Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

BIOTECH TIME : Deinove au charbon, Ipsen en a sous le pied, Biom'Up en chiffres

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
20/05/2019 | 08:49

Il sera question de medtechs au sens large ce matin, avec les assemblées générales de Stentys et Safe, les objectifs chiffrés de Biom'Up ou la collaboration entre Deinove et la défense américaine. En bonus, l'avis de Jefferies sur Ipsen, après la journée investisseurs du laboratoire.

 
Au charbon. Deinove communique sur des "résultats étonnants" obtenus avec DNV3681 dans une évaluation conduite par l'armée américaine dans l'exposition au bacille du charbon, démontrant une activité in vitro "supérieure à celle de la Ciprofloxacine, produit de référence en cas d’exposition au bacille du charbon". Le candidat est actuellement testé dans le Clostridium Difficile. Les données sur le bacille du charbon feront l'objet d'une communication fin juin lors du congrès de la Société américaine de microbiologie (ASM Microbe 2019, 20 au 24 juin à San Francisco).
 
Des objectifs chiffrés. Biom'Up estime que son nouveau produit Hemoblast Bellows (applicateur laparoscopique inclus) devrait générer 4 à 4,5 millions d'euros de revenus en 2019, contre 0,63 million d'euros en 2018. Le management évoque une "pénétration précoce du marché" et une "forte demande". En parallèle, les dépenses d’exploitation devraient freiner, ce qui devrait permettre d'atteindre "le point d’équilibre en termes de rentabilité opérationnelle sur une base trimestrielle au cours du second semestre 2021". Autrement dit, Biom'Up espère accrocher l'équilibre au T3 ou au T4 2021. La société avait indiqué en marge de ses résultats 2018 qu'elle fixerait de nouveaux objectifs au cours du semestre. C'est chose faite.
 
Assemblées générales. Le quorum n'a pas été atteint lors de l'assemblée générale ordinaire de Stentys, si bien qu'une seconde convocation a été lancée pour le mardi 25 juin 2019. De son côté, Safe Orthopaedics réunira ses actionnaires le 7 juin prochain pour une assemblée générale mixte.  
 
Une concurrence à relativiser. Jefferies a ajusté de 140 à 135 EUR son objectif sur Ipsen, mais reste acheteur, après une présentation investisseurs jugée convaincante. "Je suis encouragé par la confiance du management dans le niveau plancher de marge opérationnelle à 32% fixé pour 2022 sur la base d'un scénario du pire pour les génériques de Somatuline, ce qui offre du levier en cas de retard", explique l'analyste Peter Welford. Son hypothèse ? La menace des génériques sur le best-seller du laboratoire va progressivement s'intégrer dans le cours et relâcher la pression sur le titre, qui reste une "valeur de croissance intéressante dans l'univers biomédical européen".
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BIOM'UP 1.89%1.345 Cours en temps réel.-70.89%
DEINOVE 0.12%0.826 Cours en temps réel.-42.32%
IPSEN 0.21%93.25 Cours en temps réel.-17.37%
SAFE ORTHOPAEDICS 5.49%0.0538 Cours en temps réel.-56.61%
STENTYS -2.95%0.46 Cours en temps réel.5.99%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader