Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Brexit-Londres dit avoir dessiné les contours d'un accord, Bruxelles sceptique

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
16/09/2019 | 12:53

(Actualisé avec déclaration de Johnson)

LONDRES, 16 septembre, (Reuters) - Les contours d'un nouvel accord de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sont désormais "clairs" si bien que les négociations entre Londres et Bruxelles sont à un stade crucial, a déclaré lundi le secrétaire britannique au Foreign Office, Dominic Raab, en dépit des objections des Européens.

"Nous avons partagé beaucoup de détails et les contours d'un accord sont désormais très clairs", a-t-il dit sur la BBC, quelques heures avant une rencontre entre le Premier ministre Boris Johnson, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le négociateur de l'UE, Michel Barnier.

"Je pense qu'il s'agit d'une étape importante, le Premier ministre s'appuie sur les discussions qui ont cours depuis qu'il est entré en fonction", a-t-il poursuivi.

"Nos demandes ont très claires : nous demandons le retrait de la clause antidémocratique du 'backstop' et nous voulons que le meilleur accord de libre-échange régisse nos relations futures", a-t-il encore déclaré, disant souhaiter qu'un accord soit trouvé lors du sommet européen des 17 et 18 octobre.

Boris Johnson va s'efforcer lundi de convaincre Jean-Claude Juncker de remplacer la clause de sauvegarde ("backstop") censée éviter le rétablissement de contrôles à la frontière entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord, une exigence rejetée par Bruxelles.

Interrogé à son arrivée à Luxembourg, le Premier ministre britannique a dit rester "prudent".

Dans un entretien accordé dimanche à la radio Deutschlandfunk, Jean-Claude Juncker réaffirmait qu'il n'était pas question de revenir sur l'accord négocié avec Theresa May et que les Communes ont rejeté à trois reprises.

"Je crois qu'il faut que nous conservions de bonnes relations avec la Grande-Bretagne et je ne suis guère optimiste dès qu'il s'agit de trouver des solutions alternatives qui nous permettraient de limiter le 'backstop'", a-t-il prévenu.

"Nous n'avons aucune idée de ce que veut la Grande-Bretagne (...) et nous attendons toujours des propositions alternatives. J'espère que nous pourrons les avoir, mais le temps commence à manquer."

"Il y a beaucoup de gens au Royaume-Uni qui ont une opinion favorable au 'no-deal', sans avoir la moindre considération pour les implications (d'une telle issue)", a-t-il ajouté. "Ce serait un chaos sans nom (...) et il faudrait des années pour tout remettre en ordre".

Boris Johnson reste déterminé à ce que son pays quitte l'Union européenne le 31 octobre, avec ou sans accord, en dépit de l'adoption par la Chambre des communes d'une loi qui exige de lui qu'il sollicite un report de la date du Brexit s'il se révèle incapable de trouver un accord avec Bruxelles. (Guy Faulconbridge et Kate Holton, Nicolas Delame pour le service français, édité par Sophie Louet)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.03%0.86564 Cours en différé.-3.94%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
15:08La livre sterling hésite avant le vote du Parlement britannique
AW
14:45INSEE NATIONAL INSTITUTE FOR STATISTICS AND ECON : Point méthodologique - Statistiques annuelles d'entreprises
PU
13:14WALLIX : Interview de Jean-Noël de Galzain, Président du Directoire de Wallix
13:03Carmignac conserve un biais prudent sur le dollar
AO
12:38FRANCE : Engie sanctionnée pour démarchage abusif
RE
11:23La livre sterling suspendue au vote du Parlement britannique samedi
AW
09:32LA MINUTE MACRO : Euphorie passagère
07:06Le budget post-Brexit au menu des discussions à Bruxelles
RE
07:01La croissance de la Chine tombe à un creux de près de 30 ans
RE
06:39Progression de la production industrielle et des ventes au détail
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"