Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Bolsa de valores de Sao Paulo  >  Vale    VALE3   BRVALEACNOR0

VALE

(VALE3)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le cuivre souffre des mauvaises perspectives économiques

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/03/2019 | 16:02

Londres (awp/afp) - Le prix du cuivre échangé sur le London Metal Exchange (LME) a souffert sur la semaine alors que les perspectives de l'économie mondiale se sont assombries.

Outre le cuivre, l'aluminium et le zinc ont reculé, tandis que le nickel, le plomb et l'étain se sont inscrits dans le vert.

"Après les révisions à la baisses des perspectives de croissance de la zone euro (par la Banque centrale européenne), la Chine a ajouté au pessimisme du marché avec des données sur les exportations en déclin", a commenté Alastair Munro, courtier chez Marex Spectron.

Les investisseurs ont en effet peu apprécié les données des douanes chinoises sur les importations et exportations en février.

Le marché des métaux est particulièrement vulnérable à ces chiffres, puisque la Chine est le premier importateur mondial de matières premières.

Les importations fondent

Les importations de cuivre ont ainsi chuté en février, à 311.000 tonnes, contre 479.000 tonnes en janvier et 352.000 tonnes en février 2018.

"Ceci dit, les importations de minerais de cuivre ont augmenté", ont tempéré les analystes de Capital Economics. Cela suggérerait que la demande réelle chinoise reste robuste, mais que le pays privilégie la production de ses fonderies nationales.

Dans ce contexte, le marché a délaissé le thème du conflit commercial sino-américain, qui avait dicté le cours du cuivre, et des autres métaux dans une moindre mesure, ces dernières semaines.

"Le cuivre était devenu le moyen de parier sur le conflit commercial", les investisseurs tablant sur le lien unissant la demande de métal rouge avec la croissance chinoise, ont résumé les analystes de Bank of America Merrill Lynch.

Les exportations d'aluminium, pour leur part, ont chuté à 343.000 tonnes, contre 552.000 tonnes en janvier.

Vale sous pression

Le cours du nickel reste positif sur la semaine. Avant d'être mis sous pression comme les autres métaux à partir de jeudi, le métal s'était envolé mercredi à 13.765 dollars la tonne, son plus haut niveau depuis plus de six mois.

"Le groupe minier Vale a jusqu'au 8 mars pour mettre fin à ses opérations dans la mine d'Onca Puma (au Brésil), qui a produit 6.100 tonnes au troisième trimestre 2018", a commenté Dee Perera, courtière chez Marex Spectron.

La justice brésilienne demande au groupe d'arrêter ses activités tant qu'il ne respecte pas ses obligations environnementales.

Le groupe brésilien, déjà sous pression des autorités après que la rupture d'un barrage a fait 186 morts, va faire appel de la décision, selon des informations citées par Bloomberg, qui souligne que Vale a déjà fait appel avec succès après des demandes similaires en 2015, 2017 et 2018.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 6.375 dollars vendredi à 14H40 GMT, contre 6.450,50 dollars le vendredi précédent à la même heure.

L'aluminium valait 1.876 dollars la tonne, contre 1.920,50 dollars.

Le plomb valait 2.089 dollars la tonne, contre 2.075 dollars.

L'étain valait 21.420 dollars la tonne, contre 21.355 dollars.

Le nickel valait 13.170 dollars la tonne, contre 13.060 dollars.

Le zinc valait 2.708 dollars la tonne, contre 2.720 dollars.

bur-js/ktr/nas

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LME COPPER CASH -0.66%5985 Cours en clôture.2.50%
VALE -2.03%46.75 Cours en clôture.-8.33%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur VALE
20/05EN DIRECT DES MARCHES : Total, LafargeHolcim, Boiron, Solutions 30, Tikehau, Goo..
20/05BOURSE DE PARIS : Trump caresse ses alliés dans le sens du poil
17/05Le fer dépasse 100 dollars, les déboires de Vale au Brésil inquiètent
AW
17/05Le cuivre plombé par les tensions commerciales
AW
17/05EN DIRECT DES MARCHES : Vallourec, Boiron, ADP, Renault, Egide, Deliveroo, Mi..
10/05En Direct des Marchés : Kering, Total, Air France, LafargeHolcim, Sopra, Cell..
10/05BOURSE DE PARIS : Droits de douane à 25%, Washington met sa menace à exécution
10/05VALE : perte de 1,6 milliard de dollars au 1er trimestre
AW
09/05En Direct des Marchés : Casino, ArcelorMittal, Atos, Cellnovo, Anadarko, Disn..
09/05MATIERES PREMIERES-ArcelorMittal abaisse sa prévision de demande
RE
Plus d'actualités
Données financières ($)
CA 2019 36 783 M
EBIT 2019 12 280 M
Résultat net 2019 9 562 M
Dette 2019 1 090 M
Rendement 2019 3,55%
PER 2019 6,60
PER 2020 6,31
VE / CA 2019 1,67x
VE / CA 2020 1,58x
Capitalisation 60 310 M
Graphique VALE
Durée : Période :
Vale : Graphique analyse technique Vale | VALE3 | BRVALEACNOR0 | Zone bourse
Tendances analyse technique VALE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 8
Objectif de cours Moyen 16,5 $
Ecart / Objectif Moyen 44%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Fábio Schvartsman Chief Executive Officer
Gueitiro Matsuo Genso Chairman
Luciano Siani Pires Chief Financial Officer
Oscar Augusto de Camargo Filho Director
Dan Antonio Marinho Conrado Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
VALE-8.33%60 310
FORTESCUE METALS GROUP LIMITED120.05%19 497
KUMBA IRON ORE LTD.52.44%9 329
NMDC LTD-0.83%4 221
FERREXPO PLC15.49%1 683
LABRADOR IRON ORE ROYALTY CORPORATION36.67%1 579