Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Xetra  >  Siemens       DE0007236101

SIEMENS

  Rapport  
SynthèseGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Fusion Alstom/Siemens: Mise en garde du patronat européen à l'UE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
05/02/2019 | 13:36
MISE EN GARDE DU PATRONAT EUROPÉEN À L'UE SUR LA FUSION ALSTOM/SIEMENS

PARIS (Reuters) - Les règles de concurrence doivent être révisées pour permettre aux entreprises européennes d'être compétitives sur le marché mondial, a déclaré mardi le directeur de Business Europe, le patronat européen, qui redoute l'impact d'un rejet par la Commission de la fusion Alstom-Siemens.

La Commission européenne, qui a émis des réserves sur le projet de fusion visant à concurrencer le numéro un mondial chinois CRRC dans le domaine ferroviaire, devrait se prononcer - négativement - mercredi sous prétexte que la concurrence sera affectée dans l'Union, selon des sources.

"On soutient la politique de l'agence de concurrence européenne parce que c'est important pour le fonctionnement du marché intérieur et c'est aussi important parce que c'est l'un des seuls instruments que l'on a au niveau mondial", a déclaré Markus Beyrer, qui était invité au siège du Medef à Paris à l'occasion du lancement de la campagne "Merci l'Europe".

"Dans le même temps, le monde a changé. Ça ne sera plus suffisant de regarder uniquement le marché intérieur européen. Il faut voir aussi la taille d'une façon différente et il faut réfléchir (à une façon) d'être compétitif au marché mondial."

"Donc il nous faut clairement un changement de politique et ça passera par une application des règles qui tiennent compte de ces changements au niveau mondial. Et si ce n'est pas possible, il faudra réfléchir à changer ces règles", a-t-il ajouté.

"La crainte que j'ai un peu vis-à-vis de ce cas spécifique (...) si ça tourne mal, ça peut être assez nuisible aussi à la politique de concurrence européenne et une décision négative de la Commission européenne "ne serait pas comprise par une bonne partie des pays européens", a ajouté Markus Beyrer.

LE MEDEF VEUT DES "CHAMPIONS EUROPÉENS"

Pour le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, l'Europe a besoin de champions européens.

"Traditionnellement, la concurrence était regardée sous le regard de la protection des consommateurs, (...) mais aujourd'hui le marché il est mondial", a-t-il expliqué.

"Savoir si la part de marché des géants européens est trop importante en Europe, c'est prendre une seule partie du problème. Il faut regarder le marché mondial, où sont les autres concurrents, quelle taille font les concurrents chinois ou américains", a-t-il ajouté en se disant pour la fusion.

Les gouvernements français et allemands ont exhorté à plusieurs reprise la Commission européenne à approuver cet accord. La ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a qualifié dimanche ces règles "d'absurdes" et s'est promis de se battre pour les changer.

Mais la messe semble dite.

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a assuré mardi dans un discours devant des industriels à Bruxelles que son institution ne bloquait pas une fusion pour le plaisir.

Les précautions prises montrent que "nous croyons à une concurrence équitable pour tous", a-t-il dit, rappelant que la Commission n'avait bloqué que 30 projets de fusions depuis sa création et en avait approuvé plus de 6.000.

"Nous ne faisons jamais de politique ou ne manifestons jamais de préférence quand il s'agit d'assurer des conditions de concurrence égale".

Reste à savoir quelles seront les conséquences d'un refus programmé de la Commission sur la survie d'Alstom.

"A court terme, ça ne pose pas de problème, c'est une entreprise qui gagne de l'argent, le problème c'est le long terme", déclare une source à l'Elysée. "Ce n'est pas un problème de mort rapide, là c’était une construction de suprématie technologique de très long terme."

(Caroline Pailliez, avec Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALSTOM 0.20%39.72 Cours en temps réel.12.36%
CRRC CORP LTD -1.12%7.95 Cours en clôture.-10.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur SIEMENS
14:59SAS et Airbus s'allient pour étudier la piste des avions hybrides et électriq..
AW
21/05BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
20/05BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
20/05BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
18/05SNCF : Pepy veut à nouveau des TGV à un seul niveau pour les lignes secondaires
AW
16/05EUROPEENNES-L'UE doit faire de l'industrie une priorité-France Industrie
RE
14/05Résumé des principales informations économiques du mardi 14 mai 2019
AW
14/05La marge de la division ascenseurs de Thyssenkrupp baisse
RE
10/05EUROPE : Les marchés européens vont rester suspendus aux négociations commercial..
AW
10/05Thyssenkrupp enterre son mariage avec Tata et supprime 6.000 postes
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SIEMENS
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 86 146 M
EBIT 2019 7 720 M
Résultat net 2019 5 211 M
Dette 2019 18 268 M
Rendement 2019 3,62%
PER 2019 16,22
PER 2020 14,23
VE / CA 2019 1,25x
VE / CA 2020 1,23x
Capitalisation 89 675 M
Graphique SIEMENS
Durée : Période :
Siemens : Graphique analyse technique Siemens | DE0007236101 | Zone bourse
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
 
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 27
Objectif de cours Moyen 122 €
Ecart / Objectif Moyen 15%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Josef Kaeser President & Chief Executive Officer
Jim Hagemann Snabe Chairman-Supervisory Board
Roland Emil Busch Chief Operating & Technology Officer
Ralf Peter Thomas Chief Financial Officer
Helmuth Ludwig Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
SIEMENS-2.16%100 015
HONEYWELL INTERNATIONAL28.37%122 712
SIEMENS10.10%100 015
3M COMPANY-12.20%95 831
GENERAL ELECTRIC COMPANY30.52%86 162
ILLINOIS TOOL WORKS17.94%48 677