Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Twitter    TWTR

TWITTER

(TWTR)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Italie: à contrecoeur, Salvini laisse 27 mineurs débarquer à Lampedusa

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
17/08/2019 | 21:49

ajoute débarquement à Lampedusa

ROME (awp/afp) - Le ministre de l'Intérieur italien, le leader d'extrême droite Matteo Salvini, a laissé à contrecoeur samedi débarquer 27 migrants mineurs non-accompagnés recueillis par le navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, ancré au large de l'île de Lampedusa.

"Evacuation des mineurs non-accompagnés accomplie", a tweeté l'ONG.

Manifestement soulagés, parfois sourire aux lèvres, ces jeunes migrants ont été récupérés par les gardes-côtes italiens qui les ont amenés au port de Lampedusa, petite île italienne située entre la Sicile et l'Afrique du Nord. Une issue que certains d'entre eux attendaient depuis deux semaines en mer.

Le ministre de l'Intérieur avait écrit plus tôt une lettre au chef du gouvernement italien Giuseppe Conte dans laquelle il déclarait qu'il pourrait autoriser les mineurs "présumés" à quitter l'Open Arms, bien que cela soit en "contradiction avec (son) opinion".

Vendredi, Marc Reig, le commandant du navire, avait décrit une situation "explosive" à bord, soulignant que certains migrants pourraient "se jeter à l'eau" pour rejoindre la terre ferme "à la nage".

"Tout le monde est cassé psychologiquement, cette situation est devenue insoutenable", avait-il affirmé à la chaîne de télévision espagnole TVE. Dans un tweet, l'ONG évoquait, elle, des menaces de suicide et exigeait un débarquement général pour "urgence humanitaire".

105 adultes et 2 mineurs

Matteo Salvini continue néanmoins de refuser que les 105 adultes et deux mineurs accompagnés toujours à bord puissent débarquer, bien que plusieurs pays européens aient accepté de les accueillir.

"La Commission a eu des contacts intensifs au cours de la semaine écoulée et nous sommes très reconnaissants de la coopération de la France, l'Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, la Roumanie et l'Espagne", a commenté vendredi une porte-parole de la Commission, Vanessa Rock.

Mais "aucun pays européen n'a fait de pas formels pour accueillir les migrants se trouvant à bord", déplorent des sources au ministère de l'Intérieur italien, qui réclament des engagements concrets.

Proactiva Open Arms a annoncé qu'elle aurait besoin de temps pour annoncer aux migrants que la plupart d'entre eux devaient rester à bord, alors que le bateau a jeté l'ancre au large de Lampedusa depuis jeudi.

Samedi, un procureur sicilien a mené une perquisition au siège des services des gardes-côtes italiens à Rome, dans le cadre d'une enquête contre X pour séquestration de personnes et abus de pouvoir, sur la décision d'empêcher l'Open Arms d'amarrer.

La police a notamment saisi des enregistrements de communications entre le ministère de l'Intérieur et les services de secours, a rapporté le quotidien de gauche La Repubblica.

Crise politique

Cette énième confrontation entre un navire de secours et le ministre de l'Intérieur italien s'est déroulée cette fois-ci dans le contexte de la crise politique qui secoue Rome.

M. Salvini a fait voler en éclats le 8 août la coalition gouvernementale formée par sa formation politique, la Ligue (extrême droite), avec le Mouvement cinq étoiles (M5S, antisystème). Il a réclamé l'organisation rapide d'élections, alors qu'il est crédité de 36 à 38% des intentions de vote dans les sondages.

Mais un front politique semble en train de se former contre lui, par le biais inattendu d'une alliance entre son ex-partenaire du M5S et le Parti démocrate (centre-gauche).

La politique migratoire a pris une place centrale dans cette crise, dans l'attente d'un éventuel vote de censure contre le gouvernement au Sénat mardi.

Dans le même temps, l'Ocean Viking, bateau de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), ne dispose toujours d'aucune solution pour faire débarquer les 356 migrants qu'il a secourus en mer.

Il navigue désormais au ralenti à mi-chemin entre Malte et Lampedusa, tandis que le décret lui interdisant les eaux territoriales italiennes est toujours en vigueur et que les autorités maltaises restent sourdes à ses demandes.

bur-cjo/mlr/apz/tmo/fjb

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur TWITTER
17/09Facebook veut empêcher les publicités de modifier des titres de presse
AW
16/09Les salariés américains de GM en grève, la première depuis 2007
AW
14/09La tempête Humberto arrive aux Bahamas, déjà dévastées par Dorian
AW
08/09Au moins un mort dans de nouvelles violences xénophobes en Afrique du Sud
AW
08/09BREXIT : Johnson campe sur ses positions, malgré un nouveau désaveu
AW
08/09Les Russes élisent leurs représentants locaux après un été de répressions
AW
08/09Amber Rudd claque la porte d'un gouvernement britannique en plein crise
AW
07/09GB : la ministre du Travail annonce sa démission, nouveau revers pour Boris
AW
07/09Cuba condamne les nouvelles sanctions américaines
AW
07/09BRÉSIL : la justice bloque la demande de retrait d'une BD où deux hommes
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TWITTER
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 3 560 M
EBIT 2019 452 M
Résultat net 2019 1 551 M
Trésorerie 2019 4 190 M
Rendement 2019 -
PER 2019 21,6x
PER 2020 63,5x
VE / CA2019 8,12x
VE / CA2020 6,70x
Capitalisation 33 108 M
Graphique TWITTER
Durée : Période :
Twitter : Graphique analyse technique Twitter | TWTR | US90184L1026 | Zone bourse
Tendances analyse technique TWITTER
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 42
Objectif de cours Moyen 42,61  $
Dernier Cours de Cloture 42,93  $
Ecart / Objectif Haut 28,1%
Ecart / Objectif Moyen -0,73%
Ecart / Objectif Bas -34,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jack Dorsey Chief Executive Officer & Director
Omid R. Kordestani Executive Chairman
Ned D. Segal Chief Financial Officer
Parag Agrawal Chief Technology Officer
David S. Rosenblatt Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
TWITTER49.37%33 108
FACEBOOK45.05%542 460
MATCH GROUP INC85.27%22 265
LINE CORP8.23%8 884
SINA CORP-18.75%3 031
GREE,INC.17.29%1 070