Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse Zurich: le SMI se reprend à l'approche de la mi-journée

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
03/04/2020 | 11:30

Zurich (awp) - Après une entame de séance difficile, la Bourse suisse se reprenait quelque peu à l'approche de la mi-journée, parvenant même à afficher un plus haut du jour, avant de retourner en territoire négatif. Les investisseurs restent sur leurs gardes, alors que la propagation du nouveau coronavirus s'est encore accélérée en atteignant 1 million de personnes à travers le monde.

La veille, la Bourse de New York a finalement terminé dans le vert, après avoir longuement hésité entre l'envol des cours du pétrole et l'explosion des demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis. Vendredi, Tokyo a terminé la séance quasiment à l'équilibre. Les investisseurs garderont les yeux rivés sur la publication en début d'après-midi des chiffres du chômage américain.

Vers 10h30, l'indice SMI lâchait 0,15% à 9256,99 points, soit un tassement de 0,15%. Plongeant dans le rouge après quelques minutes de négoce, l'indice des 20 plus grosses capitalisations du marché helvétique s'était bien repris, franchissant le seuil des 9300 points à un plus haut de la matinée de 9309,87 points.

Dans le même temps, le SLI se repliait de 0,5% à 1336,70 points, alors que l'indicateur élargi SPI se montrait plus résistant, présentant un gain de 0,28% à 11'304,91 points.

Sur les trente valeurs vedettes du SLI, 16 s'affichaient en repli, les quatorze autres progressant. En matière de recul, la palme revenait à Zurich Insurance (-6,5% ou 21,80 francs suisses), dont le titre se traitait toutefois hors dividende de 20 francs suisses. L'assureur zurichois était suivi par la toujours volatile AMS (-5,3%).

Le fabricant autrichien de capteurs a fait part de la finalisation de son augmentation de capital destinée à financer partiellement l'acquisition de l'éclairagiste allemand Osram. AMS a ainsi levé 1,75 milliard de francs suisses, sur les 4,6 milliards requis pour la transaction.

Temenos (-2,5%) venait compléter le podium des perdants, derrière Geberit (-2,1%), Swiss Life (-1,4%), Richemont (-1,2%), Lafargeholcim (-1,2%) et Swatch Group (-1,1%).

Dans le camp des gagnants, Lonza bondissait de 2,4%, devant Alcon (+2,2%) et son ancienne maison-mère Novartis (+1,3%). Dans la nuit de jeudi à vendredi, le géant pharmaceutique bâlois a indiqué qu'il préparait une étude clinique sur son Jakavi (ruxolitinib) sur des patients présentant un choc cytokinique lié au Covid-19. Ce type de surréaction immunitaire peut résulter d'une infection par le coronavirus et est susceptible de contribuer à la détresse respiratoire des patients.

Les deux autres poids lourds, Roche (à l'équilibre) et surtout Nestlé (+0,5%), résistaient un peu mieux que la moyenne. Les bancaires UBS (0,6%) et Credit Suisse (-0,3%) étaient quant à elles orientées à la baisse, alors que Julius Bär progressait de 0,4%.

Traité hors dividende de 20 francs suisses, Zurich Insurance (-5,7%) affichait pour sa part le repli le plus conséquent. A l'autre extrémité du classement des perdants, SGS (-0,1%) présentait le recul le moins important, en compagnie de Swiss Life (-0,1% aussi) et Swisscom (-0,1% également).

Du côté du marché élargi, la société pharmaceutique Cosmo (+4,2%) a certes indiqué avoir creusé sa perte en 2019, mais il a laissé entrevoir un retour aux chiffres noirs en 2020, grâce à une future homologation d'un de ses produits aux Etats-Unis. La firme milanaise a assuré que ses affaires ne sont pas affectées par la crise sanitaire provoquée par le coronavirus.

Le groupe st-gallois VAT (+0,6%) s'est doté d'un nouveau directeur opérationnel en la personne de Thomas Berden, qui prendra ses fonctions le 1er octobre et intégrera dans la foulée la direction générale du fabricant de soupapes à vides.

L'exploitant d'espaces publicitaires APG/SGA chutait lourdement de 8,7%, celui-ci ayant requis pour son assemblée générale ordinaire du 14 mai de renoncer au dividende de 11 francs suisses initialement proposé au titre de 2019. La pandémie de coronavirus et surtout les contremesures adoptées par les autorités pour en freiner la progression entraînent d'importantes pertes de revenus, a expliqué le groupe.

vj/md

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
SMI 0.06%9830.83 Cours en différé.-7.46%
SPI -0.05%12236.25 Cours en différé.-4.64%
SWITZERLAND SWISS LEADER 0.64%1457.27 Cours en différé.-11.33%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
26/05Wall Street : bute sur des seuils clés et invoque la reprise
CF
26/05Wall Street grimpe mais reste prudente
RE
26/05Wall Street salue la reprise progressive de l'activité économique
AW
26/05EUROPE : Les marchés européens voient des signes de reprise
AW
26/05BOURSE DE PARIS : Paris casse le seuil des 4.600 points
AW
26/05Bourse Zurich: SMI et SLI terminent dans le vert, suivant Wall Street
AW
26/05Francfort repasse au-dessus des 11.500 points (Dax: +1,0%)
AW
26/05Wall Street, dynamisée par la reprise de l'économie, ouvre en forte hausse
AW
26/05Agenda AOF / Sociétés France - Mercredi 27 mai 2020
AO
26/05Wall Street : début de séance sur les chapeaux de roues
CF
Dernières actualités "Marchés"