Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  Novartis    NOVN   CH0012005267

NOVARTIS

(NOVN)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Novartis : a enregistré un premier trimestre solide, malgré la perte d'exclusivité de Gleevec, et investi dans de nouveaux lancements pour soutenir la croissance à long terme

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/04/2016 | 07:03

Novartis International AG / Novartis a enregistré un premier trimestre solide, malgré la perte d'exclusivité de Gleevec, et investi dans de nouveaux lancements pour soutenir la croissance à long terme . Est traité et transmis par NASDAQ OMX Corporate Solutions. L''émetteur est uniquement responsable du contenu de ce communiqué de presse.

  • Chiffre d'affaires net en hausse de 1% (tcc[1]), les produits de croissance ayant compensé l'impact du générique de Gleevec
    • Les produits de croissance[2] ont progressé de 24% (en USD) à USD 3,9 milliards, représentant 34% du chiffre d'affaires net du Groupe
    • Cosentyx (USD 176 millions) poursuit sa forte croissance, grâce aux données concernant son efficacité à long terme dans le psoriasis et à de nouveaux lancements dans la SPA[3]
    • Entresto (USD 17 millions) continue de progresser à la suite de son lancement dans l'UE, développement de la force de vente aux Etats-Unis
  • Résultat opérationnel core[1] en baisse (-5% tcc), causée par l'érosion due aux médicaments génériques et par les investissements dans la croissance
    • Dépenses de Marketing et vente en augmentation de 1,1 point de pourcentage à 23,6% des ventes pour soutenir les nouveaux lancements
    • Marge opérationnelle core en repli de 1,8 point de pourcentage (tcc)
    • BPA core d'USD 1,17, en baisse de 5% (tcc)
    • Free cash-flow d'USD 1,4 milliard
  • Le pipeline a poursuivi son essor au T1
    • Afinitor a obtenu l'autorisation de la FDA pour les tumeurs neuroendocrines (TNE) non fonctionnelles gastro-intestinales et pulmonaires
    • Une nouvelle analyse des résultats de PARADIGM-HF étaye le bénéfice d'Entresto pour les patients cliniquement stables
    • Les résultats de Cosentyx dans le traitement du psoriasis ont montré sa supériorité sur Stelara® s'agissant de l'éclaircissement durable de l'épiderme après 52 semaines
    • Acquisition des droits exclusifs hors Etats-Unis pour la recherche, le développement et la commercialisation de Jakavi dans la réaction du greffon contre l'hôte (GVHD)
    • Sandoz a acquis les droits sur le biosimilaire d'infliximab en Europe
    • Alcon a acquis Transcend Medical, afin de renforcer son pipeline des produits chirurgicaux dans le glaucome
  • Projets à l'échelle du Groupe et plan de croissance d'Alcon en bonne voie
    • Transfert du contrôle opérationnel des médicaments ophtalmiques d'Alcon à la division Pharmaceuticals et de certains produits matures de la division Pharmaceuticals à Sandoz
    • Plan de croissance d'Alcon en bonne voie, comprenant des mesures pour accélérer l'innovation et les ventes, renforcer les relations avec les clients et améliorer les opérations de base
    • Centralisation de la production et intégration du développement des médicaments en voie de réalisation au 1er juillet 2016; confirmation des économies attendues d'USD 1 milliard par an d'ici à 2020
  • Confirmation des perspectives pour 2016:
    • Chiffre d'affaires net et résultat opérationnel core attendus globalement au niveau de l'exercice précédent (tcc)

[1] Taux de change constants (tcc), résultats core et free cash-flow ne sont pas des mesures IFRS. L'explication de ces mesures non-IFRS se trouve à la page 39 du Rapport financier intermédiaire simplifié (disponible en anglais uniquement). Sauf indication contraire, les taux de croissance mentionnés dans le présent communiqué se réfèrent à la même période de l'exercice précédent.
[2] Les produits de croissance sont définis à la page 3.
[3]  Spondyloarthrite comprenant la spondylite ankylosante (SA) et l'arthrite psoriasique (APs).

Chiffres clés Activités poursuivies  [1]
  T1 2016 T1 2015 Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 11 600 11 935 -3 1
Résultat opérationnel 2 451 2 785 -12 -5
Résultat net 2 011 2 306 -13 -4
BPA (USD) 0,85 0,96 -11 -3
Free cash-flow 1 362 1 465 -7  
Core        
Résultat opérationnel 3 261 3 651 -11 -5
Résultat net 2 788 3 199 -13 -6
BPA (USD) 1,17 1,33 -12 -5

[1] Se réfère aux activités poursuivies définies à la page 32 du Rapport financier intermédiaire simplifié. 

Bâle, le 21 avril 2016 - En commentant les résultats, Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis, a déclaré: «Je suis heureux que nous ayons pu réaliser une progression des ventes malgré l'entrée sur le marché d'une version générique de Gleevec aux Etats-Unis. Comme prévu, nos résultats reflètent les investissements supplémentaires pour soutenir nos nouveaux lancements et Alcon. Nous sommes en voie de réaliser le plan que nous avons présenté en janvier dernier, qui vise à concentrer encore plus nos divisions, à stimuler une innovation encore plus forte ainsi qu'à dégager des synergies et une productivité importantes. Je reste confiant dans nos perspectives de croissance à long terme, soutenues par notre solide pipeline et par les talents à la tête de nos fonctions de Recherche et Développement.»."

RAPPORT DU GROUPE

Novartis a défini cinq priorités pour 2016: obtenir de bons résultats financiers, renforcer l'innovation, améliorer la performance d'Alcon, exploiter les synergies transdivisionnelles et développer une organisation hautement performante. Au premier trimestre, nous avons accompli des progrès dans chacune de ces priorités.

Résultats financiers

Le 27 janvier 2016, Novartis a annoncé des plans afin d'accroître la concentration de nos divisions, en intégrant les activités qui partagent des domaines thérapeutiques, dans le but de tirer un meilleur parti de nos capacités en matière de développement et de commercialisation. Ces plans comprenaient le transfert à la division Pharmaceuticals du secteur d'activité d'Alcon relatif aux médicaments ophtalmiques et de certains produits matures de la division Pharmaceuticals à Sandoz. Sur le plan opérationnel, ces transferts ont été terminés le 1er avril 2016.  La centralisation de la production et l'intégration de certaines fonctions de développement de médicaments, également annoncées le 27 janvier 2016, seront en place d'ici au 1er juillet 2016.

En conformité avec les normes IFRS (International Financial Reporting Standards), Novartis a modifié ses segments financiers afin de refléter la nouvelle structure divisionnelle, tant pour l'exercice en cours que pour l'exercice précédent, dans le but de faciliter la comparabilité des résultats d'une année à l'autre. Par conséquent, toutes les comparaisons des résultats des divisions entre 2016 et 2015 tiennent compte de cette nouvelle structure divisionnelle.

En 2015, Novartis a en outre achevé une série de transactions portant sur la transformation de son portefeuille. Celles-ci comprenaient l'acquisition des actifs en oncologie de GSK et une participation de 36,5% dans GSK Consumer Healthcare Holdings ainsi que la cession des activités de Novartis dans le secteur des vaccins et dans celui de la santé animale. Tenant compte de ces transactions, Novartis a publié les résultats financiers du Groupe en 2015, en faisant une distinction entre «activités poursuivies» et «activités abandonnées». Sauf indication contraire, toutes les comparaisons entre 2016 et 2015 se font par rapport aux activités poursuivies. Une explication complète figure à la page 32 du Rapport financier intermédiaire simplifié (en anglais).

Premier trimestre

Activités poursuivies

Le chiffre d'affaires net a atteint, au premier trimestre, USD 11,6 milliards (-3%, +1% tcc), car la croissance en volume de 7 points de pourcentage a plus que compensé l'effet négatif de la concurrence des génériques (-4 points de pourcentage) et des prix (-2 points de pourcentage). Les produits de croissance [1] ont contribué pour USD 3,9 milliards, soit 34% (en USD), au chiffre d'affaires net, en hausse de 24% (en USD) par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent.

Le résultat opérationnel a atteint USD 2,5 milliards (-12%, -5% tcc). Les ajustements core se sont élevés à USD 0,8 milliard (2015: USD 0,9 milliard), les gains de cession des produits ayant été en partie contrebalancés par l'amortissement dans Pharmaceuticals des actifs en oncologie acquis de GSK.

Le résultat opérationnel core s'est inscrit à USD 3,3 milliards (-11%, -5% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 1,8 point de pourcentage, principalement en raison de la perte d'exclusivité sur Gleevec, des investissements soutenant les nouveaux lancements et du plan de croissance d'Alcon. A cause d'effets de change négatifs se montant à 0,7 point de pourcentage, la diminution nette exprimée en dollars s'est chiffrée à 2,5 points de pourcentage, ramenant la marge opérationnelle core à 28,1% du chiffre d'affaires net.

Le résultat net s'est élevé à USD 2,0 milliards (-13%, -4% tcc), largement aligné sur le résultat opérationnel.

Le BPA s'est inscrit à USD 0,85 (-11%, -3% tcc), globalement en phase avec le résultat net.

Le résultat net core s'est élevé à USD 2,8 milliards (-13%, -6% tcc), largement en phase avec le résultat opérationnel core.

Le BPA core a atteint USD 1,17 (-12%, -5% tcc), globalement aligné sur le résultat net core.

Le free cash-flow s'est situé à USD 1,4 milliard (USD -0,1 milliard), globalement au même niveau qu'au premier trimestre de l'exercice précédent.

Pharmaceuticals a réalisé, au premier trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 7,7 milliards (-3%, +1% tcc) avec une croissance en volume de 9 points de pourcentage. La concurrence des génériques et les prix ont eu un impact négatif se chiffrant respectivement à 6 et à 2 points de pourcentage, principalement en raison de l'arrivée du générique de Gleevec/Glivec sur le marché des Etats-Unis. Les produits de croissance ont généré USD 3,3 milliards, soit 42% du chiffre d'affaires net de la division. Ces produits ont progressé de 31% (tcc) par rapport au premier trimestre de l'exercice précédent. Les actifs en oncologie acquis de GSK ont continué de contribuer de manière importante à la croissance des ventes au cours de la période sous revue, car celle de l'exercice précédent ne comprenait qu'un mois de ventes (en raison de la clôture de la transaction au 2 mars 2015). L'impact des génériques sur les médicaments ophtalmiques transférés d'Alcon, principalement Patanol, a entravé la progression des ventes de Pharmaceuticals au premier trimestre.

Le résultat opérationnel a atteint USD 2.2 milliards (-11%, -4% tcc). Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 2,6 milliards (-9%, -3% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a baissé de 1,5 point de pourcentage, sous l'effet d'une hausse des coûts de production et des investissements dans les lancements d'Entresto et de Cosentyx. Après déduction de l'impact négatif des effets de change se montant à 0,7 point de pourcentage, la diminution nette s'est chiffrée à 2,2 points de pourcentage, abaissant cette marge à 33,7% du chiffre d'affaires net.

Sandoz a enregistré, au premier trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 2,4 milliards (0%, +4% tcc), car la croissance en volume se chiffrant à 11 points de pourcentage a plus que compensé les pertes dues à l'érosion des prix s'élevant à 7 points de pourcentage. Les ventes mondiales de produits biopharmaceutiques ont progressé de 50% (tcc) à USD 214 millions, car elles ont bénéficié des lancements de Glatopa en juin 2015 et de Zarxio en septembre 2015. Dans le domaine des anti-infectieux, les ventes se sont inscrites à USD 360 millions (-3% tcc), en raison d'une faible saison des grippes comparée avec le premier trimestre de l'exercice précédent. Les produits matures transférés depuis la division Pharmaceuticals ont augmenté (tcc), profitant de quatre produits qui faisaient partie des actifs en oncologie acquis de GSK.

Le résultat opérationnel s'est situé à USD 346 millions (+2%, +9% tcc). Le résultat opérationnel core s'est élevé à USD 485 millions (0%, +6% tcc). La marge opérationnelle core à taux de change constants a augmenté de 0,5 point de pourcentage, bénéficiant de l'effet positif des produits matures et des améliorations continues de la productivité, mais impactée négativement par une hausse des investissements en marketing et vente pour soutenir les biosimilaires et d'autres produits clés. Un effet de change défavorable se chiffrant à 0,5 point de pourcentage s'est traduit par une marge opérationnelle core de 19,8% du chiffre d'affaires net.

Alcon a affiché, au premier trimestre, un chiffre d'affaires net d'USD 1,4 milliard (-7%, -3% tcc). Les ventes de Chirurgie (-3% tcc) ont souffert d'un ralentissement des ventes de dispositifs utilisés dans les opérations de la cataracte, par suite de l'avancement de la progression des cycles de lancement de Centurion et de LenSx. Les consommables dans les opérations de la cataracte ont enregistré une croissance, qui a plus que compensé le léger repli des lentilles intraoculaires (LIO). La performance de Soins de la vision (-4% tcc) a été impactée par l'affaiblissement des ventes d'AirOptix et de Dailies AquaComfort Plus aux Etats-Unis, malgré les ventes toujours importantes de Dailies Total1 dans le monde entier. La diminution des ventes des lentilles de contact est due à la pression de la concurrence et au glissement continu du marché vers les lentilles quotidiennes jetables.

Le résultat opérationnel s'est situé à USD 31 millions (-78%, -52% tcc). Le résultat opérationnel core s'est chiffré à USD 243 millions (-36%, -26% tcc), sous l'impact principalement de la baisse des ventes et de la hausse planifiée des dépenses en marketing et vente pour soutenir le plan de croissance. La marge opérationnelle core à taux de change constants a diminué de 5,9 points de pourcentage. Après adjonction de l'impact négatif des effets de change s'élevant à 2,1 points de pourcentage, la diminution nette de 8,0 points de pourcentage a abaissé cette marge à 17,0% du chiffre d'affaires net.

Total du Groupe

Pour le total du Groupe, le résultat net s'est inscrit à USD 2,0 milliards, contre USD 13,0 milliards au premier trimestre 2015, tandis que le bénéfice par action (BPA) a diminué à USD 0,85, contre USD 5,40 un an auparavant. Cette baisse a été due au résultat dégagé par les activités abandonnées, qui ont inclus, au premier trimestre 2015, un montant d'USD 12,8 milliards comprenant les gains exceptionnels provenant des transactions réalisées dans le cadre de la transformation du portefeuille et des dépenses supplémentaires se chiffrant à USD 0,5 milliard en lien avec ces transactions.

Le free cash-flow s'est inscrit à USD 1,4 milliard contre USD 1,2 milliard au premier trimestre 2015.

[1] Les «produits de croissance» sont un indicateur du rajeunissement du portefeuille. Ils comprennent les produits lancés dans les principaux marchés (UE, USA et Japon) à partir de 2011 ou qui bénéficient d'une exclusivité au moins jusqu'en 2020 dans ces marchés; sauf en ce qui concerne Sandoz dont les produits de croissance sont ceux qui ont été lancés au cours des 24 derniers mois. Ils comprennent les effets de l'acquisition des actifs de GSK en oncologie 

Principaux moteurs de croissance

Nos résultats financiers du premier trimestre sont soutenus par une concentration constante sur les principaux moteurs de croissance, notamment Gilenya, Tasigna, Cosentyx, Tafinlar + Mekinist, Jakavi, Promacta/Revolade et Entresto ainsi que sur les produits biopharmaceutiques et les marchés émergents en expansion.

Produits de croissance

  • Les produits de croissance, un indicateur du rajeunissement continu du portefeuille, ont contribué pour 34% au chiffre d'affaires net du Groupe au premier trimestre, en hausse de 24% (en USD). Dans Pharmaceuticals, cette contribution s'est élevée à 42% du chiffre d'affaires net de la division et les ventes de ces produits ont augmenté de 31% (tcc).
  • Gilenya (USD 698 millions, +12% tcc), notre traitement de la SEP par voie orale, a progressé à un taux à deux chiffres au cours du trimestre, soutenu par une forte croissance en volume.
  • Tasigna (USD 382 millions, +6% tcc) a poursuivi sa croissance dans le monde entier et aux Etats-Unis, en dépit de l'arrivée d'une version générique de Gleevec sur le marché américain le 1er février 2016.
  • Cosentyx (USD 176 millions), premier inhibiteur de l'IL-17A entièrement humain lancé au premier trimestre 2015 pour le traitement du psoriasis, a continué d'enregistrer une vigoureuse croissance. Il a encore accéléré au premier trimestre 2016, grâce à ses trois indications homologuées (psoriasis, spondylite ankylosante et arthrite psoriasique).
  • Tafinlar + Mekinist (USD 150 millions) a progressé en tant que premier médicament combiné autorisé pour le traitement des patients souffrant d'un mélanome à mutation BRAF V600 inopérable ou métastasique.
  • Promacta/Revolade (USD 131 millions) a affiché une bonne performance stimulée par sa croissance continue dans le monde entier pour son indication dans le purpura thrombocytopénique immunologique (PTI) chronique.
  • Jakavi (USD 124 millions, +44% tcc), un inhibiteur de la JAK par voie orale autorisé contre la myélofibrose et la polycythémie essentielle, a enregistré une forte progression par rapport au premier trimestre 2015.
  • Entresto (USD 17 millions), notre percée thérapeutique dans l'insuffisance cardiaque chronique avec fraction d'éjection réduite, a enregistré une amélioration de son accès au formulaire des médicaments aux Etats-Unis. Désormais, 91% des patients bénéficiant de l'assurance maladie Medicare y ont accès, dont 65% au régime prévoyant la plus faible participation du patient à l'achat du médicament de marque. Un élargissement de la force de vente et le lancement d'une campagne de publicité visant directement le consommateur auront lieu à partir du mois d'avril aux Etats-Unis. Les premières expériences faites en Europe ont été également encourageantes, avec un meilleur accès dès le début et un essor plus rapide. Le total des ventes d'Entresto devrait atteindre USD 200 millions environ sur l'exercice 2016 complet.
  • Les ventes de produits biopharmaceutiques (comprenant les biosimilaires, la fabrication sous contrats de produits biopharmaceutiques et Glatopa) ont progressé de 50% (tcc) à USD 214 millions, bénéficiant des lancements de Glatopa en juin 2015 et de Zarxio en septembre 2015.

Marchés émergents en expansion 

  • Le chiffre d'affaires net des marchés émergents en expansion - qui englobent tous les marchés, à l'exception des Etats-Unis, du Canada, de l'Europe de l'Ouest, du Japon, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande - a augmenté, au premier trimestre, de 5% (tcc), sous l'impulsion du Brésil (+17% tcc) et de la Turquie (+19% tcc).

Renforcer l'innovation

Le premier trimestre a affiché une progression du pipeline due à des décisions réglementaires favorables et à la publication d'importants résultats issus des essais cliniques. Les faits saillants sont présentés ci-après:

Nouvelles homologations et avis favorables

  • Afinitor (évérolimus) a été homologué par la FDA pour son utilisation dans les tumeurs neuro-endocrines non fonctionnelles au stade avancé et progressif, ayant une origine gastro-intestinale ou pulmonaire.
  • Revolade (eltrombopag) a été autorisé par l'UE comme traitement, premier de sa classe, du purpura thrombocytopénique immunologique (PTI) chronique chez les enfants dès l'âge d'un an.
  • Exjade (deferasirox) a été homologué par la CE dans sa nouvelle formulation d'un comprimé pelliculé qui peut être avalé entier pour les mêmes indications qu'Exjade en comprimés dispersibles.
  • Tafinlar + Mekinist (dabrafenib + trametinib), en association, a été autorisé au Japon pour le traitement du mélanome à mutation BRAF inopérable.
  • Zykadia (ceritinib) a été homologué au Japon pour le traitement des malades atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules ALK+.
  • Binocrit® (époétine alfa), un biosimilaire développé par Sandoz, a été autorisé par la CE pour son administration sous-cutanée dans l'indication néphrologique.

Demandes d'homologation

  • L'Agence européenne des médicaments (EMA) a accepté la demande d'homologation réglementaire déposée par Sandoz pour son biosimilaire Neulasta® (pegfilgrastim); il s'agit de la cinquième demande sur les dix que la division a prévu de soumettre jusqu'en 2017.

Résultats d'essais cliniques importants et autres faits saillants

  • De nouveaux résultats de l'étude comparative CLEAR ont montré que Cosentyx (secukinumab) reste supérieur à Stelara®, en maintenant durablement l'éclaircissement de l'épiderme (PASI 90 à PASI 100) après 52 semaines chez les adultes souffrant d'un psoriasis modéré à grave.
     
  • De nouvelles analyses de l'essai PARADIGM-HF ont établi qu'Entresto (sacubitril/valsartan) réduit, chez les patients considérés comme cliniquement stables, de 20% les causes cardiovasculaires de décès et l'hospitalisation pour insuffisance cardiaque comparé à enalapril, l'inhibiteur de l'ECA, et cela quel que soit le traitement de fond.
     
  • Les résultats de l'essai ATMOSPHERE ont montré que l'adjonction d'aliskirène, un inhibiteur de la rénine, à enalapril n'apportait aucun bénéfice. Ces résultats suggèrent qu'il pourrait y avoir un plafond à l'efficacité du blocage du système rénine-angiotensine (SRA); ce qui aurait pour conséquence de renforcer la supériorité du mécanisme novateur d'Entresto pour améliorer l'insuffisance cardiaque. En effet, ce nouveau mécanisme, qui bloque le récepteur de l'angiotensine et inhibe la néprilysine, produit de meilleurs résultats que la maximisation du SRA seul.
     
  • Notre accord de collaboration et de licence avec Incyte a été modifié pour octroyer à Novartis les droits exclusifs en matière de recherche, de développement et de commercialisation de Jakavi (ruxolitinib) dans la réaction du greffon contre l'hôte (GVHD) en dehors des Etats-Unis. GVHD est un domaine thérapeutique où il reste d'importants besoins à combler et où il n'existe aucune option de traitement à ce jour.
     
  • PKC412 (midostaurin) a obtenu la désignation de «percée thérapeutique» de la FDA pour la leucémie myéloïde aiguë (LMA) à mutation FLT3 et dont le diagnostic est récent. Il est prévu de commencer en 2016 à déposer les demandes d'homologation de PKC412 dans le monde entier.
     
  • Une étude de phase IIb/III évaluant BYM338 (bimagrumab) dans la myosite à inclusions sporadique n'a pas satisfait à son critère principal. Novartis procède actuellement à une analyse complète de tous les résultats pour parvenir à des décisions fondées concernant le développement en cours de bimagrumab.
     
  • Sandoz a acquis les droits de développer et de commercialiser le biosimilaire Remicade® (infliximab) dans l'Espace économique européen, renforçant ainsi son pipeline en oncologie qui contient les biosimilaires en développement adalimumab, etanercept et rituximab.
     
  • Alcon a renforcé son pipeline du secteur Chirurgie avec l'acquisition de Transcend Medical, une société non cotée focalisée sur le développement d'instruments chirurgicaux peu invasifs utilisés dans l'opération du glaucome.

Améliorer la performance d'Alcon

Le 27 janvier 2016, nous avons décrit les étapes du redressement de la division Alcon, en commençant par une concentration sur son coeur de métier, les secteurs d'activité Chirurgie et Soins de la vision. Le contrôle opérationnel du secteur d'activité Médicaments ophtalmiques a été transféré le 1er avril 2016 à la division Pharmaceuticals.

Au sein des activités de la division Alcon, recentrée sur les dispositifs médicaux, nous avons réalisé, au premier trimestre, des investissements propres à accélérer l'innovation et les ventes, renforcer les relations avec la clientèle et améliorer les processus de base. Nous avons augmenté nos dépenses en marketing et vente dans les secteurs d'activité Chirurgie et Soins de la vision, comprenant de nouveaux lancements des LIO et des programmes de promotion destinés à soutenir les principales marques de lentilles de contact. Nous avons également démarré de nombreux projets afin d'améliorer le service à la clientèle et la performance de la chaîne d'approvisionnement.

Nous prévoyons que nos investissements amélioreront la performance des ventes au cours du présent exercice.

Exploiter les synergies transdivisionnelles

Le 27 janvier 2016, Novartis a présenté plusieurs projets visant à tirer parti de la taille du Groupe pour stimuler encore plus l'efficience et l'innovation. Ces projets incluaient la centralisation des opérations de production au sein d'une seule unité Technical Operations commune à toutes les divisions ainsi que l'intégration de certaines fonctions de développement des médicaments jusqu'alors réparties dans les divisions.

Ces projets s'inscrivent dans nos programmes existants d'amélioration de la productivité, comprenant les synergies dégagées par Novartis Business Services (NBS), notre organisation transdivisionnelles de services, qui a été créée en 2014 dans le but de stimuler l'efficience, la standardisation et la simplification dans la Groupe entier.

Au premier trimestre, nous avons poursuivi notre progression dans les programmes de productivité, contribuant ainsi à soutenir les marges du Groupe.

  • NBS a poursuivi, au premier trimestre, la réalisation de ses priorités. Par exemple, l'une des sources d'efficience a été la consolidation de Facilities Services dans le monde de plus d'une centaine à trois fournisseurs principaux. En outre, NBS a continué de développer la délocalisation des services transactionnels vers ses cinq Global Service Centers et prépare le lancement, prévu au deuxième trimestre, d'une plateforme nationale de soutien médical et commercial par pays. Les frais qui entrent dans le champ d'application de NBS sont demeurés stables par rapport au premier trimestre 2015.
  • Dans l'approvisionnement, nous avons réalisé des économies d'échelle se chiffrant à USD 0,3 milliard environ.
  • Au premier trimestre, nous avons fait un premier pas dans la centralisation de nos opérations de production en nommant André Wyss président de Novartis Operations. La nouvelle unité Technical Operations devrait être opérationnelle dès le 1er juillet 2016. Celle-ci vise à optimiser le planning des capacités et à réduire les coûts par la simplification, la standardisation et l'optimisation des dépenses externes dans toutes les divisions.  Lancé initialement en 2010, notre projet de rationalisation des sites de production sera désormais géré par l'unité centralisée Technical Operations.
  • Nous avons accru la coordination du développement des médicaments à l'échelle du Groupe en nommant Vas Narasimhan au poste de Global Head of Drug Development. Celui-ci contribuera à améliorer l'allocation des ressources, les technologies et les normes dans toutes les divisions. Au premier trimestre, nous avons également terminé l'intégration du développement des médicaments ophtalmiques, secteur d'activité géré précédemment par la division Alcon.

Au premier trimestre, nos projets d'amélioration de la productivité ont généré des économies brutes qui se sont chiffrées à USD 0,5 milliard environ.

Développer une organisation encore plus performante

Le focus de l'entreprise sur la qualité a continué de produire des résultats au premier trimestre 2016. Au total, il y a eu, à l'échelle mondiale, 32 inspections conduites par les autorités de la santé, dont neuf ont été menées par la FDA. Les résultats des 32 inspections, clôturées au premier trimestre, ont été jugés bons ou acceptables. Le résultat d'une inspection en cours par l'Agence réglementaire britannique (Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) est encore en suspens.

Structure du capital et endettement net

Maintenir un bon équilibre entre les investissements dans nos activités, une structure financière solide et des rendements attrayants pour nos actionnaires, restera une priorité. Un cash-flow solide et une structure saine du capital ont permis à Novartis de se concentrer sur l'innovation et la croissance de son portefeuille diversifié de soins de santé, tout en conservant la note de crédit AA qui reflète sa solidité et sa discipline financières.

Au premier trimestre 2016, 12,1 millions d'actions propres ont été distribuées à la suite de l'exercice d'options et d'attributions effectives d'actions dans le cadre des plans de rémunération des collaborateurs. Pour compenser en partie l'effet dilutif lié à de telles transactions, Novartis a racheté 4,7 millions d'actions sur la seconde ligne de négoce de la SIX Swiss Exchange et à ses collaborateurs. A la suite de ces transactions, le nombre total d'actions en circulation a augmenté de 7,4 millions au premier trimestre 2016. Par le biais de nouveaux rachats d'actions, Novartis vise à compenser sur le reste de l'exercice, l'effet dilutif provenant des plans de participation des collaborateurs enregistré au premier trimestre.

Au 31 mars 2016, l'endettement net a augmenté d'USD 6,5 milliards à USD 23,0 milliards, contre USD 16,5 milliards au 31 décembre 2015. Le free cash-flow d'USD 1,4 milliard a été utilisé principalement pour des paiements liés aux acquisitions, aux rachats d'actions et aux transactions ayant trait à la transformation du portefeuille. L'augmentation de l'endettement net est due au versement du dividende s'élevant à USD 6,5 milliards.

La note de crédit à long terme de Novartis demeure AA (Moody's: Aa3, Standard & Poor's: AA-, Fitch: AA).

Perspectives pour 2016

Sauf événements imprévus

Nous confirmons les perspectives que nous avons présentées début 2016. Le chiffre d'affaires net et le résultat opérationnel core du Groupe devrait être globalement en ligne avec ceux de l'exercice précédent (tcc), après avoir absorbé l'impact de la concurrence des génériques. Cet impact pourrait s'élever à USD 3,2 milliards, contre USD 2,2 milliards en 2015.

Toutes ces comparaisons se font avec les activités poursuivies en 2015.

Si les taux de change moyens enregistrés en mars perdurent sur le reste de l'année 2016, les effets de change sur l'exercice en cours auraient un impact négatif de 2% sur les ventes et de 3% sur le résultat opérationnel core. Par rapport aux résultats de 2015, cet impact résulte du renforcement significatif du dollar contre la plupart des monnaies.

Performance financière en bref

Activités poursuivies[1]

  T1 2016 T1 2015 Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 11 600 11 935 -3 1
Résultat opérationnel 2 451 2 785 -12 -5
  en % du CA net 21,1 23,3    
Résultat opérationnel core 3 261 3 651 -11 -5
  en % du CA net 28,1 30,6    
Résultat net 2 011 2 306 -13 -4
BPA (USD) 0,85 0,96 -11 -3
Free cash-flow 1 362 1 465 -7  

Pharmaceuticals

  T1 2016 T1 2015 [2] Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 7 729 7 960 -3 1
Résultat opérationnel 2 180 2 450 -11 -4
  en % du CA net 28,2 30,8    
Résultat opérationnel core 2 602 2 855 -9 -3
  en % du CA net 33,7 35,9    

Sandoz

  T1 2016 T1 2015[2] Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 2 445 2 444 0 4
Résultat opérationnel  346  340 2 9
  en % du CA net 14,2 13,9    
Résultat opérationnel core  485  483 0 6
  en % du CA net 19,8 19,8    

Alcon

  T1 2016 T1 2015[2] Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net 1 426 1 531 -7 -3
Résultat opérationnel  31  141 -78 -52
  en % du CA net 2,2 9,2    
Résultat opérationnel core  243  382 -36 -26
  en % du CA net 17,0 25,0    

Corporate

  T1 2016 T1 2015 Variation %
  M USD M USD USD tcc
Perte opérationnelle -106 -146 27 14
Résultat opérationnel core -69 -69 0  -29

Activités abandonnées

  T1 2016 T1 2015 Variation %
  M USD M USD USD tcc
Chiffre d'affaires net    548    
Résultat opérationnel   12 622    
  en % du CA net   ns    
Résultat opérationnel core   -102    
  en % du CA net   -18,6    

Total du Groupe[3]

  T1 2016 T1 2015 Variation %
  M USD M USD USD tcc
Résultat net 2 011 13 005 -85 -83
BPA (USD) 0,85 5,40 -84 -83
Free cash-flow 1 362 1 226 11  

[1] Les activités poursuivies comprennent les activités de Pharmaceuticals, Sandoz et Alcon ainsi que, depuis le 2 mars 2015, les résultats des actifs en oncologie acquis de GSK et de la participation de 36,5% dans GSK Consumer Healthcare Holdings (dont les résultats figurent dans la quote-part du résultat net des entreprises associées). Une explication complète figure à la page 32 du Rapport financier intermédiaire simplifié.
[2] En conformité avec les normes IFRS (International Financial Reporting Standards), Novartis a modifié ses segments financiers afin de refléter la nouvelle structure divisionnelle, annoncée le 1er janvier 2016, dans le but de faciliter la comparabilité des résultats d'une année à l'autre.  
[3] Le résultat net du total du Groupe et le BPA comprennent, au premier trimestre 2015, l'effet des gains exceptionnels provenant des cessions et les résultats opérationnels des activités abandonnées Le free cash-flow du total du Groupe comprend le free cash-flow des activités poursuivies et abandonnées.  

Un rapport financier intermédiaire simplifié comprenant les informations répertoriées dans la liste ci-après est disponible (en anglais uniquement) sur notre site Web http://hugin.info/134323/R/2005327/740645.pdf.

Novartis: rapport financier intermédiaire simplifié du 1er trimestre 2016, données complémentaires

SOMMAIRE Page
PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE DU GROUPE ET DES DIVISIONS, T1 2016  
Groupe 2
Pharmaceuticals 5
Sandoz 13
Alcon 14
FLUX DE TRÉSORERIE ET BILAN DU GROUPE 17
RAPPORT SUR L'INNOVATION 19
COMPTES CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES SIMPLIFIÉS  
Comptes de résultat consolidés simplifiés 25
Comptes de résultat global consolidés simplifiés 26
Bilans consolidés simplifiés 27
Tableaux simplifiés de variation des capitaux propres consolidés 28
Tableaux simplifiés des flux de trésorerie consolidés 29
Notes relatives aux comptes consolidés simplifiés, y compris le point sur les litiges 30
INFORMATION COMPLÉMENTAIRE 39
RÉSULTATS CORE  
Rapprochement des résultats IFRS et core 41
Groupe 42
Pharmaceuticals 43
Sandoz 44
Alcon 45
Corporate 46
Activités abandonnées 47
INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE  
Tableau simplifié des variations de la dette nette consolidée / Information sur l'action Novartis 48
Free cash-flow 49
Division Pharmaceuticals: chiffre d'affaires net des vingt premiers produits  50
Division Pharmaceuticals: ventes par secteur d'activité 51
Chiffre d'affaires net par région 52
Cours de conversion des devises 53
Quote-part dans le résultat net des entreprises associées 54
DÉCHARGE 55

Décharge
Le présent document fait part de prévisions impliquant des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels matériellement différents des résultats, performances ou réalisations annoncés ou impliqués dans de telles déclarations. Certains risques associés à ces déclarations sont résumés dans la version anglaise de ce communiqué, ainsi que dans le plus récent formulaire 20-F soumis par Novartis AG à la Securities and Exchange Commission (SEC) (autorité de régulation des marchés financiers des Etats-Unis). Le lecteur est invité à lire attentivement ces résumés.

Tous les noms de produits apparaissant en italique sont des marques déposées que les sociétés du Groupe Novartis possèdent ou exploitent sous licence. Neulasta® est une marque déposée d'Amgen Inc. Seretide® est une marque déposée de GlaxoSmithKline Ltd. Remicade® et Stelara® sont des marques déposées de Janssen Biotech, Inc. Jakafi® est une marque déposée d'Incyte Corporation.

A propos de Novartis
Novartis propose des solutions de santé innovantes adaptées aux besoins changeants des patients et des populations. Basé à Bâle, en Suisse, Novartis offre un portefeuille diversifié qui satisfait ces exigences le mieux possible: médicaments innovants, soins ophtalmologiques et produits pharmaceutiques génériques économiques. Novartis est la seule société mondiale à bénéficier d'une position de leader dans ces domaines. En 2015, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires net d'USD 49,4 milliards, alors que la recherche et le développement se sont montés à environ USD 8,9 milliards (USD 8,7 milliards, hors charges pour pertes de valeur et amortissements). Les sociétés du Groupe Novartis emploient quelque 118 000 collaborateurs équivalents temps plein et les produits de Novartis sont disponibles dans plus de 180 pays à travers le monde. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site Internet http://www.novartis.com.

Dates importantes

24-25 mai 2016 Rencontre avec le management de Novartis, Journées des investisseurs à Bâle, Suisse
19 juillet 2016 Résultats du deuxième trimestre 2016
25 octobre 2016 Résultats du troisième trimestre 2016




This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Novartis International AG via Globenewswire

HUG#2005331

--- Fin de Message ---

Novartis International AG
P.O. Box Bâle Suisse

WKN: 904278;ISIN: CH0012005267;


share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NOVARTIS
21:28NOVARTIS : Kymriah affiche une efficacité et une sécurité constantes
AW
18:16Bourse Zurich: dans le rouge pour la première séance de la semaine
AW
06/12Bourse Zurich: les indices terminent une semaine mouvementée dans le vert
AW
06/12Bourse Zurich: emmenés par Swiss Re, les indices maintiennent le bon cap
AW
06/12Bourse Zurich: Swiss Re rassure, nonobstant le conflit commercial
AW
06/12BOURSE DE PARIS : Tout est sous contrôle ?
06/12Bourse Zurich: Swiss Re et Roche assurent le plein de confiance
AW
06/12EN DIRECT DES MARCHES : Tarkett, Ipsen, Airbus, Engie, Vinci, Saudi Aramco, S..
06/12NOVARTIS : résultats d'essais cliniques pour l'asthme
CF
06/12Novartis revendique un succès clinique contre l'asthme
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NOVARTIS
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 47 828 M
EBIT 2019 14 130 M
Résultat net 2019 9 247 M
Dette 2019 17 154 M
Rendement 2019 3,25%
PER 2019 21,2x
PER 2020 21,3x
VE / CA2019 4,68x
VE / CA2020 4,42x
Capitalisation 206 Mrd
Graphique NOVARTIS
Durée : Période :
Novartis : Graphique analyse technique Novartis | NOVN | CH0012005267 | Zone bourse
Tendances analyse technique NOVARTIS
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 25
Objectif de cours Moyen 97,58  $
Dernier Cours de Cloture 91,18  $
Ecart / Objectif Haut 30,6%
Ecart / Objectif Moyen 7,02%
Ecart / Objectif Bas -12,0%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Vasant Narasimhan Chief Executive Officer
Hans Jörg Reinhardt Independent Non-Executive Chairman
Harry Werner Kirsch Chief Financial Officer
John Tsai Chief Medical Officer
Elizabeth Theophille Chief Technology & Digital Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NOVARTIS22.87%208 547
JOHNSON & JOHNSON8.78%369 462
ROCHE HOLDING AG25.45%263 079
MERCK AND COMPANY16.28%226 211
PFIZER-12.28%211 902
BRISTOL-MYERS SQUIBB COMPANY15.33%140 534