Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  United Airlines Holdings, Inc.    UAL

UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC.

(UAL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le port du masque, pomme de discorde jusque dans les avions aux Etats-Unis

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
17/05/2020 | 06:47

WASHINGTON (awp/afp) - Le port du masque est devenu un enjeu sensible et politique aux Etats-Unis, à tel point que les compagnies aériennes peinent à l'imposer aux passagers récalcitrants dans l'espace clos de leurs avions.

Johannes Eisele, photographe à l'AFP, en a fait l'expérience. Il a récemment pris place sur un vol d'American Airlines entre l'aéroport de New York LaGuardia et celui de Charlotte-Douglas en Caroline du Nord, coincé entre deux passagers dont l'un ne portait pas de masque.

"Je lui ai demandé s'il n'avait pas de masque et il m'a répondu qu'il en avait un (...) mais qu'il se sentait plus à l'aise sans", raconte-t-il.

"Je lui ai dit que je me sentirais plus à l'aise s'il le portait mais il m'a rétorqué: garde tes peurs pour toi!"

Le vol étant plein, Johannes Eisele n'a pas pu changer de siège.

C'était juste avant le port du masque obligatoire sur tous les vols aux Etats-Unis entré en vigueur lundi pour éviter la propagation du coronavirus.

Officiellement, n'en sont dispensés que les passagers ayant une raison médicale ou les très jeunes enfants.

Les consignes sont claires, souligne-t-on chez American Airlines et chez United Airlines: si un client se présente à l'embarquement sans masque, il ne peut pas monter dans l'avion.

Mais le problème reste entier une fois que l'appareil a décollé. Et les compagnies ont, semble-t-il, décidé qu'en dernier ressort, les passagers pouvaient rester le visage découvert.

"Si pour une raison quelconque cette réglementation perturbe un vol, nous conseillons à nos navigants d'utiliser leur savoir-faire en matière de désamorçage d'un conflit", a expliqué à l'AFP une porte-parole de United.

"Ils ont aussi la possibilité d'attribuer un autre siège dans l'avion si nécessaire", a-t-il ajouté. Encore faut-il que l'avion ne soit pas plein.

"Nous n'attendons pas de nos employés qu'ils contrôlent le comportement de nos clients", a expliqué à l'AFP un porte-parole de Southwest Airlines.

Dans les faits, les navigants n'ont pas de pouvoir de coercition. Aucun policier ne va attendre le passager récalcitrant à l'arrivée, a indiqué à l'AFP une source proche de Delta Airlines.

"Discrétion"

Une note interne d'American Airlines, envoyée à l'AFP, donne la marche à suivre aux équipages.

Si un client choisit de se soustraire à cette obligation pour d'autres raisons que médicale ou religieuse, "veuillez l'encourager à s'y conformer, sans aggraver" l'incident, ajoute cette note.

Même chose pour un client "frustré" de voir son voisin sans protection faciale: les navigants sont appelés à faire preuve de discernement "pour désamorcer la situation".

"Durant la pandémie, nous devons en partie compter sur le bon sens et la responsabilité" des gens, a également souligné le porte-parole de Southwest, laissant entendre qu'il n'était pas possible d'obliger un client à se conformer à cette réglementation.

Bref, face à ce profond antagonisme, les compagnies ont choisi la voix de la conciliation au risque d'avoir des passagers sans masque.

"Je pense que c'est totalement irresponsable. Si une personne ne porte pas de masque, elle devrait être arrêtée", opine Jonathan Metzl, professeur de sociologie et de psychiatrie à l'université Vanderbilt à Nashville.

"Symbole politique"

Ne pas vouloir porter de masque dans sa voiture est une chose mais dans un transport public, qui plus est, clos, en est une autre, résume-t-il.

Et d'incriminer le comportement de l'hôte de la Maison Blanche.

"Le président Trump et les républicains ont réussi à faire du masque un symbole politique qui a des liens étroits avec la xénophobie, le racisme et d'autres facteurs", dit-il.

Ils rallient "essentiellement" leur base en suggérant que le port d'un masque est "un signe de soumission" ou que les gens portant des masques sont "faibles".

Beth Redbird, de l'université Northwestern, mène depuis début mars une étude sur le comportement des Américains pendant la pandémie.

"Ceux qui sont sceptiques vis-à-vis de Donald Trump sont en faveur de la distanciation sociale" qui comprend le masque, dit-elle. "Les indépendants qui soutiennent Donald Trump y sont sceptiques", ajoute-t-elle.

Jeudi, le président de la commission des Transports de la Chambre des représentants, le démocrate Peter DeFazio, a appelé les compagnies à redoubler d'efforts en matière de distanciation sociale, les exhortant expressément à maintenir "une largeur de siège entre les passagers".

Dt/vog/dax/bfi

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -2.42%12.5 Cours en différé.-56.42%
DAX -0.64%12528.18 Cours en différé.-5.44%
DIT GROUP LIMITED 4.27%0.22 Cours en clôture.71.88%
NORTHWESTERN CORPORATION -0.18%55.31 Cours en différé.-22.83%
SOUTHWEST AIRLINES 0.92%34.12 Cours en différé.-36.79%
UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC. -0.90%34.14 Cours en différé.-61.24%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur UNITED AIRLINES HOLDINGS,
01/07American Airlines remplit ses avions à plein et suscite les critiques
AW
01/07Wall Street ouvre en hausse après les chiffres de l'emploi privé
AW
01/07BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
26/06Les dirigeants des compagnies aériennes US attendus vendredi à la Maison blan..
RE
24/06Wall Street trébuche, le regain de la pandémie inquiète
AW
24/06Wall Street en baisse, inquiétudes sur les fronts sanitaire et commercial
AW
22/06Wall Street dans le vert, le Nasdaq au plus haut
AW
22/06Wall Street passe dans le vert, mais reste préoccupée par le virus
AW
22/06BOURSE DE WALL STREET : Wall Street recule, la propagation de l'épidémie inquièt..
RE
17/06BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
Plus d'actualités
Données financières
CA 2020 18 344 M - 16 316 M
Résultat net 2020 -6 337 M - -5 637 M
Dette nette 2020 17 738 M - 15 777 M
PER 2020 -1,47x
Rendement 2020 0,04%
Capitalisation 9 915 M 9 915 M 8 819 M
VE / CA 2019
VE / CA 2020 1,51x
Nbr Employés 95 200
Flottant 99,6%
Graphique UNITED AIRLINES HOLDINGS,
Durée : Période :
United Airlines Holdings,  : Graphique analyse technique United Airlines Holdings,  | UAL | US9100471096 | Zone bourse
Tendances analyse technique UNITED AIRLINES HOLDINGS,
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 20
Objectif de cours Moyen 40,59 $
Dernier Cours de Cloture 34,14 $
Ecart / Objectif Haut 78,7%
Ecart / Objectif Moyen 18,9%
Ecart / Objectif Bas -26,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
J. Scott Kirby Chief Executive Officer
Brett J. Hart President
Oscar Munoz Executive Chairman
Jonathan Roitman Chief Operations Officer & Senior Vice President
Gerald Laderman Chief Financial Officer & Executive Vice President
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC.-61.24%9 915
DELTA AIR LINES, INC.-52.60%17 608
RYANAIR HOLDINGS PLC-25.43%13 372
AIR CHINA LIMITED-39.06%12 650
CHINA SOUTHERN AIRLINES COMPANY LIMITED-31.30%10 465
CHINA EASTERN AIRLINES CORPORATION LIMITED-23.58%8 963