Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  Novartis AG    NOVN   CH0012005267

NOVARTIS AG

(NOVN)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé Swiss Exchange - 27/05 14:37:30
81.73 CHF   -0.67%
09:41Bourse Zurich: tergiversations dans les premiers échanges
AW
08:45Bourse Zurich: toujours portée par les déconfinements progressifs
AW
08:41Principales informations avant-Bourse
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Novartis : Aide aux réfugiés syriens atteints de maladies chroniques

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
20/06/2017 | 14:15

Parmi les nombreux ressortissants syriens qui ont fui la guerre dans leur pays, des milliers de personnes souffrent de maladies chroniques (diabète, maladies cardiaques, etc.) et ne bénéficient plus d'aucun traitement depuis leur départ de Syrie.

20 juin 2017

Beaucoup d'entre eux vivent actuellement au Liban, où les maladies chroniques représentent déjà une très lourde charge pour le système de santé et sont responsables d'environ 85 % des décès. Le flux de réfugiés syriens a fait grimper d'un tiers le nombre de personnes vivant au Liban et accentue encore la pression sur les établissements de santé.

Face à ce problème, Novartis a entamé une collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) l'année passée. Novartis entend ainsi contribuer à améliorer l'accès aux médicaments et aux soins médicaux pour les populations réfugiées au Liban.

Par le biais de son programme Novartis Access, l'entreprise propose des médicaments contre l'hypertension et le diabète aux gouvernements et aux autres fournisseurs du secteur public dans les pays à faible revenu. A la faveur d'un concept commercial novateur, les médicaments permettant de lutter contre les maladies chroniques sont proposés au prix d'USD 1 par traitement et par mois.


Mountaha et sa fille de quatre ans Mona font partie des milliers de personnes déplacées qui vivent aujourd'hui au Liban. Novartis y travaille en collaboration avec la Croix-Rouge pour traiter les réfugiés atteints de maladies chroniques.
Les populations réfugiées sont particulièrement exposées aux risques

La situation au Liban n'est qu'un exemple parmi d'autres pour illustrer les défis croissants posés par les maladies chroniques, elles-mêmes liées à la hausse du nombre de personnes âgées. Chaque année, ces maladies font quelque 38 millions de victimes dans le monde, dont 75 % dans des pays à revenu faible et intermédiaire. Il est essentiel d'assurer un diagnostic précoce et un traitement à long terme des maladies chroniques. En conséquence, les migrants se voient exposés à des risques particuliers.

Avant de devoir quitter la Syrie en 2012 en raison de la violence des combats, Hamid, 58 ans, et son épouse Hamida cultivaient une parcelle de terre à proximité de la ville d'Homs. Réfugiés au Liban avec deux de leurs filles et deux petits-enfants, ils vivent désormais au jour le jour et dépendent de petits travaux occasionnels pour pouvoir payer leur nourriture et leur logement. Cette situation affecte leur santé. Diabétique depuis 20 ans, Hamid n'a pas de quoi payer ses médicaments au Liban, alors qu'il les obtenait gratuitement en Syrie.

Après six semaines sans traitement à l'insuline, il avait perdu tellement de poids qu'il a dû se résoudre à demander de l'aide. La clinique locale soutenue par le CICR, qui propose des médicaments et des contrôles réguliers, lui a sauvé la vie. Son épouse y est aussi traitée depuis qu'on lui a également diagnostiqué un diabète.


Mustafa joue dans son logement temporaire à Bireh, au Liban, où il vit avec sa grande famille depuis que leur maison à Homs, en Syrie, a été détruite il y a quatre ans. Sa grand-mère souffre de diabète et est traitée à la clinique locale de la Croix-Rouge.

Hamid et Hamida font partie des plus de 270 000 personnes qui, en 2016, ont consulté l'un des établissements de santé soutenus par le CICR. L'organisation vise à proposer des possibilités de diagnostic, des traitements et des contrôles de suivi aux réfugiés syriens et palestiniens défavorisés ainsi qu'aux patients libanais atteints de maladies chroniques afin de prévenir les complications à long terme comme les accidents vasculaires cérébraux ou les affections rénales.

L'accès aux traitements est décisif

Parmi l'ensemble des maladies chroniques, les maladies cardiaques sont à l'origine de la majorité des décès dans le monde. Le CICR permet aux réfugiés tels que Ziad, qui souffre d'hypertension, d'accéder aux soins médicaux vitaux. Ziad a fui la Syrie en 2014 avec sa femme et ses enfants lorsque la banlieue de Damas où ils vivaient a été en grande partie détruite. Aujourd'hui, il subsiste tant bien que mal en travaillant comme ouvrier. Pour Ziad, il ne fait aucun doute que l'expérience traumatisante de la destruction de son pays a encore aggravé ses problèmes de santé : « Le seul fait de voir des images de la Syrie à la télévision m'affecte parfois comme une maladie. »

Pour de nombreux réfugiés, l'accès aux soins médicaux est vital. Elham est à la tête d'une grande famille. Elle souffre d'une maladie cardiaque et de diabète, tout comme son frère et son cousin Mohammad, qui est imam.


Elham (au centre), patiente du CICR, avec quelques-uns de ses enfants et leur famille respective après leur fuite de Syrie.

Elham a dû subir une opération à cœur ouvert, dont le financement a été assuré par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Mohammad a lui aussi dû être opéré à plusieurs reprises. Les trois membres de la famille ont en permanence besoin de traitements, qui leur sont dispensés grâce au CICR.


Mohammad regarde à l'intérieur d'un bâtiment utilisé comme mosquée par des réfugiés syriens.

Cette assistance médicale est essentielle à leur survie. Un retour durable à la paix et à la stabilité serait toutefois le meilleur remède pour soulager ces personnes.

La Sté Novartis AG a publié ce contenu, le 20 juin 2017, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le20 juin 2017 12:15:11 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NOVARTIS AG
09:41Bourse Zurich: tergiversations dans les premiers échanges
AW
08:45Bourse Zurich: toujours portée par les déconfinements progressifs
AW
08:41Principales informations avant-Bourse
AW
07:54NOVARTIS : efficacité mesurable de l'ofatumumab (sclérose en plaques)
AW
07:53NOVARTIS : nouvelles données positives pour Kisqali contre le cancer du sein
AW
26/05Bourse Zurich: SMI et SLI terminent dans le vert, suivant Wall Street
AW
26/05Bourse Zurich: le SMI attendu en légère hausse
AW
25/05Bourse Zurich: le SMI s'installe à nouveau au-dessus des 9800 points
AW
25/05Bourse Zurich: cadence augmentée à la mi-journée
AW
25/05Bourse Zurich: en mode récupération
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NOVARTIS AG
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 50 047 M
EBIT 2020 15 196 M
Résultat net 2020 9 407 M
Dette 2020 17 505 M
Rendement 2020 3,66%
PER 2020 20,6x
PER 2021 17,2x
VE / CA2020 4,10x
VE / CA2021 3,78x
Capitalisation 188 Mrd
Graphique NOVARTIS AG
Durée : Période :
Novartis AG : Graphique analyse technique Novartis AG | NOVN | CH0012005267 | Zone bourse
Tendances analyse technique NOVARTIS AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 100,39 $
Dernier Cours de Cloture 85,21 $
Ecart / Objectif Haut 52,1%
Ecart / Objectif Moyen 17,8%
Ecart / Objectif Bas -9,65%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Vasant Narasimhan Chief Executive Officer
Hans Jörg Reinhardt Independent Non-Executive Chairman
Harry Werner Kirsch Chief Financial Officer
John Tsai Chief Medical Officer
Elizabeth Theophille Chief Technology & Digital Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NOVARTIS AG-10.47%187 475
JOHNSON & JOHNSON-0.90%380 857
ROCHE HOLDING AG9.63%302 928
PFIZER, INC.-4.31%208 251
MERCK & CO., INC.-15.05%195 012
ABBVIE INC.2.45%159 862