Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Biotech Time : seconde chance pour Gensight, EOS et Theranexus publient, Cerenis renonce

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
17/04/2019 | 08:42

Plusieurs actualités ce matin avec pour démarrer les résultats de Theranexus et d'EOS Imaging. Cerenis ne fusionnera pas. Gensight a publié des données à 72 semaines de l'étude RESCUE avec son principal candidat. AB Science publie de nouvelles précliniques sur masitinib pendant que Biophytis perd un administrateur.

Theranexus fait le point. Pas de chiffre d'affaires pour Theranexus en 2018, compte tenu de son stade de développement. La société lyonnaise a annoncé ce matin ses résultats du dernier exercice, qui s'est achevé sur une trésorerie de 15,17 millions d'euros, après une consommation de 6 millions d'euros sur l'année. Le laboratoire précise que ses ressources atteignaient 12,45 millions d'euros au 31 mars 2019. Le prochain point sur la trésorerie (au 30 juin) sera annoncé le 9 juillet prochain. La société dispose de trois candidats (THN102, THN201 et THN101) dans quatre indications (narcolepsie, Parkinson, Alzheimer et douleurs neuropathiques), comme l'illustre le tableau qui suit. En parallèle, Theranexus a lancé avec deux partenaires le projet Neurolead, une plateforme de criblage d'actifs sur les interactions neurone-glie, qui a obtenu un financement de 6 millions d'euros de Bpifrance il y a quelques semaines.
 

Cliquer pour agrandir (Source site internet Theranexus)
 
72 semaines avec GS010. L'étude de suivi à 72 semaines de la phase III RESCUE conduite par Gensight avec GS010 dans la NOHL a accouché de "résultats positifs" : une amélioration par rapport à la semaine 48. La société fournira plus d'explications lors d'une conférence téléphonique organisée en matinée, qui permettra d'éclairer un peu le détail des résultats obtenus par rapport aux yeux non traités (la densité du communiqué ne permet pas une analyse rapide). On se souvient que Gensight avait chuté en février à l'annonce de données à 48 semaines qui n'avaient pas atteint le critère principal de l'étude RESCUE. La société avait estimé que les résultats à 72 puis 96 semaines permettraient de rectifier le tir, à l'image de ce qui avait eu lieu lors de l'étude REVERSE. Les éléments à 96 semaines permettront de réaliser une étude fine des réponses individuelles, lors de leur publication d’ici la fin du troisième trimestre 2019. Les données à 96 semaines de REVERSE tomberont dès le mois prochain.
 
Les fiançailles sont rompues. Cerenis et H4Orphan Pharma ne fusionneront pas, faute de s'être entendues sur la gouvernance. Le projet, annoncé fin mars, aurait laissé les actionnaires de Cerenis avec 59% de la nouvelle entité.
 
Des précliniques pour AB. La société a publié de nouvelles données précliniques avec masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot) lors de la conférence de la Muscular Dystrophy Association organisée à Orlando les 15 et 16 avril. "Ces résultats ont révélé pour la première fois un mécanisme d'inflammation neurogène chez un modèle animal de SLA qui peut être ciblé efficacement par le masitinib", indique AB Science.
 
EOS Imaging change de présentation. La medtech a creusé sa perte nette à 13,04 millions d'euros en 2018, pour 35,4 millions d'euros de chiffre d'affaires, en baisse. Deux lignes comptables se détachent : une marge brute en hausse de 6% et une trésorerie qui s'est accrue à 19,7 millions d'euros, grâce aux convertibles et à la levée de fonds réalisée auprès de Fosun Pharma. Les prises de commandes ont représenté 6,25 millions d'euros au 1er trimestre et les revenus ont atteint 2,58 millions d'euros sur la période. Le carnet de commandes au 31 mars ressortait à 6,2 millions d'euros. Cette nouvelle présentation résulte d'un changement de pratique d'EOS Imaging, pour se mettre au diapason de l'industrie, en particulier aux Etats-Unis : le transfert de propriété se produit à la mise en ordre de marche de l'équipement, qui a lieu 3 à 12 mois après la prise de commande. En conséquence, le chiffre d'affaires 2019 sera faible par rapport aux comparables. Sur la base de l'ancienne présentation, la somme revenus et commandes T1 2019 atteint 8,8 millions d'euros contre 9,5 millions d'euros un an avant 8%), "conséquence d'un chiffre d'affaires exceptionnellement élevé au 1er trimestre 2018, particulièrement sur la région Asie Pacifique", commente la direction.  "Nous sommes confiants quant à notre capacité à poursuivre la croissance de la société sur ses trois marchés principaux en 2019", explique le directeur général Mike Lobinsky. La société a passé la marque des 300 systèmes installés mais ne fournit pas de prévisions chiffrées.
 
En bref. Biophytis annonce la démission de Jean-Gérard Galvez de son poste d'administrateur.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE 2.63%4.105 Cours en temps réel.18.37%
BIOPHYTIS 0.00%0.47 Cours en temps réel.-72.35%
CERENIS THERAPEUTICS HOLDING -6.15%0.3205 Cours en temps réel.-34.59%
EOS IMAGING 0.52%0.966 Cours en temps réel.-71.46%
GENSIGHT BIOLOGICS 0.27%1.47 Cours en temps réel.-55.86%
THERANEXUS 0.00%4.2 Cours en temps réel.-76.56%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader