Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
24/01/2020 | 12:10

New York (awp/afp) - Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale en or noir face à la propagation d'un virus mortel en Chine.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a reculé de 1,35 dollars, ou 2,2%, pour finir à 60,69 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour la même échéance, a perdu 1,40 dollar, ou 2,5%, pour clôturer à 54,19 dollars.

Après quatre séances consécutives de baisse, le Brent accuse un repli de 6,4% sur la semaine, sa plus forte chute hebdomadaire depuis fin 2018, et le WTI de 7,4%.

"Malgré l'annonce d'une baisse surprise des stocks de brut américain (jeudi), ainsi que la perte d'exportations de pétrole libyen (en début de semaine), la Chine continue de dominer les échanges à court terme", remarque Robbie Fraser de Schneider Electric en soulignant que le pays est le premier importateur mondial de brut.

Pékin a intensifié vendredi ses efforts pour contenir la propagation du nouveau virus, qui au dernier bilan vendredi avait tué 26 personnes, avec le confinement de plus de 40 millions de personnes dans la province du Hubei, autour de l'épicentre de l'épidémie virale. Nombre de festivités pour le Nouvel An lunaire samedi ont aussi été annulées.

Deux cas ont été confirmés en France, les premiers en Europe, et un deuxième cas a été confirmé aux Etats-Unis.

Les acteurs du marché pétrolier s'inquiètent des conséquences des restrictions de déplacements, qui freinent la consommation d'essence et ralentissent toute l'activité.

La demande mondiale pourrait baisser de 150.000 barils par jour au cours des deux prochains mois, selon le scénario le plus probable, a calculé Claudio Galimberti de S&P Global Platts.

Déjà, les restrictions imposées depuis jeudi dans la province du Hubei "devraient coûter entre 50.000 et 70.000 barils par jour en termes de demande locale, répartis presque également entre la demande d'essence, de diesel et de kérosène, pendant toute la durée du confinement", détaille-t-il.

"Si un ralentissement économique important devait s'ensuivre du fait de la propagation du virus, alors l'impact global sur la demande pourrait dépasser les 700.000 barils par jour", ajoute-t-il en précisant qu'il s'agirait du "pire des scénarios".

Au plus fort de l'épidémie du Sras au deuxième trimestre 2003, la demande en brut avait baissé de 300.000 barils par jour, rappelle M. Galimberti.

"Ce repli n'avait toutefois pas eu un impact significatif sur la croissance de la demande chinoise en pétrole sur l'ensemble de l'année", note-t-il.

Il est toutefois difficile pour l'instant "de savoir si la peur est justifiée et comment elle va réellement affecter la demande en pétrole", a relativisé Carlo Alberto De Casa, de Activtrade.

jum-bp/jul/lth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -0.17%57.16 Cours en différé.-14.45%
WTI -0.17%52.06 Cours en différé.-16.22%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
14/02Le pétrole termine la semaine en hausse pour la 1e fois depuis le début de
AW
14/02Les interrogations sur le coronavirus font à nouveau plier les actions
RE
14/02Point marchés-Les interrogations sur le coronavirus font à nouveau plier les ..
RE
14/02Le pétrole bien orienté malgré le flou sur la demande et la réponse de l'Opep..
AW
14/02Nouveau repli des Bourses asiatiques, toujours troublées par le coronavirus
AW
14/02FTSE 100 Index : AstraZeneca et RBS pèsent sur le FTSE 100
14/02Tokyo a encore faibli, Nissan aux abois
AW
14/02Tokyo continue de faiblir, Nissan en déroute
AW
13/02Le pétrole, surveillant le coronavirus et l'Opep, monte
AW
13/02PETROLE : Le baril de brut termine en hausse à New York
DJ
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière