Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Biotech Time : AMM pour Advicenne, financement dilutif pour Onxeo, IPO européenne sur le Nasdaq...

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
13/03/2019 | 08:58

L'ADV7103 d'Advicenne a été soumis pour mise sur le marché à l'EMA. Onxeo, empêtré dans le contentieux SpeBio, doit recourir à du financement dilutif pour améliorer sa visibilité. On parle aussi d'Erytech et de BioNTech.

Un second produit pour Advicenne. La société a déposé auprès de l'Agence européenne du médicament (EMA) un dossier de demande de mise sur le marché d'ADV7103 dans le traitement de l'Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd), une maladie sans traitement approuvé. ADV7103 bénéficie du statut de médicament orphelin. L'AMM est espérée mi-2020. Elle s'appuie sur la phase III B21CS et l'étude d'extension B22CS. "En cas d'approbation par l'EMA d'ADV7103, et après l'AMM d'Ozalin (ADV6209) obtenue en septembre 2018, Advicenne serait ainsi l'une des rares sociétés biotechnologiques françaises à obtenir deux AMM pour des produits innovants issus de ses développements internes", souligne le laboratoire. L'objectif est de lancer le traitement en direct sur les cinq grands marchés européens et en partenariat ailleurs. L'ATRd est une maladie orpheline qui touche environ 30 000 personnes en Europe et 20 000 aux Etats-Unis.
 
Onxeo va se refinancer. L'entreprise dispose d'une visibilité financière jusqu'au second trimestre 2020, grâce à sa trésorerie de 11,3 millions d'euros au 31 janvier dernier et à une extension de la ligne de financement en fonds propres en cours avec Nice & Green, dans des conditions qui ne sont pas encore connues. Début mars, la société a reçu, en assemblée générale, une fin de non-recevoir de la part SpePharm concernant la récupération de la trésorerie de SpeBio. Onxeo estime que sa part de la trésorerie représente 5 millions d'euros, dont 1,5 million d'euros de prêt interentreprises. Un arbitrage est en cours, après le revers judiciaire subi en décembre. La société poursuit le développement d'AsiDNA en phase I et prévoit de faire entrer en phase de preuve de concept préclinique un composé issue de la plateforme platON d'ici la fin du semestre.
 
Un analyste parle d'Erytech. Jefferies reste acheteur du titre (avec un objectif abaissé de 28 à 27 EUR). "En dépit d'un retard dans la soumission du dossier d'IND aux Etats-Unis, la phase III TRYbeCA1 avec eryaspase est en phase avec une publication de données au premier semestre 2020, grâce à des recrutements plus rapides que prévu en Europe", indique l'analyste Peter Welford, qui pense toujours que le potentiel du candidat dans le cancer du pancréas est sous-évalué. Notamment, il souligne que le titre évolue sous son niveau de cash net, mais reconnaît que les catalyseurs haussiers sont minces à court terme. Hier, Erytech a perdu 3,5% sur la séance, à 7,935 EUR.  
 
BioNTech en bourse ? La société allemande, qui passe pour être la "première société européenne non-cotée de biotechnologies par les effectifs", a mandaté JP Morgan et BofA ML pour préparer son IPO sur le Nasdaq. BioNTech pourrait être valorisée quelque 4 milliards de dollars. Le montant de la levée de fonds pourrait atteindre 800 millions de dollars. En janvier 2018, un tour de table lui avait déjà permis de récupérer 270 millions de dollars, sur la base d'une valorisation de 2,3 milliards de dollars à l'époque. 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADVICENNE -2.41%12.15 Cours en temps réel.31.07%
ERYTECH PHARMA 0.19%5.17 Cours en temps réel.-17.44%
ONXEO 1.02%0.691 Cours en temps réel.-21.56%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader