Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

Cours en différé. Temps Différé  - 27/03 21:45:12
21.8 USD   -5.49%
27/03Le pétrole chute d'environ 5% dans un marché fébrile
AW
27/03Le pétrole chute d'environ 5% dans un marché fébrile
AW
27/03Le pétrole new-yorkais chute de près de 5%
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Pétrole : Vers une nouvelle guerre des prix

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse du 09/03/2020 | 11:39

Une ambiance bien lourde pèse sur les marchés pétroliers aujourd’hui, la même qui régnait en 2014 lorsque l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis s’affrontaient frontalement pour respectivement gagner et maintenir leur part de marché.

Le dernier sommet de l’OPEP+ s’est terminé en impasse pour les participants, qui ne sont pas parvenus à s’entendre sur de nouvelles mesures de régulation pour soutenir les prix pétroliers. Le cartel recommandait une baisse supplémentaire de 1,5 million de barils par jour de la production qui serait répartie à raison d'une baisse de 1 million de barils par jour pour les membres de l'organisation et de 500.000 barils par jour pour les pays alliés, une proposition écartée, à la grande surprise du marché, par la Russie.

Cet échec dessoude l’alliance élargie, pourtant engagée dans une charte de coopération permanente. Le Royaume Saoudien, qui portait cette mission de régulation à lui seul, a par conséquent changé son fusil d’épaule. Adieu la politique de stabilité, place à la guerre des prix et à la quête de nouvelles parts de marché. Saudi Aramco a décidé de réduire significativement ses prix de vente vers toutes les destinations et prévoit d'augmenter sa production à plus de 10 millions de barils par jour.

Ces mesures exceptionnelles visent à mettre la pression sur la Russie et la faire revenir à la table des négociations, tout en frappant de plein fouet l’industrie américaine de pétroles de schiste, lourdement touchée par des problèmes de solvabilité. Une opposition qui risque de perdurer compte tenu des propos du Ministre russe des finances, qui estime que la Russie peut résister à prix du baril de 25 USD pour les dix prochaines années.

Il s’agit néanmoins d’un pari risqué puisque le cartel entier pâtît de cette décision, tout comme les finances de l’Arabie Saoudite à l'heure où une partie de Saoudi Aramco est cotée en bourse. Rappelons effectivement que cette stratégie avait affaibli l’OPEP en 2014, contrainte de devoir composer avec la Russie pour exister. Ce deuxième choc d’offre constituera donc un défi majeur pour l’organisation pétrolière, qui pourrait voir certains de ses membres déjà en difficulté ne pas s’en remettre.

Graphiquement, en données journalières, la tendance de fond baissière s’exprime pleinement. Bien qu’un rebond prenne forme dans les premiers échanges de la semaine, la baisse est spectaculaire. L’ouverture s’est réalisée en baisse de 30%, soit la plus forte baisse enregistrée depuis 1991 et son contexte de guerre du Golfe.


Jordan Dufee
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse