Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

CAC40 : semaine positive de +2%, s'accroche aux 5.880

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/11/2019 | 16:45
Donald Trump vient d'affirmer qu'un 'trade deal' avec la Chine se signera aux Etats Unis.
Pas de précision sur la date ni sur le périmètre de l'accord, et cela n'a provoqué qu'un imperceptible et éphémère 'coup de chapeau': la ficelle d'un 'accord imminent' commence a être un peu usée.
La consolidation se poursuit donc à la Bourse de Paris mais de façon extrêmement lente (-0,2% contre -0,3% en début d'après-midi), sans volumes, sans intensité...
Le CAC40 oscille autour de 5.880 et préserve un gain de +2,1% hebdo et une performance annuelle supérieure à +24%.
L'Euro-Stoxx50 recule dans les mêmes proportions (-0,2 à -0,3%) mais repasse sous les 3.700Pts.
A wall Street, le communiqué de Trump s'avère sans effet avec -0,3% pour le Dow Jones.
A l'instar des autres places mondiales, le marché parisien semble emporté par un inexorable mouvement haussier, impulsé par les injections des banques centrales, qui ont repris de plus belle mi-septembre avec la FED puis la BCE qui a confirmé les anticipations de remise en route d'un 'QE' de taille modeste, mais sans horizon de temps.
L'effet est sidérant: le CAC engrange un gain de 9% par rapport à un plancher de 5400 points du 3 octobre (en seulement 5 semaines).

D'après certains chartistes, la récente cassure de la zone de résistance majeure des 5800/5815 points pourrait préfigurer un prolongement de la phase haussière en direction des 6000 points.

'L'appétit pour le risque reste grand, avec des perspectives de croissance mondiale qui s'améliorent', souligne ainsi un trader.

A peine si les marchés ont repris leur souffle dans l'attente de nouveaux développements concernant le dossier commercial sino-américain, avec au premier chef la conclusion du tant attendu accord de 'phase 1'.
Mais les 2 protagonistes ne semblent toujours pas d'accord sur le cadre d'un accord: Pékin veut une levée des sanctions douanières pour négocier un accord, Washington veut signer l'accord contre des engagements chinois préalables et se réserve la possibilité de ne pas réduire les surtaxes si Pakin ne joue pas le jeu.

A Wall Street, les indices ont signé une nouvelle cascade de records absolus hier, même si les opérateurs ont fini par prendre conscience que quelque chose se passait du côté des taux avec une lourde dégradation des marchés obligataires.

L'envolée des rendements obligataires a entraîné un repli des cours de l'or (vers 1.460$/Oz), qui avaient tendance à se stabiliser ce matin, ainsi qu'un recul des prix pétroliers, le WTI cédant 0,7% à 56,6 dollars.

Comme la veille, le calendrier économique s'annonce passablement insignifiant ce vendredi. L'indice de confiance des consommateurs du Michigan ressort en légère hausse à 95.7 contre 95.5 en octobre

En France, les exportations sont en faible croissance, alors que les importations sont quasiment stables en septembre, conduisant à un creusement du déficit commercial à -5,6 milliards d'euros, contre -5,4 millions le mois précédent.

La production se redresse dans l'industrie manufacturière en septembre (+0,6% après −0,8%), et plus légèrement dans l'ensemble de l'industrie (+0,3% après −0,9%), selon les données CVS-CJO de l'Insee.

Du coté des valeurs, Euronext recule de 5,4% malgré la publication d'un bénéfice net en hausse de 25,8% à 63,5 millions d'euros au titre du troisième trimestre. En ajusté, le BPA a augmenté de 15,1% à 0,98 euro, dépassant d'un cent le consensus.

Crédit Agricole SA (-2,3%) publie un bénéfice par action sous-jacent de 0,34 euro au titre du troisième trimestre 2019, en baisse de 6,3%, et un niveau inférieur de deux centimes à l'estimation moyenne des analystes.

La chute de -7,8% de Natixis vers 4E laisse beaucoup d'observateurs perplexes vu les chiffres publiés et le rendement du titre: un mouvement de repli pour le moins singulier.


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.40%5884.26 Cours en temps réel.23.62%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 0.67%5903 Cours en différé.23.94%
EURO STOXX 50 0.51%3706.35 Cours en différé.22.33%
LONDON BRENT OIL 0.72%64.36 Cours en différé.18.27%
NATIXIS 1.89%3.878 Cours en temps réel.-7.60%
WTI 0.63%59.26 Cours en différé.30.11%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
19:07EUROPE : Les Bourses européennes dopées par un tweet de Trump sur le commerce
AW
18:39CAC40 : dopé par le probable armistice douanier sino-américain
CF
18:34BOURSE DE LONDRES : Londres stimulée par l'espoir sur le front commercial et la livre
AW
18:28Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Vendredi 13 décembre 2019
AO
18:23BOURSE DE PARIS : Paris veut de nouveau croire en sa bonne étoile commerciale
AW
18:16Bourse Zurich: l'effet BNS s'est vite estompé, remplacé par l'effet Trump
AW
18:06Point marchés-Actions et rendements en hausse grâce à Trump et à Lagarde
RE
17:58BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort soutenue par un tweet de Donald Trump (Dax +0,57%)
AW
17:46VEOLIA ENVIRONNEMENT, plus forte baisse du CAC 40 à la clôture -Jeudi 12 décembre 2019
AO
17:44Agenda AOF / Sociétés France - Vendredi 13 décembre 2019
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"