Inderes passe d'accumuler à alléger en visant 3,50 EUR.
  • Sartorius AG : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 490 EUR.
  • Sensirion : Research Partners passe d'acheter à conserver.
  • SSAB : Jefferies reste acheteur avec un objectif relevé de 42 à 44 SEK.
  • Svenska Cellulosa : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 131 à 147 SEK.
  • TechnipFMC : Berenberg passe d'acheter à conserver avec un objectif de cours relevé de 9 à 10,50 EUR.
  • Zurich Insurance : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 350 à 360 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Les immatriculations de véhicules neufs se sont contractées de 5,85% en France en janvier, selon le CCFA.
  • Emmanuel Faber, PDG de Danone, n'est pas opposé à une dissociation des fonctions de président et de directeur général.
  • Environ 70% des centres commerciaux de Klépierre touchés par des mesures de fermetures sanitaires, après la décision de la France de fermer les centres de plus de 20 000 m2.
  • Bouygues a décroché le contrat de 600 M€ pour la rénovation de la Gare du Nord à Paris.
  • Valneva a reçu une commande additionnelle de 40 millions de doses de son vaccin Covid-19 par le gouvernement britannique.
  • Albioma remporte 4,8 MWc de projets solaires en France métropolitaine.
  • Une OPA simplifiée à 2,60 EUR l'action se dessine sur Videlio.
  • MND sécurise une station de ski en Géorgie.
  • Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS) clôture par anticipation de son introduction en bourse sur Euronext Growth.
  • Carmat renforce son management.
  • Alten, Cafom, NSE, Theradiag, Bassac, Ateme, Ivalis, Ecoslops, Lucibel, Adomos et plusieurs caisses régionales de Crédit Agricole ont publié leurs comptes et/ou leurs prévisions.

Dans le monde

Résultats des entreprises :

  • Japan Airlines : la perte de l'exercice clos fin mars sera plus lourde que prévu, à cause des restrictions additionnelles sur la circulation des personnes.
  • Julius Bär : les résultats 2020 sont en hausse, ce qui permet un relèvement du dividende à 1,75 CHF et le lancement d'un programme de rachat d'actions de 550 MCHF.
  • Nintendo : les objectifs sont relevés pour l'exercice.
  • Ryanair : accuse une perte trimestrielle plus lourde que prévu. L'exercice clos le 31 mars prochain sera lourdement déficitaire.
  • Siemens Healthineers : le cash-flow libre a plus que doublé au T1 fiscal. Le groupe avait déjà annoncé la semaine dernière un relèvement de ses perspectives 2021.

Annonces importantes

  • Les ventes mondiales de semiconducteurs ont progressé de 6,5% en 2020, grâce à une forte poussée en fin d'année, selon la SIA.
  • Les patrons de Chevron et Exxon Mobil auraient discuté au début de l'année 2020 d'une éventuelle fusion.
  • BP Plc vend 20% d'un bloc à Oman pour 2,6 Mds$ à PTTEP.
  • ASOS proche d'un accord pour racheter Topshop et Miss Selfridge, selon Sky News.
  • AstraZeneca doit livrer plus de vaccins que prévu à l'UE au T1.
  • Panasonic va cesser de produire des panneaux solaires.
  • BioNTech est en capacité de fournir davantage de doses de vaccin à l'UE au T2, selon son directeur financier.
  • Xiaomi attaque les restrictions des Etats-Unis à son endroit devant la justice américaine.
  • Qualcomm ouvre un nouveau centre de R&D en France.
  • Cofinimmo acquiert cinq sites d'immobilier de santé en France.
  • Mobilezone cède ses parts dans einsAmobile.
  • Wisekey s'offre l'allemand Arago.
  • Leclanché lance un système de batterie modulaire à haute énergie pour les poids-lourds hybrides et électriques.
  • Interactive Brokers lève les restrictions de négociations sur certains produits, après l'affaire GameStop. Pendant ce temps, Robinhood réduit de 50 à 8 les actions qui font l'objet de restrictions.

Ça publie aujourd'hui. Thermo Fisher, Nintendo, Siemens Healthineers, NXP Semiconductors, Vertex, Ryanair, Swedbank, Julius Bär, Bonduelle

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADOMOS -1.02%0.292 Cours en temps réel.-23.96%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -2.16%223.31 Cours en différé.-4.05%
ALPHABET INC. 0.90%2270.67 Cours en différé.29.56%
ALTEN 0.68%103.4 Cours en temps réel.11.60%
AMAZON.COM, INC. 2.21%3372.2 Cours en différé.3.54%
ASOS PLC -4.11%5360 Cours en différé.12.06%
ASTRAZENECA PLC 0.48%7287 Cours en différé.-0.51%
ATEME -0.40%14.88 Cours en temps réel.-10.68%
BASSAC 0.70%57.4 Cours en temps réel.29.86%
BONDUELLE -0.93%21.35 Cours en temps réel.2.64%
BOUYGUES 0.23%34.58 Cours en temps réel.2.76%
BUCHER INDUSTRIES AG 1.93%502.5 Cours en différé.23.89%
CHEVRON CORPORATION -0.10%102.92 Cours en différé.21.87%
COMET HOLDING AG 1.91%240 Cours en différé.21.09%
DANONE -0.83%59.59 Cours en temps réel.10.84%
DEUTSCHE WOHNEN SE -1.66%41.5 Cours en différé.-5.01%
DJ INDUSTRIAL 0.89%33800.6 Cours en différé.10.44%
ECOSLOPS SA -3.14%10.8 Cours en temps réel.-6.09%
ENERGIEKONTOR AG -0.34%59.3 Cours en différé.2.24%
EXXON MOBIL CORPORATION -0.23%55.87 Cours en différé.35.54%
GAMESTOP CORP. -6.99%158.36 Cours en différé.740.55%
GIVAUDAN SA 1.74%3803 Cours en différé.1.96%
GRAND CITY PROPERTIES S.A. -0.36%22.18 Cours en différé.5.82%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS 0.26%38.9 Cours en temps réel.0.00%
IVALIS 1.98%10.3 Cours en temps réel.0.00%
JAPAN AIRLINES CO., LTD. -0.43%2338 Cours en clôture.17.19%
KLÉPIERRE -0.44%20.57 Cours en temps réel.11.85%
LINDE 0.00%Cours en clôture.1.52%
LONZA GROUP AG 1.90%548.4 Cours en différé.-3.59%
LUCIBEL SA -1.11%0.89 Cours en temps réel.-11.44%
MERCK & CO., INC. 1.09%76.31 Cours en différé.-6.71%
MOBILEZONE HOLDING AG 0.16%12.5 Cours en différé.24.01%
NASDAQ 100 0.63%13845.05499 Cours en différé.7.42%
NASDAQ COMP. 0.51%13900.185309 Cours en différé.7.85%
NOVO NORDISK A/S 1.18%438.1 Cours en différé.2.68%
NSE -5.53%18.8 Cours en temps réel.52.85%
PAYPAL HOLDINGS, INC. 0.86%266.77 Cours en différé.13.91%
QUALCOMM, INC. 0.16%140.57 Cours en différé.-7.73%
RYANAIR HOLDINGS PLC -1.06%16.34 Cours en temps réel.0.52%
SANOFI 0.41%85.06 Cours en temps réel.8.08%
SARTORIUS AKTIENGESELLSCHAFT 1.93%397 Cours en différé.15.07%
SENSIRION HOLDING AG -1.72%62.7 Cours en différé.9.42%
SIEMENS HEALTHINEERS AG 0.66%47.25 Cours en différé.12.55%
TECHNIPFMC PLC -2.20%7.55 Cours en différé.-19.68%
THERADIAG -4.60%2.28 Cours en temps réel.-11.97%
THERMO FISHER SCIENTIFIC 1.56%478.88 Cours en différé.2.81%
VERTEX PHARMACEUTICALS 1.46%213.35 Cours en différé.-9.73%
WISEKEY INTERNATIONAL HOLDING AG -7.71%1.975 Cours en différé.61.22%
XIAOMI CORPORATION -1.91%25.7 Cours en clôture.-22.59%
ZURICH INSURANCE GROUP AG -4.67%385.5 Cours en différé.3.21%
Réagir à cet article
letsar - Il y a 2 mois arrow option
"Pourquoi l'argent ? Parce que."

Merci pour ce trait d'humour dès ce matin. :)
1
  
  • Publier
    loader