Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole recule, les investisseurs prennent leurs bénéfices

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
15/04/2019 | 12:21

Londres (awp/afp) - Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, les investisseurs décidant d'encaisser quelques bénéfices après plusieurs semaines consécutives de hausse.

Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 71,21 dollars à Londres, en baisse de 34 cents par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril de WTI pour le contrat de mai cédait 32 cents à 63,57 dollars.

La semaine précédente, le Brent avait gagné 1,7% pour sa troisième hausse hebdomadaire consécutive (+1,3% pour le WTI, qui a connu six semaines consécutives de gains).

"La baisse de ce matin est donc naturelle", a estimé Carlo Alberto de Casa, analyste chez ActivTrades.

Par ailleurs, le nombre de puits actifs a augmenté aux Etats-Unis la semaine dernière, selon les données publiées vendredi soir par l'entreprise de services pétroliers Baker Hughes (+2 à 833 puits actifs).

Alors que l'industrie américaine avait ralenti la cadence face à la fonte des prix fin 2018, "les forages américains avaient atteint un niveau très bas fin mars, trois mois après que les prix eurent commencé à rebondir", ont noté les analystes de Commerzbank.

Etant donné le délai de réaction des entreprises aux variations de prix, "la hausse soutenue des cours suggère que la production américaine va encore augmenter", ont-ils ajouté.

"Ceci dit, cela ne devrait pas empêcher le marché de connaître un déficit de l'offre tant que l'Opep continue de limiter volontairement ses extractions et que divers producteurs connaissent des perturbations involontaires", ont-ils complété.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, se sont engagés à ne pas produire au dessus d'objectifs fixés en décembre jusqu'à fin juin.

Cet accord pourrait être renouvelé lors de la prochaine réunion officielle de l'Opep, les 25 et 26 juin à Vienne.

js/ktr/bh

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -1.56%56.55 Cours en différé.-13.27%
WTI -1.44%51.18 Cours en différé.-16.22%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
09:55Les actions reculent, Apple souffre du coronavirus
RE
07:50BOURSE DE HONG KONG : Les Bourses de Tokyo et Hong Kong encore plombées par le c..
AW
07:14La Chine va exempter de surtaxes des produits US supplémentaires
RE
01:45Tokyo encore en baisse à l'ouverture, rien pour la motiver
AW
17/02Clôture positive en Europe après des mesures de relance en Chine
RE
17/02Petite hausse en Europe, espoir sur la Chine, Wall Street fermée
RE
17/02ENI : découverte de pétrole offshore au Mexique
CF
17/02Le pétrole toujours stable dans une séance calme
AW
17/02TULLOW OIL : échec d'un puits d'exploration au Pérou
CF
17/02BOURSE DE LONDRES : Londres soutenue par des mesures de relance en Chine
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière