Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Peugeot    UG   FR0000121501

PEUGEOT

(UG)
  Rapport
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 09/04 13:43:07
13.265 EUR   -0.49%
13:18PEUGEOT : S&P abaisse sa perspective
CF
12:17PSA : RBC conserve son opinion négative
ZD
08/04BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Le marché automobile français flanche en janvier, avec le malus renforcé

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
01/02/2020 | 13:11

PARIS (awp/afp) - Le marché automobile français a chuté en janvier, un recul sans surprise avec l'entrée en vigueur début 2020 d'un malus renforcé sur les gros véhicules les plus polluants et une nouvelle règle européenne sur les émissions des constructeurs.

Le nombre de nouvelles immatriculations de voitures particulières neuves s'est replié de 13,44% sur un an à 134.232 unités, selon les chiffres publiés samedi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), après un bond de 27,7% en décembre.

"Ce n'est pas une surprise car on avait eu, au mois de décembre 2019, une augmentation d'immatriculations de voitures qui allaient avoir un trop fort malus" au 1er janvier 2020, explique à l'AFP François Roudier du CCFA.

"On le voit en particulier dans certaines marques étrangères qui ont des voitures de luxe ou des gros SUV, où ce qui a été immatriculé en décembre ne l'a pas été en janvier", ajoute-t-il.

Les groupes allemands Daimler (Mercedes, Smart) ou BMW par exemple ont ainsi vu leurs immatriculations chuter respectivement de 48,9% et 17,3%.

Les constructeurs ont également avancé en décembre certaines immatriculations de gros véhicules émetteurs de CO2 pour éviter qu'ils entrent dans le calcul des émissions moyennes de CO2 de leurs ventes en 2020.

Une nouvelle norme européenne leur impose en effet depuis le début de l'année de respecter un plafond de 95 grammes par kilomètre en moyenne sur l'ensemble de leur gamme, sous peine de fortes amendes.

Ces "changements de normes" et les "immatriculations tactiques" des constructeurs qui en découlent "créent des distorsions sur le marché qui rendent les chiffres difficilement analysables", note pour sa part Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile.

"Si on sort de ces hausses et contrecoups artificiels, la dynamique du marché français reste quand même extraordinairement bonne", portée par les ventes aux entreprises alors que celles aux particuliers ont baissé.

PSA mieux que Renault

En terme de motorisations, les immatriculations de véhicules électriques ont bondi en janvier. Elles représentent désormais 8,2% de l'ensemble des nouvelles immatriculations (10.952 voitures), contre seulement 2% en janvier 2019.

De même, la part de marché des véhicules hybrides rechargeables est passée en un an de 0,7% à 2,8% (3.734 immatriculations en janvier 2020).

Là encore, pour améliorer leur bilan CO2 en 2020 et éviter ou limiter les pénalités, les constructeurs ont "retardé" certaines immatriculations du dernier trimestre 2019, explique M. Roudier.

Les véhicules diesel, eux, représentent 31,7% des nouvelles immatriculations, après 34,2% en janvier 2019, une part de marché qui "se stabilise" autour du tiers des immatriculations, du fait du manque "d'alternative au diesel sur les gros rouleurs", note M. Roudier, l'hybride rechargeable restant encore très cher.

La part de marché de l'essence est tombée de 58% à 48,7% entre janvier 2019 et janvier 2020, peut-être le signe du "désenchantement" des consommateurs sur le coût à l'usage d'une voiture essence, selon M. Neuvy.

Chez les constructeurs français, Renault (avec Dacia et Alpine) a le plus souffert avec une baisse de 17,5% et 29.749 nouvelles immatriculations.

PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a en revanche fait mieux que la moyenne, avec un repli limité à 5,9% et 51.620 immatriculations de véhicules neufs. Le groupe avait "moins besoin que d'autres de faire jouer des immatriculations par anticipation" pour réduire son empreinte CO2, explique M. Neuvy.

Le groupe allemand Volkswagen (avec Audi, Skoda, Seat, Porsche, Bentley et Lamborghini) de loin l'étranger le plus présent sur le marché français, a vu ses immatriculations chuter de 16,7% à 14.799 véhicules.

Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler, en cours de fusion avec PSA, s'inscrit en net repli (-37,7%).

Les groupes japonais Nissan (+28,2%) et Toyota (+15,2%), eux, sont à rebours de la tendance.

mhc/soe/rhl

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUDI AG -0.51%975 Cours en différé.22.50%
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AKTIENGESELLSCHAFT 1.06%44.75 Cours en différé.0.00%
BMW AG 0.79%49.505 Cours en différé.-32.79%
DAIMLER AG 1.19%28.41 Cours en différé.-43.03%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES 4.24%7.391 Cours en différé.-46.04%
FORD MOTOR COMPANY 6.79%5.03 Cours en différé.-45.91%
HYUNDAI MOTOR COMPANY 1.80%90400 Cours en clôture.-1.85%
NISSAN MOTOR CO., LTD. 3.37%358.4 Cours en clôture.2.40%
PEUGEOT -0.49%13.265 Cours en temps réel.-37.42%
PORSCHE AUTOMOBIL HOLDING SE 2.54%43.61 Cours en différé.-36.18%
RENAULT -0.35%18.296 Cours en temps réel.-56.41%
SUZUKI MOTOR CORPORATION 1.90%2808.5 Cours en clôture.1.85%
TOYOTA INDUSTRIES CORPORATION 2.37%5180 Cours en clôture.1.57%
TOYOTA MOTOR CORPORATION 2.04%6753 Cours en clôture.1.69%
VOLKSWAGEN AG 2.64%121.2 Cours en différé.-32.97%
VOLKSWAGEN AG 0.00%Cours en clôture.0.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur PEUGEOT
13:18PEUGEOT : S&P abaisse sa perspective
CF
12:17PSA : RBC conserve son opinion négative
ZD
08/04BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
08/04EN DIRECT DES MARCHES : Peugeot, Worldline, ArcelorMittal, Europcar, Biosynex..
08/04GROUPE PSA : signature d'un accord avec plusieurs syndicats
CF
08/04COVID-19  : PSA signe un "accord social solidaire"
AO
08/04GROUPE PSA : Signature de l'accord social solidaire, et protecteur de la santé d..
BU
08/04Donald Trump se paie l'OMS, Mauro Ferrari se paie l'UE
07/04CORONAVIRUS : Quatre syndicats de PSA signent l'accord de crise
RE
07/04PEUGEOT : Coronavirus-Quatre syndicats de PSA signent l'accord de crise
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PEUGEOT
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2020 66 998 M
EBIT 2020 4 711 M
Résultat net 2020 2 218 M
Trésorerie 2020 6 435 M
Rendement 2020 6,10%
PER 2020 5,03x
PER 2021 3,90x
VE / CA2020 0,08x
VE / CA2021 0,04x
Capitalisation 11 929 M
Graphique PEUGEOT
Durée : Période :
Peugeot : Graphique analyse technique Peugeot | UG | FR0000121501 | Zone bourse
Tendances analyse technique PEUGEOT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 16
Objectif de cours Moyen 18,95  €
Dernier Cours de Cloture 13,33  €
Ecart / Objectif Haut 118%
Ecart / Objectif Moyen 42,2%
Ecart / Objectif Bas -43,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Carlos Tavares Chairman-Management Board
Louis René Fernand Gallois Chairman-Supervisory Board
Maxime Jean Alfred Picat Senior Vice President & Operational Director
Philippe de Rovira Chief Financial Officer
Carla Gohin Senior VP-Research & Advanced Engineering
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
PEUGEOT-37.42%12 972
TOYOTA MOTOR CORPORATION1.69%172 700
VOLKSWAGEN AG-32.97%67 661
HONDA MOTOR CO., LTD.1.87%38 523
BMW AG-32.79%34 721
GENERAL MOTORS COMPANY-36.80%33 053