Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  NATIXIS    KN   FR0000120685

NATIXIS

(KN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Natixis : Amendement au Document d'enregistrement universel 2019 - 20/05/2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
20/05/2020 | 17:54

Société anonyme au capital de 5 049 354 392,00 euros

Siège social : 30, avenue Pierre Mendès France - 75013 Paris 542 044 524 RCS Paris

AMENDEMENT AU DOCUMENT D'ENREGISTREMENT

UNIVERSEL 2019

DÉPOSÉ AUPRÈS DE L'AMF LE 20 MAI 2020

L'amendement au document d'enregistrement universel a été déposé le 20 mai 2020 auprès de l'AMF, en sa qualité d'autorité compétente au titre du règlement (UE) n°2017/1129, sans approbation préalable conformément à l'article 9 dudit règlement.

Le document d'enregistrement universel de Natixis peut être utilisé aux fins d'une offre au public de valeurs mobilières ou de l'admission de valeurs mobilières à la négociation sur un marché réglementé s'il est complété par une note relative aux valeurs mobilières et le cas échéant, un résumé et tous les amendements apportés au document d'enregistrement universel. L'ensemble est approuvé par l'AMF conformément au règlement (UE) n°2017/1129.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 1

SOMMAIRE

AMENDEMENT AU DOCUMENT D'ENREGISTREMENT UNIVERSEL 2019

1

- Communiqué de presse des résultats du premier trimestre 2020

3

2

- Facteurs de risques, gestion des risques et Pilier III

36

3

- Perspectives pour Natixis

39

4

- Responsable de l'Amendement au Document d'enregistrement universel

41

5

- Informations générales

42

6

- Tables de concordance

43

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 2

1 Communiqué de presse des résultats du premier trimestre 2020

L'information financière de Natixis pour le premier trimestre 2020 est constituée du communiqué de presse présenté ci-dessous, des slides de résultat et des annexes aux slides attachés, disponibles sur le site de Natixis : https://www.natixis.com/natixis/jcms/tki_5074/fr/informations-financieres-trimestrielles

Résultats 1T20

Une capacité bénéficiaire1 positive malgré un contexte de marché inédit

Résultat net publié à -204 M€ au 1T20 sous l'effet de la transaction annoncée sur Coface2 et d'IFRIC 21

Ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded1 à 11,4%, +310 pb au-dessus des exigences règlementaires

Un trimestre marqué par des effets marché (liés au contexte COVID-19)

mécaniques et majoritairement réversibles :

  • Impact PNB de l'ordre de -290 M€ dont environ 160 M€ réversibles (XvA, seed money en gestion d'actifs)
    • Impact ratio CET1 de l'ordre de -90bps dont environ 70 pb réversibles (OCI, PVA, RWA marché/CVA)

UN MODÈLE ASSET-LIGHT DIVERSIFIÉ AU SERVICE DES CLIENTS

PNB SOUS-JACENT3 DES METIERS HORS CVA/DVA À 1,9 MD€ AU 1T20 (-3% SUR UN AN)

Gestion d'actifs et de fortune : bonne tenue des résultats, des marges et de la collecte

Solidité du modèle de gestion active avec un PNB sous-jacent3 stable sur un an au 1T20 malgré l'effet marquage sur le portefeuille de seed money. Revenus en hausse de +9% sur un an hors contribution du seed money, soit une évolution supérieure de +4 pp à celle des coûts

Marges en légère baisse à 29 pb sur le trimestre du fait de l'effet mix lié à la baisse des marché actions

Décollecte nette sur produits long terme limitée à ~5 Md€ en Amérique du Nord et ~2 Md€ en Europe (hors Fonds Généraux d'Assurance-vie)

Perspectives: poursuite du développement du modèle global et diversifié avec l'appui d'initiatives stratégiques majeures (LBPAM) et de relais de croissance avérés (WCM, Mirova, Thematics) tout en assurant un pilotage et une maîtrise des coûts en lien avec l'activité. Bon début de 2T20 à ce jour

BGC : un modèle diversifié couplé à une forte maîtrise des coûts

Accompagnement client avec >9 Md€ de financements octroyés depuis le début de la crise du COVID-19 au 30/04/204

PNB sous-jacent3 impacté par le contexte COVID-19 au 1T20, notamment au sein des activités de marché au travers de forts effets CVA/DVA et marquages (dividendes Equity). Très bonne performance de FICT, en hausse de +46% sur un an et de Investment banking/M&A, en hausse de +19%. Activité Global finance impactée par une baisse des commissions de syndication en mars

Contrôle des coûts, en baisse de -5% sur un an à change constant au 1T20

Coût du risque en hausse au 1T20 du fait de provisionnements notamment liés au secteur de l'énergie

Perspectives: poursuite des efforts réalisés en matière de gestion des coûts pour faire face à la baisse des revenus et la hausse du coût du risque. Dans un scénario macroéconomique sévère, incluant notamment une contraction du PIB français de -9% cette année et de -4% en vision cumulée 2020-21, le coût du risque sur le reste de l'année pourrait être en ligne avec celui du 1T20 ou modérément supérieur

Assurance : un modèle particulièrement résilient, générateur de croissance et de profitabilité

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 3

Hausse du PNB sous-jacent3 de +5% sur un an au 1T20 avec un impact limité de la volatilité des marchés

RoE sous-jacent3 à ~33% au 1T20

Perspectives: impacts limités attendus de l'environnement actuel sur le RBE 2020

Paiements : accélération de la création de valeur en début d'année

Hausse du PNB sous-jacent3 de +9% sur un an au 1T20 dont +13% sur janvier/février RoE sous-jacent3 à ~15% au 1T20

Perspectives: dynamique positive de croissance des revenus attendue sur 2020

UNE STRUCTURE DE BILAN SOLIDE ET UNE SITUATION FINANCIÈRE RENFORCÉE

Ratio CET1 Bâle 3 FL1 à 11,4% au 31 mars 2020 vs. 11,3% à fin 2019. Ratio se situant +310 pb au-dessusdes exigences règlementaires qui s'établissent désormais à 8,29%, en baisse de près de -120 pb vs. 1er janvier 2020. Du fait de cette baisse des exigences règlementaires, en particulier de la mise en œuvre anticipée de l'article 104 de la CRD V, Natixis se fixe désormais une cible de ratio CET1 Bâle 3 FL1 à 10,2% pour la période 2020- 2021

Ratio de liquidité LCR >100% au 31 mars 2020 avec une gestion de la liquidité parfaitement intégrée au Groupe BPCE. De plus, >70% des actifs au bilan ont une maturité inférieure à 1 an. Ce bilan court se traduit notamment par une moindre sensibilité potentielle aux provisionnement IFRS 9 basés sur les pertes attendues à maturité

Capacité bénéficiaire1 positive de +60 M€ au 1T20 en dépit d'éléments volatils ayant impacté le trimestre

Les chiffres sont retraités suite à l'annonce de la cession d'une participation de 29,5% dans Coface, comme communiqué le 20 avril 2020. Un tableau de passage entre les chiffres retraités et la vision comptable est disponible page 15. 1 Voir note méthodologique 2 Voir page 5 3 Hors éléments exceptionnels. Hors éléments exceptionnels et hors IFRIC 21 pour le calcul du coefficient d'exploitation, RoE et RoTE. Voir note méthodologique 4 Données de gestion

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 4

  • Depuis le début de la crise du COVID-19, nos collaborateurs ont été fortement engagés dans le soutien de nos clients et de l'économie réelle, tout en continuant à travailler de façon très performante grâce à l'avance que nous avions prise en matière de travail à distance puisque nous avons été à tout moment en capacité de fonctionner de manière très satisfaisante. Je salue cet engagement et le professionnalisme de nos équipes qui ont d'ailleurs été remarqués par nos clients.

Malgré la crise, les revenus opérationnels et les charges de nos métiers sont stables par rapport

  • l'an dernier. En matière de gestion d'actifs et de fortune, les fortes baisses sur les marchés financiers ont réduit nos actifs sous gestion et nous ont amenés à marquer notre portefeuille de seed money, mais la décollecte est limitée et le taux de commissions est stable, ce qui démontre la pertinence du modèle multiboutique offert à nos clients. En Banque de grande clientèle, nous avons enregistré des résultats solides en fixed income, en investment banking et dans les fusions-acquisitions, tandis que d'autres activités ont été affectées négativement par l'environnement, à savoir les financements et les dérivés actions, dans un contexte inédit sur les marchés actions. L'assurance et les paiements ont tous deux enregistré un trimestre solide, marqué par une augmentation des revenus et des bénéfices, et les fondamentaux de ces deux métiers restent solides, même si les mesures de confinement réduisent leur activité à court terme.

Nos résultats au premier trimestre 2020 ont été caractérisés par un environnement sans précédent et donnent lieu à des mises au marché d'actifs et de passifs dans le cadre des règles IFRS, réversibles en fonction des évolutions de marché, qui ont un impact important dans nos comptes. Malgré ces éléments, notre capacité bénéficiaire demeure positive lorsqu'on prend en compte l'impact exceptionnel de la cession de près de 30% du capital de la Coface à un prix pré- crise et qu'on lisse sur l'année les taxes et contributions réglementaires versées au premier trimestre de chaque année.

Ces résultats témoignent donc de la robustesse de notre business model diversifié et nous bénéficions de nos solides positions en termes de capital et de liquidité. Le ratio CET1 de Natixis dépasse largement les exigences réglementaires et notre liquidité est assurée grâce à notre plateforme de financement conjointe avec BPCE. Les mesures annoncées par la BCE nous permettent également de réduire notre cible de solvabilité de 100 pb à 10,2%, et ce, pour la période 2020-2021. C'est sur la base de ce nouveau ratio que sera évaluée notre situation d'excédent de capital au travers de ces deux exercices.

La crise actuelle liée au COVID-19 est forte et ses conséquences économiques de moyen terme encore empreintes de nombreuses incertitudes. Dans un contexte aussi incertain, il nous a paru préférable de repousser l'annonce de notre prochain plan stratégique à l'horizon de la fin 2021. Entre-temps, nous continuerons à mettre l'accent sur la création de valeur pour nos actionnaires en générant des revenus diversifiés, en réduisant davantage nos coûts de fonctionnement, en continuant à nous transformer en permanence, et surtout, en continuant à servir nos clients dans un moment où ils ont particulièrement besoin d'accompagnement et de conseil.»

François Riahi, directeur général de Natixis

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 5

RÉSULTATS DU 1T20

Le 6 mai 2020, le conseil d'administration a examiné les résultats de Natixis du 1er trimestre 2020.

1T20

1T19

1T20

1T20

vs.

1T20

1T19

dont

dont

vs.

M€

1T19

retraité

retraité

sous-

sous-

1T19

sous-

jacent

jacent

retraité

jacent

Produit net bancaire

1 750

1 957

1 733

1 938

-11%

-11%

dont métiers hors desk CVA/DVA

1 850

1 911

1 857

1 911

-3%

-3%

Charges

-1 582

-1 597

-1 579

-1 580

-1%

0%

Résultat brut d'exploitation

167

360

153

358

-53%

-57%

Coût du risque

- 193

- 31

- 193

- 31

Résultat net d'exploitation

- 26

330

- 40

328

-108%

-112%

Mise en équivalence et autres

- 8

685

6

3

Résultat avant impôt

- 34

1 015

- 34

330

-103%

-110%

Impôt

- 13

- 201

- 9

- 122

Intérêts minoritaires

- 39

- 65

- 39

- 32

Résultat net - pdg excl. contribution nette de Coface

- 87

749

- 82

177

-112%

-146%

Contribution nette Coface

- 118

15

1

16

Résultat net - pdg incl. contribution nette de Coface

- 204

764

- 81

192

-127%

-142%

Le PNB sous-jacentde Natixis au 1T20 est impacté par les éléments ci-dessous, directement ou indirectement liés au contexte de pandémie COVID-19 pour un montant total estimé à environ -290 M€ :

  • Gestion d'actifs et de fortune : marquage du portefeuille de seed money pour -34 M€ (post couverture) faisant suite à la baisse significative des marchés au mois de mars 2020 ;
  • Banque de grande clientèle : ajustements CVA/DVA (Credit/Debit Value Adjustment) pour un montant de -55M€ du fait de l'écartement des spreads de crédit liés à la perception d'une détérioration du risque de contrepartie au 31/03/2020 par rapport au 31/12/2019. Impact de -130M€ sur Equity lié aux marquages de dividendes à la suite des annonces d'annulation de ceux-ciau titre de 2019 de la part des entreprises et aux forts mouvements sur les courbes futures de dividendes qui s'en sont suivis ;
  • Hors pôles : ajustement FVA (Funding Value Adjustment) pour un montant de -71 M€ lié à la hausse des coûts de financement sur le marché.

Les charges sous-jacentesde Natixis sont stables sur un an au 1T20 et en baisse de -1% à change constant, traduisant une bonne maîtrise des coûts. Le coefficient d'exploitation sous-jacent1 de Natixis atteint 81,9% au 1T20 (73,2% au 1T19).

Le niveau de coût du risque sous-jacent au 1T20 (-193 M€) résulte principalement de la hausse du provisionnement sur le secteur de l'énergie. Exprimé en points de base des encours de crédit (hors établissements de crédit), le coût du risque sous-jacentdes métiers s'établit à 117 pb au 1T20 (~45 pb hors impacts COVID-19 directs et fraudes).

Les modèles internes de Natixis reposent sur des paramètres proches de ceux du dernier scénario macroéconomique de référence publié par le Mécanisme de Supervision Unique relatif au contexte de pandémie COVID-19. Par ailleurs, le scenario économique pessimiste est désormais pondéré à 100% dans les modèles IFRS 9. Le bilan de Natixis à courte duration (plus de 70% des actifs ont une duration < 1 an) permet potentiellement de limiter les impacts en coût du risque liés au passage d'expositions classées en statut S1 (pertes attendues à un an) vers le statut S2 (pertes attendues à maturité). Ainsi, suivant les scenarios de reprise envisagés, l'impact sur le coût du risque pourrait

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 6

essentiellement dépendre des passages individuels en défaut, ces derniers pouvant de plus être limités par les différentes mesures de support gouvernemental dont l'impact global sera à apprécier au fil du temps. Un test de sensibilité sur le coût du risque a été conduit avec un scénario macroéconomique sévère. Ce dernier ferait notamment état d'une baisse du PIB français de c. 9% en 2020 (baisse cumulée de c. 4% sur 2020-2021) et d'hypothèses sévères concernant nos secteurs d'expertise : modeste remontée des prix du pétrole vers leurs niveaux de début avril et haircuts significatifs sur les prix des actifs réels (par exemple de l'ordre de 30-40% sur les avions et de l'ordre de 15% sur l'immobilier). Dans un tel scénario, sur le reste de l'année 2020, le coût du risque pourrait être en ligne avec celui du 1T20 ou modérément supérieur.

A titre indicatif, l'exposition de Natixis au secteur Pétrole et Gaz s'élève au 31/03/2020 à ~10,1 Md€ d'EAD (Exposure At Default) nette2 (~60% Investment Grade) dont ~2,5 Md€ sur les producteurs indépendants et les sociétés de services plus sensibles/vulnérables à la variation des cours des matières premières (dont ~1,1 Md€ aux Etats-Unis, portefeuille pour lequel un repositionnement est envisagé en ligne avec la stratégie green de Natixis). L'exposition de Natixis au secteur Aviation s'élève au 31/03/2020 à ~4,5 Md€ d'EAD nette2, est très diversifiée sur près d'une trentaine de pays (dont aucun n'ayant un poids supérieur à 20% des expositions), sécurisée à hauteur de ~80% et pour majorité Investment Grade. L'exposition de Natixis au secteur Tourisme s'élève au 31/03/2020 à ~1,7 Md€ d'EAD nette, à 94% sur la région EMEA et est essentiellement constituée de leaders de l'industrie, avec un taux d'expositions non-performantes limité à ~2%.

La contribution nette sous-jacentede Coface au compte de résultat de Natixis atteint 1 M€ au 1T20 sur la base d'un taux de détention à ~13% contre ~42% sur l'année 2019 (voir communiqué de presse du 20 avril 2020).

Le résultat net part du groupe ajusté de l'impact IFRIC 21 et hors éléments exceptionnels s'élève à +60 M€ au 1T20. En intégrant les éléments exceptionnels (-123 M€ net d'impôt au 1T20) et l'impact IFRIC 21 (-141 M€ au 1T20), le résultat net part du groupe publié au 1T20 s'établit à -204 M€.

Le RoTE sous-jacent1 de Natixis s'établit au 1T20 à 0,8% hors impact IFRIC 21.

Natixis se fixe une nouvelle cible 2020-2021 de ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded à 10,2% (voir note méthodologique) : la précédente cible s'établissait à 11,2% à fin 2020 et se comparait à une exigence règlementaire de ratio de fonds propres CET1 à 9,47% au 1er janvier 2020. Cette exigence se situe désormais à un niveau de 8,29% du fait des différentes mesures annoncées au cours du 1T20 : baisse des coussins contracycliques nationaux, notamment en France et au Royaume-Unipour les principaux, pour un impact estimé à environ 20 pb et ; prise en compte de l'article 104 de la CRD V (Capital Requirement Directive V) pour un impact estimé à environ 100 pb. Ce dernier impact, structurel, conduit mécaniquement Natixis à se fixer une nouvelle cible à 10,2% pour la période 2020- 2021. Avec un ratio de fonds propres CET1 à 11,4% au 31 mars 2020, Natixis se situe ainsi près de +310 pb au-dessusde ces nouvelles exigences règlementaires et +120 pb au-dessusde sa nouvelle cible.

Les objectifs financiers 2020 du plan stratégique New Dimension étant notamment rendus caducs par la détérioration des perspectives économiques et financières en lien avec le développement du COVID-19 et les incertitudes qui y sont liées (à titre d'exemple : scénarios macro-économiqueset comportement des secteurs/contreparties de Natixis pouvant impacter les estimations de risque de crédit, niveaux de marché impactant les valorisations y compris d'actifs non- côtés, dépréciation de valeur de goodwills ou d'entités mises en équivalence, ou de titres, etc.), de nouveaux objectifs 2021 venant s'ajouter à la cible de ratio CET1 seront annoncés d'ici la fin de l'année 2020. La présentation d'un nouveau plan stratégique de moyen terme interviendra avant fin 2021.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 7

Tableau récapitulatif des principaux impacts COVID-19 au 1T20 (hors éléments classés en exceptionnels

page 5)3 :

PNB

Coût du risque

Capital

AWM

-34M€ lié au marquage du

Le principal impact direct du contexte

portefeuille de seed money

COVID-19 sur le coût du risque de Natixis

au 1T20 provient des provisions IFRS 9 en

CIB

lien avec la pondération des scénarios

-55M€ d'ajustements CVA/DVA

(scénario pessimiste désormais à 100%)

reflétant l'évolution du contexte

-130M€ lié aux marquages

macroéconomique

de dividendes suite aux annonces

de leur annulation au titre de 2019

De plus, les tensions sur les prix

de la part des entreprises

du pétrole se sont conjuguées avec

(Global markets - Equity)

le choc de la demande en lien avec le

ralentissement économique lié au COVID-19,

Hors pôles

notamment en Asie, entraînant indirectement

-71M€ d'impact FVA

des augmentations individuelles de coût

du risque et notamment plusieurs fraudes

Fonds propres CET1

  1. -510M€

Impact lié à la baisse des OCI et

  • une déduction au titre de la Prudent Value en hausse

RWA

c. 3,2 Md€

Hausse des RWA Marché (~1,0 Md€),

des RWA CVA (~0,5 Md€) et

des RWA Crédit liés aux tirages

sur les lignes4 (~1,7 Md€)

c. -290 M€

c. -90 pb

c. 160 M€ mécaniquement liés à

l'évolution des marchés au 1T qui

c. 70 pb mécaniquement liés à l'évolution

devraient être recouvrés au fil du

c. -115 M€

des marchés au 1T qui devraient être

temps

recouvrés au fil du temps

  1. Voir note méthodologique. Hors éléments exceptionnels et hors IFRIC 21 2 Périmètres Energy & Natural Resources + Real Assets 3 Non exhaustifs
  1. Données de gestion brutes

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 8

RÉSULTATS 1T20 Éléments exceptionnels

M€

1T20

1T19

Contribution au fond de solidarité Assurance (PNB)

Assurance

- 7

0

Variation de change des TSS en devises (PNB)

Hors pôles

24

19

Stratégie immobilière (Charges)

Métiers & Hors pôles

- 3

0

Coûts d'investissement TEO (Charges)

Métiers & Hors pôles

0

- 17

Impact du défaut du Liban sur ADIR Assurance (Mises en équivalence)

Assurance

- 14

0

Cession de filiale au Brésil (Gains ou pertes sur autres actifs)

BGC

0

- 15

Plus-value cession activités banque de détail (Gains/pertes sur autres

Hors pôles

0

697

actifs)

Moins-valuesur Coface (Contribution nette de Coface)1

Coface

- 112

0

Dépréciation valeur de MEE sur Coface (Contribution nette de Coface) 1

Coface

- 7

0

Impact sur impôt

-4

-79

Impact sur intérêts minoritaires

0

-34

Impact total en Résultat net - pdg

- 123

572

586 M€ d'impact net positif de la cession des activités de banque de détail au 1T19 : 697 M€ de plus- value moins 78 M€ d'effet impôt moins 33 M€ d'intérêts minoritaires

1En communication financière, tous les impacts liés à Coface sont présentés dans la ligne P&L distincte «Contribution nette de Coface». D'un point de vue comptable, la moins-value de cession Coface constatée au 1T20 est classée en «Gains ou pertes sur autres actifs» et la dépréciation de la valeur de la quote-part conservée en «Mises en équivalence». Voir l'annexe p.15 pour le rapprochement avec la vision comptable

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 9

Sauf indication contraire, les commentaires et données qui suivent se rapportent aux résultats sous-jacents, c'est à dire hors éléments exceptionnels détaillés en page 5

Gestion d'actifs et de fortune

M€

1T20

1T19

1T20

1T20

vs. 1T19

vs. 1T19

FX constant

Produit net bancaire

774

773

0%

-2%

dont Gestion d'actifs1

733

742

-1%

-3%

dont Gestion de fortune

41

31

32%

32%

Charges

- 579

- 553

5%

3%

Résultat brut d'exploitation

195

220

-12%

-13%

Coût du risque

1

1

Mise en équivalence/autres

- 2

- 2

Résultat avant impôt

194

219

-12%

Coefficient d'exploitation2

74.3%

71.0%

3.3pp

RoE après impôt2

9.2%

12.1%

-2.9pp

Le PNB sous-jacent de la Gestion d'actifs et de fortune ressort stable sur un an au 1T20 malgré un effet de marquage de -34 M€ sur le portefeuille de seed money (comptabilisé en juste valeur par résultat selon la norme IFRS 9). Les impacts P&L du portefeuille de seed money se retrouvent directement en résultat brut d'exploitation, aucun ajustement mécanique sur les coûts n'y étant attaché. Hors contribution du portefeuille de seed money, le PNB sous-jacent du pôle aurait été en hausse de + 9% sur un an au 1T20, soit un effet ciseau positif de +4 pp.

Les marges de l'AM hors commissions de surperformance s'élèvent à ~29 pb au 1T20 contre ~30 pb le trimestre dernier. Cette variation s'explique par la baisse du poids des actifs sous gestion moyens en Amérique du Nord. En Europe, les marges des affiliés s'établissent à ~15 pb au 1T20 et ~ 27 pb excluant les Fonds Généraux d'Assurance vie. Cette évolution est due à la baisse de la part des actifs sous gestion moyens des affiliés DNCA, Dorval et H2O. En Amérique du Nord, les marges des affiliés s'établissent à ~37 pb au 1T20, stables depuis le dernier trimestre. Si la part des actifs sous gestion moyens d'Harris est en baisse, elle est compensée par des niveaux de marges plus élevés au niveau de l'affilié. Les commissions de surperformance s'élèvent à 49 M€ au 1T20 contre 32 M€ au 1T19.

La décollecte nette de l'AM sur produits long terme atteint -5 Md€ en Amérique du Nord (principalement sur les produits fixed income et value equity), -2 Md€ sur les produits à marge élevée en Europe (produits diversifiés), -3 Md€ sur les produits à faible marge en Europe (Fonds Généraux d'Assurance vie) et -1 Md€ en Asie. Les stratégies growth equity, actifs réels et thématiques (WCM, Vauban et MV Credit, Mirova, Thematics) continuent d'afficher une dynamique solide.

Les actifs sous gestion de l'AM s'élèvent à 828 Md€ au 31 mars 2020, en baisse sur le trimestre. Outre les effets de collecte sur produits long terme décrits ci-dessus, le 1T20 a été marqué par une décollecte nette de -3 Md€ sur les Fonds Généraux d'Assurance vie et de -6 Md€ sur les fonds monétaires (tous deux faiblement margés), par un effet marché négatif de -100 Md€ et par un effet change/périmètre positif de +11 Md€.

Perspectives 2020:

  • Poursuite du développement du modèle global et diversifié. Appui sur des initiatives stratégiques majeures (par exemple le projet de rapprochement avec LBPAM) et des relais de croissance performants (par exemple WCM, Mirova et Thematics) pour offrir une large gamme de solutions adaptées aux besoins des clients quelles que soient les conditions du marché ;

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 10

  • Baisse probable du niveau de commissions de surperformance en 2020 comparé au niveau moyen observé historiquement (principalement chez H2O) ;
  • D'autres impacts de valorisation pourraient être constatés sur le portefeuille de seed money sur les actifs côtés, en lien avec l'évolution des marchés, et non-côtés (actifs de type immobilier ou private equity, en lien avec la réestimation de valeur des encours sur la base de situations financières des investissements mises à jour) ;
  • Flexibilité des coûts, notamment par l'ajustement mécanique des bonus pools des affiliés ;
  • Bonne activité client à ce jour au 2T20.

1 Asset management incluant le Private equity et NIE 2 Voir note méthodologique. Hors éléments exceptionnels et hors impact IFRIC 21

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 11

Sauf indication contraire, les commentaires et données qui suivent se rapportent aux résultats sous-jacents, c'est à dire hors éléments exceptionnels détaillés en page 5

Banque de Grande Clientèle

1T20

1T20

M€

1T20

1T19

vs. 1T19

vs. 1T19

FX constant

Produit net bancaire

688

807

-15%

-16%

PNB hors desk CVA/DVA/autres

741

800

-7%

-9%

Charges

- 557

- 579

-4%

-5%

Résultat brut d'exploitation

130

228

-43%

-44%

Coût du risque

- 194

- 30

Mise en équivalence/autres

2

2

Résultat avant impôt

- 61

201

-131%

Coefficient d'exploitation1

76.9%

68.7%

8.2pp

RoE après impôt1

nm

9.6%

nm

Le PNB sous-jacent de la Banque de grande clientèle est en baisse de -15% sur un an au 1T20.

Global markets : les activités FIC-T enregistrent une bonne performance au 1T20 avec des revenus en hausse de +46% sur un an (quatrième trimestre consécutif de croissance des revenus) principalement grâce aux activités Taux et Change. Les revenus Equity sont quant à eux négatifs à hauteur de -32 M€ malgré une activité client plutôt résiliente en raison de l'accroissement des coûts de couverture et d'un impact de -130 M€ lié aux marquages de dividendes. Ces marquages font suite aux annonces d'annulation du dividende au titre de 2019 de la part des entreprises et aux forts mouvements sur les courbes futures de dividendes qui s'en sont suivis. Cet impact pourrait en partie être recouvré.

Global finance : les revenus sont en baisse sur un an du fait de moindres commissions de syndication (essentiellement en mars et aux États-Unis) et de niveaux de production nouvelle plus faible (-8% sur un an au 1T20 pour les financement structurés), impactés par le contexte économique en mars.

Investment banking/M&A : les revenus sont en nette principalement par une activité robuste dans les boutiques PJ Solomon et Fenchurch.

hausse de +19% sur un an, portés de M&A, principalement Natixis Partners,

Les revenus sous-jacents de la BGC (hors CVA/DVA) excluant les impacts de marquage des dividendes auraient été en hausse de +7% sur l'année dont +24% sur Global markets.

Les charges sous-jacentes sont en baisse de -4% sur un an au 1T20 démontrant une certaine flexibilité sans pour autant compromettre les investissements prioritaires.

Perspectives 2020:

  • Global markets : les revenus 2020 devraient être impactés par l'environnement actuel tandis que le positionnement de Natixis devrait démontrer sa pertinence auprès des clients, soutenant sa part de marché sur ses principaux domaines d'expertise ;
  • Global finance : les revenus 2020 devraient être affectés par de moindres commissions de syndication bien qu'en partie compensées par une hausse progressive des revenus de marge nette d'intérêts ;
  • Investment banking/M&A : les niveaux d'activité 2020 dépendront en grande partie des scénarios de reprise tandis que des opportunités de conseil et d'accompagnement client

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 12

pourraient également se présenter dans l'environnement actuel. Natixis compte ainsi s'appuyer sur son Green & Sustainable Hub, de même que sur mon modèle multiboutique de M&A pour plus d'agilité ;

  • Poursuite des efforts en cours en matière d'économies de coûts, incluant notamment des revues de portefeuilles.

1 Voir note méthodologique. Hors éléments exceptionnels et hors impact IFRIC 21

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 13

Sauf indication contraire, les commentaires et données qui suivent se rapportent aux résultats sous-jacents, c'est à dire hors éléments exceptionnels détaillés en page 5

Assurance

M€

1T20

1T19

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

228

218

5%

Charges

- 134

- 125

7%

Résultat brut d'exploitation

94

93

1%

Coût du risque

0

0

Mise en équivalence/autres

3

0

Résultat avant impôt

97

93

5%

Coefficient d'exploitation1

52.2%

51.7%

0.5pp

RoE après impôt1

33.0%

33.4%

-0.4pp

Le PNB sous-jacent de l'Assurance progresse de +5% sur un an au 1T20.

Le PNB publié du 1T20 intègre notamment la contribution de -7 M€ au fonds de solidarité des assurances pour le soutien de l'économie, principalement des professionnels (TPE, PME, artisans commerçants).

Le PNB a peu souffert au 1T20 de la volatilité des marchés grâce à la l'efficacité de la stratégie de couverture en place.

Le coefficient d'exploitation sous-jacent1 s'élève à 52,2% et le RoE sous-jacent1 à 33,0% au 1T20.

Le solde des mises en équivalence publié intègre -14 M€ d'impact du défaut du Liban sur la valeur de mise en équivalence d'ADIR Insurance détenue à hauteur de 34%.

La collecte brute2 atteint 2,6 Md€ au 1T20 en Assurance vie. Les produits UC comptent pour 37% de la collecte brute. La collecte nette2 s'élève à 1,3 Md€ dont 58% de produits UC.

Perspectives 2020:

  • Les fondamentaux demeurent solides malgré un ralentissement de l'activité commerciale à la mi- mars du fait des mesures de confinement prises en France ;
  • Anticipation d'une contribution supplémentaire au fonds de solidarité des assurances au 2T20 du même ordre que celle du 1T20 (classée en élément exceptionnel) ;
  • Assurance vie et prévoyance (~ 65% du PNB Assurance): le résultat brut d'exploitation est en grande partie sécurisé compte tenu de la faible sensibilité à une éventuelle nouvelle baisse des marchés actions (environ -15M€ pour une baisse de -10%des indices actions concernés par rapport aux niveaux de fin mars). La dynamique de collecte brute et d'arbitrage entre contrats euros et UC ne devrait pas avoir d'impact P&L significatif sur le reste de l'année, bien que la tendance soit à suivre à moyen terme ;
  • Dommages : (~ 35% du PNB Assurance) : la sensibilité du résultat brut d'exploitation à une baisse d'environ -20% des ventes en 2020 vs. 2019 est de l'ordre de -5 M€ à -10 M€. Un tel scénario serait cohérent avec une reprise en forme « U » et un retour à la normal au début du 4T20.

1 Voir note méthodologique. Hors éléments exceptionnels et hors impact IFRIC 21 2 Hors traité de réassurance avec CNP

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 14

Sauf indication contraire, les commentaires et données qui suivent se rapportent aux résultats sous-jacents, c'est à dire hors éléments exceptionnels détaillés en page 5

Paiements

M€

1T20

1T19

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

113

103

9%

Charges

- 94

- 88

7%

Résultat brut d'exploitation

19

16

18%

Coût du risque

2

0

Mise en équivalence/autres

0

0

Résultat avant impôt

20

16

30%

Coefficient d'exploitation1

82.9%

84.1%

-1.2pp

RoE après impôt1

14.9%

12.5%

2.5pp

Le PNB sous-jacent voit sa croissance s'accélérer sur toutes les lignes métier sur les deux premiers mois de l'année (+13% de hausse sur un an).

Les mesures de confinement prises en France ont conduit à un ralentissement de l'activité au cours de la deuxième quinzaine de mars se concrétisant par une modeste croissance des revenus par rapport à mars 2019 :

  • Payment Processing & Services : le nombre de transactions de compensation cartes traitées a considérablement diminué depuis le premier jour du confinement (de moitié environ). L'impact sur les revenus est néanmoins limité par le modèle économique qui intègre des commissionnements forfaitaires ;
  • Merchant Solutions : ralentissement du volume d'activité généré par les fintechs particulièrement marqué sur certains secteurs (par exemple voyages, loisirs). Payplug continue d'afficher des taux de croissance solides grâce à un positionnement plus favorable et à une montée en puissance sur l'ensemble des réseaux bancaires ;
  • Prepaid & Issuing Solutions : activité impactée par le chômage technique et la fermeture de points d'acceptation comme les restaurants pour les chèques restaurants.

Le coefficient d'exploitation sous-jacent1 s'améliore à 82,9% (84,1% au 1T19) avec un effet ciseau positif et le RoE sous-jacent1 s'élève à 14,9% (12,5% au 1T19).

Perspectives 2020:

  • Le PNB 2020 est attendu en hausse par rapport à 2019 ;
  • Le PNB 2T20 devrait être impacté par le confinement en France avec un assouplissement progressif à la mi-mai/juin et une normalisation attendue des niveaux d'activité au 3T20. Le mois d'avril a connu un rebond d'activité en comparaison de la seconde quinzaine de mars.

1 Voir note méthodologique. Hors éléments exceptionnels et hors impact IFRIC 21

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 15

Sauf indication contraire, les commentaires et données qui suivent se rapportent aux résultats sous-jacents, c'est à dire hors éléments exceptionnels détaillés en page 5

Hors pôles

M€

Produit net bancaire

Charges

FRU

Other

Résultat brut d'exploitation

Coût du risque

Mise en équivalence/autres

Résultat avant impôt

1T20

1T19

1T20

vs. 1T19

- 69

37

- 215

- 235

-9%

- 163

- 170

- 52

- 65

-20%

- 284

- 199

43%

- 2

- 1

2

2

- 284

- 198

44%

Le PNB sous-jacent du Hors pôles est de -69 M€ au 1T20 impacté par un ajustement FVA (Funding Value Adjustment) de -71 M€ (+16 M€ au 1T19). Les ajustements de FVA se matérialisent via le compte de résultat du fait de la variation des coûts de financement au-dessus du taux sans risque pour les transactions sur dérivés non collatéralisés. Ces ajustements peuvent être assez volatils et ont tendance à se normaliser au fil du temps.

Les charges sous-jacentes excluant la contribution au FRU, sont en baisse de -20% sur un an au 1T20 reflétant en partie les efforts d'économies réalisés dans l'ensemble de l'organisation.

Le résultat brut d'exploitation sous-jacent hors évolution de la FVA au 1T20 est largement stable sur un an.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 16

STRUCTURE FINANCIÈRE

Bâle 3 fully-loaded1

Au 31 mars 2020, le ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded de Natixis s'établit à 11,4%.

  • Les fonds propres CET1 Bâle 3 fully-loadeds'élèvent à 11,3 Md€
  • Les RWA Bâle 3 fully-loadeds'élèvent à 99,3 Md€

Principaux impacts 1T20 sur les fonds propres CET1:

  • + 977 M€ liés à la reprise du dividende 2019
  • - 204 M€ liés au résultat net part du groupe publié
  • - 389 M€ liés à l'évolution des OCI sur portefeuilles de titres
  • - 118 M€ liés à l'évolution de la Prudent Value (PVA)
  • - 111 M€ liés à l'évolution des DTA
  • + 24 M€ liés à d'autres effets (par exemple FX)

Principaux impacts 1T20 sur les RWA:

  • -1,9Md€ liés à la reclassification de la participation de Natixis dans Coface
  • +1,0 Md€ d'autres RWA Crédit (incl. +1,7 Md€ liés aux tirages de RCF en données brutes de gestion)
  • +1,0 Md€ de RWA Marché
  • +0,5 Md€ de RWA CVA
  • -0,3Md€ d'autres impacts (essentiellement liés aux mécanismes de franchise)

Au 31 mars 2020, les ratios Bâle 3 fully-loaded de Natixis s'établissent à 13,2% pour le Tier 1 et 15,5% pour le Total capital.

Bâle 3 phasé, y compris résultat et dividendes de l'exercice1

Au 31 mars 2020, les ratios Bâle 3 phasés de Natixis y compris résultat et dividendes de l'exercice s'établissent à 11,4% pour le CET1, 13,6% pour le Tier 1 et 15,9% pour le Total capital.

  • Les fonds propres Common Equity Tier 1 s'élèvent à 11,3 Md€ et les fonds propres Tier 1 à 13,5
    Md€
  • Les RWA de Natixis s'élèvent à 99,3 Md€ et se décomposent en :
    • risque de crédit : 64,1 Md€
    • risque de contrepartie : 7,4 Md€
    • risque de CVA : 1,9 Md€
    • risque de marché : 12,2 Md€
    • risque opérationnel : 13,7 Md€

Actif net comptable par action

Les capitaux propres part du groupe s'élèvent à 19,7 Md€ au 31 mars 2020, dont 2,0 Md€ de titres hybrides (TSS) inscrits en capitaux propres à la juste valeur (hors plus-value de reclassement).

Au 31 mars 2020, l'actif net comptable par action ressort à 5,57€ pour un nombre d'actions, hors actions détenues en propre, égal à 3 152 614 037 (le nombre total d'actions étant de 3 155 846 495). L'actif net tangible par action (déduction des écarts d'acquisition et des immobilisations incorporelles) s'établit à 4,32€.

Ratio de levier1

Au 31 mars 2020, le ratio de levier s'établit à 4,5%.

Ratio global d'adéquation des fonds propres

L'excédent en fonds propres du conglomérat financier (ratio global d'adéquation des fonds propres) au 31 mars 2020 est estimé à près de 3,2 Md€.

1 Voir note méthodologique

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 17

ANNEXES

Précisions méthodologiques :

Les résultats au 31/03/2020 ont été examinés par le conseil d'administration du 06/05/2020.

Les éléments financiers au 31/03/2020 sont présentés conformément aux normes IAS/IFRS et interprétations IFRIC telles qu'adoptées dans l'Union européenne et applicables à cette date.

Communiqué de presse du 20/04/2020 « Préparation de la Communication Financière du 1er trimestre 2020 »

Les séries trimestrielles de l'année 2019 ont été mises à jour suite à l'annonce du 25 février 2020 de la cession par Natixis de 29,5% du capital de Coface à Arch Capital Group. Cette annonce se traduit notamment par les éléments suivants :

  • La perte du contrôle exclusif de Natixis sur Coface au premier trimestre 2020 et la constatation d'une moins-value à la date de perte de contrôle calculée sur la base du prix de cession 2020 et estimée à 112
    M€ ;
  • L'application de la norme IAS 28 « Participations dans des entreprises associées » à la participation résiduelle de Natixis dans Coface. Pour les besoins de la communication financière, la contribution de Coface au compte de résultat de Natixis est isolée sur une ligne « Contribution nette de Coface » comme présenté en page 2 (sur la base d'une détention à ~42% sur l'année 2019 et à ~13% à partir du premier trimestre 2020) et le segment Participations financières disparait ;
  • En outre, une dépréciation de la valeur de mise en équivalence de la quote-part conservée sera également constatée pour 7 M€, résultant d'une baisse de valeur de Coface liée au contexte en date du
    31 mars 2020. Pour les besoins de la communication financière, ces deux éléments - moins-value et dépréciation de la valeur de mise en équivalence - seront classés en éléments exceptionnels au premier trimestre 2020 et présentés au sein de la ligne « Contribution nette de Coface » (cf. p15 pour la réconciliation des données de gestion et comptables) ;
  • Le traitement prudentiel appliqué à la participation de Natixis dans Coface a conduit à une libération d'actifs pondérés du risque de l'ordre de 2 Md€ au premier trimestre 2020. Au moment de la réalisation de la transaction, environ 1,4 Md€ d'actifs pondérés du risque additionnels devraient être libérés, soit environ 3,5 Md€ au total ;
  • Les Participations financières restantes, à savoir Natixis Algérie ainsi que les activités en extinction de private equity ne sont plus isolées et sont réaffectées au Hors pôles, qui, pour rappel, est constitué des fonctions holding et de gestion de bilan centralisée de Natixis.

La valeur de mise en équivalence de Coface sera réappréciée chaque trimestre en fonction, entre autres, de l'évolution du contexte économique et cette valeur sera reflétée dans la ligne « Contribution nette de Coface » au compte de résultat.

Performances des métiers mesurées en Bâle 3 :

  • Les performances des métiers de Natixis sont présentées dans un cadre règlementaire Bâle 3. Les actifs pondérés Bâle 3 sont appréciés sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013 (y compris traitement en compromis danois pour les entités éligibles).
  • Le RoTE de Natixis est calculé en considérant au numérateur le résultat net part du groupe duquel sont déduits les coupons sur les TSS (l'économie d'impôt y afférent étant déjà comptabilisée en résultat suite à la mise en application de l'amendement à la norme IAS 12). Les capitaux propres retenus sont les capitaux propres part du groupe moyens en IFRS, après distribution des dividendes1, dont sont exclus les dettes hybrides moyennes, les immobilisations incorporelles moyennes et les
    écarts d'acquisition moyens.
  • RoE de Natixis : le résultat pris en compte est le résultat net part du groupe duquel sont déduits les coupons sur les TSS (l'économie d'impôt y afférent étant déjà comptabilisée en résultat suite à la mise en application de l'amendement à la norme IAS 12). Les capitaux propres retenus sont les capitaux propres part du groupe moyens en IFRS, après distribution des dividendes, dont sont exclus les dettes

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 18

hybrides moyennes et en neutralisant les gains et pertes latents ou différés enregistrés en capitaux propres.

  • Le RoE des pôles métiers est calculé sur la base des fonds propres normatifs auxquels sont ajoutés les écarts d'acquisition et les immobilisations incorporelles relatives au pôle. L'allocation de capital aux métiers de Natixis s'effectue sur la base de 10,5% de leurs actifs pondérés moyens en Bâle 3. Les métiers bénéficient de la rémunération des fonds propres normatifs qui leurs sont alloués. Par convention, le taux de rémunération des fonds propres normatifs est à 2%.

Note sur le calcul des RoE et RoTE Natixis: Calculs basés sur le bilan de fin de trimestre au 1Q20 afin de prendre en compte la cession annoncée de 29,5% du capital de Coface. La moins-value de 112 M€ n'est pas annualisée.

Actif net comptable : calculé en considérant les capitaux propres part du Groupe (déduction faite des propositions de distribution de dividendes arrêtées par le conseil d'administration soumises au vote de l'assemblée générale1), retraités des hybrides et de la plus-value liée au reclassement des hybrides en capitaux propres. L'actif net comptable tangible est corrigé des écarts d'acquisition des mises en équivalence, des écarts d'acquisitions retraités et des immobilisations incorporelles retraités ci-après :

M€

31/03/2020

Écarts d'acquisition

3 631

Retraitement impôt différé passif du pôle AWM & autres

-354

Écarts d'acquisition retraités

3 278

M€

31/03/2020

Immobilisations incorporelles

653

Retraitement impôt différé passif du pôle AWM & autres

-9

Immobilisations incorporelles retraitées

644

Réévaluation de la dette senior propre : composante « risque de crédit émetteur » valorisée à partir d'une méthode approchée d'actualisation des cash flows futurs, contrat par contrat, utilisant des paramètres tels que courbe des taux de swaps et spread de réévaluation (basé sur la courbe reoffer BPCE). Adoption de la norme IFRS 9 le 22 novembre 2016 autorisant l'application anticipée des dispositions relatives au risque de crédit propre dès l'exercice clos le 31/12/2016.

Capital et ratios phasés y compris résultat et dividendes de l'exercice : Sur la base des règles CRR- CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois, avec mesures transitoires. Présentation incluantles résultats de l'exercice et les dividendes1 déclarés au titre de ce même exercice.

Capital et ratios fully-loaded : Sur la base des règles CRR-CRD4 publiées le 26 juin 2013, y compris compromis danois, sans mesures transitoires. Présentation incluantles résultats de l'exercice, nets de dividendes1 déclarés au titre de ce même exercice.

Ratio de levier : le calcul s'effectue selon les règles de l'acte délégué, sans mesures transitoires (présentation incluant les résultats de 2019, nets de dividendes1 déclarés) et avec hypothèse de renouvellement des émissions subordonnées non éligibles en Bâle 3 par des instruments éligibles. Les opérations de financement sur titres traitées avec des chambres de compensation sont compensées en application des principes posés par IAS32, sans prise en compte des critères de maturité et devises. Ratio présenté après annulation des opérations avec les affiliés, en attente d'autorisation de la BCE.

Eléments exceptionnels : les données et commentaires de cette présentation sont basés sur les comptes de résultats de Natixis et de ses métiers retraités des éléments comptables exceptionnels détaillés en page 5 de ce communiqué de presse. Les données et commentaires qualifiés de « sous- jacents » excluent ces éléments exceptionnels. Les comptes de résultats de Natixis et de ses métiers incluant ces éléments sont en annexes de ce communiqué de presse.

Retraitement de l'impact IFRIC 21 : le coefficient d'exploitation, le RoE et le RoTE hors impact IFRIC 21 au 1T20 se calculent en prenant en compte ¼ du montant des taxes et cotisations annuelles soumises à cette norme de comptabilisation.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 19

Capacité bénéficiaire : résultat net part du groupe retraité des éléments exceptionnels et de l'impact IFRIC 21.

Charges : somme des charges générales d'exploitation et des dotations aux amortissements et aux provisions pour dépréciations des immobilisations incorporelles et corporelles.

IAS 12 : à compter du 3e trimestre 2019, en application de l'amendement à la norme IAS 12 : impôt sur le résultat, l'économie d'impôt liée aux coupons sur les TSS précédemment enregistrée dans les réserves consolidées est désormais comptabilisée au compte de résultat sur la ligne impôt sur les bénéfices. Les périodes précédentes n'ont pas été retraitées, avec un impact positif de 47,5 M€ sur 2019 dont 35,9 M€ enregistrés au 3T19 (23,8 M€ au titre du 1S19).

1 Conformément aux recommandations de la BCE, le dividende 2019 a été réintégré dans le capital de Natixis et aucun provisionnement de dividende ne sera effectué tout au long de l'année 2020 - voir le communiqué de presse daté du 31/03/2020

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 20

Natixis - Consolidé (retraité)

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

Produit net bancaire

1 957

2

100

2 102

2

326

1 750

Charges

-1 597

-1

448

-1 465

-1

606

-1 582

Résultat brut d'exploitation

360

653

637

719

167

Coût du risque

- 31

- 109

- 70

- 119

- 193

Mises en équivalence

3

8

3

6

- 8

Gains ou pertes sur autres actifs

682

- 7

9

1

0

Variation de valeur écarts d'acquisition

0

0

0

0

0

Résultat avant impôt

1 015

545

579

607

- 34

Impôt

- 201

- 149

- 114

- 153

- 13

Intérêts minoritaires

- 65

- 68

- 66

- 96

- 39

1T20

vs. 1T19

-11%

-1%

-53%

-103%

Résultat net - pdg excl. contribution nette de Coface

749

328

399

358

- 87

-112%

Contribution nette Coface

15

18

16

12

- 118

Résultat net - pdg incl. contribution nette de Coface

764

346

415

371

- 204

-127%

Les chiffres sont retraités tels qu'annoncé dans le communiqué du 20 avril 2020 relatif à l'annonce de la cession de 29.5% du capital de Coface. Un tableau de passage entre les chiffres retraités et la vision comptable est disponible ci-dessous.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 21

Tableau de passage entre les données de gestion et comptables

1T19

1T19

M€

sous-

jacent

Produit Net bancaire

1 938

Charges

-1 580

Résultat brut d'exploitation

358

Coût du risque

- 31

Mise en équivalence

3

Gain ou pertes sur autres actifs

0

Résultat avant impôt

330

Impôt

- 122

Intérêts minoritaires

- 32

Résultat net - pdg excl. contribution nette de

177

Coface

Contribution nette Coface

16

Résultat net - pdg incl. contribution nette de Coface

192

Eléments

exceptionnels

19

- 17

2

0

0

682

684

  • 79
  • 34

572

(0)

572

Contribution

résiduelle

1T19

Retraitement

du

1T19

retraité

Coface

périmètre

publié

cédé

(ex SFS)

1 957

175

22

2 154

-1 597

- 123

- 22

-1 742

360

52

0

412

- 31

- 1

0

- 31

3

0

0

3

682

0

0

682

1 015

51

0

1 066

- 201

- 15

0

- 215

- 65

- 21

0

- 86

749

15

764

764

1T20

1T20

Eléments

1T20

Retraitement

1T20

M€

sous-

exceptionnels

retraité

Coface

publié

jacent

Produit Net bancaire

1 733

17

1 750

0

1 750

Charges

-1 579

- 3

-1

582

0

-1

582

Résultat brut d'exploitation

153

14

167

0

167

Coût du risque

- 193

0

- 193

0

- 193

Mise en équivalence

6

- 14

- 8

- 6

-

14

Gain ou pertes sur autres actifs

0

0

0

- 112

- 112

Résultat avant impôt

- 34

0

-

34

- 118

- 152

Impôt

- 9

- 4

-

13

0

-

13

Intérêts minoritaires

- 39

0

-

39

0

-

39

Résultat net - pdg excl. contribution nette de

- 82

- 4

-

87

Coface

Contribution nette Coface

1

(119)

(118)

Résultat net - pdg incl. contribution nette de Coface

(81)

(123)

(204)

- 204

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 22

Bilan comptable - IFRS 9

Actif (Md€)

31/03/2020

31/12/2019

Caisse, banques centrales, CCP

15,3

21,0

Actifs financiers à la juste valeur par résultat1

223,4

228,8

Actifs financiers à la juste valeur par capitaux propres

12,3

12,1

Prêts et créances1

126,1

119,2

Instruments de dettes au coût amorti

1,5

1,6

Placements des activités d'assurance

103,2

108,1

Actifs non courants destinés à être cédés

0,5

0,0

Comptes de régularisation et actifs divers

15,8

15,7

Participations dans les entreprises mises en équivalence

0,9

0,7

Valeurs immobilisées

2,0

2,1

Écarts d'acquisition

3,6

3,9

Total

504,7

513,2

Passif (Md€)

31/03/2020

31/12/2019

Banques centrales, CCP

0,0

0,0

Passifs financiers à la juste valeur par résultat1

216,9

218,3

Dettes envers les EC et la clientèle1

104,9

102,4

Dettes représentées par un titre

45,3

47,4

Dettes sur actifs destinés à être cédés

0,0

0,0

Comptes de régularisation et passifs divers

17,3

18,1

Provisions techniques des contrats d'assurance

95,3

100,5

Provisions pour risques et charges

1,4

1,6

Dettes subordonnées

3,6

4,0

Capitaux propres

19,7

19,4

Intérêts minoritaires

0,3

1,4

Total

504,7

513,2

1 Y compris dépôts de garanties et appels de marges

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 23

Natixis - Contribution par pôle au 1T20

M€

AWM

BGC

Assurance

Paiements

Hors pôles

Produit net bancaire

774

688

221

113

- 46

Charges

- 579

- 557

- 134

- 94

- 217

Résultat brut d'exploitation

195

130

87

18

- 263

Coût du risque

1

- 194

0

2

- 2

Résultat net d'exploitation

195

- 64

87

20

- 265

Mise en équivalence et autres

- 2

2

- 11

0

2

Résultat avant impôt

194

- 61

76

20

- 263

Impôt

Intérêts minoritaires

RNPG excl. contribution nette de Coface

Contribution nette de Coface

RNPG incl. contribution nette de Coface

1T20

publié

1 750

-1 582

167

  • 193
  • 26 - 8
  • 34

-13

-39

- 87

-118

- 204

Gestion d'actifs et de fortune

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

773

932

945

1 109

774

0%

Gestion d'actifs1

742

900

908

1 061

733

-1%

Gestion de fortune

31

32

37

48

41

32%

Charges

- 558

- 605

- 648

- 681

- 579

4%

Résultat brut d'exploitation

216

327

297

428

195

-10%

Coût du risque

1

- 2

- 8

2

1

Résultat net d'exploitation

216

325

289

430

195

-10%

Mises en équivalence

0

0

0

0

0

Autres

- 2

- 2

8

1

- 2

Résultat avant impôt

214

323

297

432

194

-10%

Coefficient d'exploitation

72,1%

64,9%

68,5%

61,4%

74,8%

Coefficient d'exploitation hors impact IFRIC 21

71,6%

65,1%

68,7%

61,5%

74,3%

RWA (Bâle 3 - en Md€)

12,5

13,7

13,4

14,0

14,0

13%

Fonds propres normatifs (en Bâle 3)

4 364

4 407

4 555

4 581

4 604

6%

RoE après impôt2 (en Bâle 3)

11,5%

15,1%

13,3%

19,0%

9,0%

RoE après impôt2 (en Bâle 3 hors impact IFRIC 21)

11,8%

15,0%

13,3%

19,0%

9,2%

  1. Asset management incluant le Private equity et NIE
  2. Méthodologie d'allocation normative de capital sur la base de 10,5% des actifs pondérés moyens-y compris goodwill et immobilisations incorporelles

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 24

Banque de Grande Clientèle

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

807

847

784

899

688

-15%

Global markets

366

419

344

381

279

-24%

FIC-T

251

304

258

306

367

46%

Equity

125

117

94

81

- 32

-126%

Desk CVA/DVA

- 9

- 3

- 8

- 6

- 55

Global finance1

337

333

369

369

302

-10%

Investment banking2

87

90

73

145

104

19%

Autres

16

6

- 2

5

2

Charges

- 582

- 523

- 527

- 602

- 557

-4%

Résultat brut d'exploitation

225

324

256

297

130

-42%

Coût du risque

- 30

- 104

- 59

- 118

- 194

Résultat net d'exploitation

195

219

197

179

- 64

-133%

Mises en équivalence

2

3

2

2

2

Autres

- 15

0

0

0

0

Résultat avant impôt

183

222

200

181

- 61

-134%

Coefficient d'exploitation

72,2%

61,8%

67,3%

67,0%

81,1%

Coefficient d'exploitation hors impact IFRIC 21

69,1%

62,7%

68,3%

67,9%

76,9%

RWA (Bâle 3) - en Md€

62,0

61,1

62,3

62,2

65,4

5%

Fonds propres normatifs (en Bâle 3)

6 634

6 740

6 734

6 768

6 757

2%

RoE après impôt3 (en Bâle 3)

7,6%

9,6%

8,5%

7,8%

-2,8%

RoE après impôt3 (en Bâle 3 hors impact IFRIC 21)

8,6%

9,2%

8,2%

7,5%

-1,6%

1 Incluant Coficiné 2 Incluant M&A

3 Méthodologie d'allocation normative de capital sur la base de 10,5% des actifs pondérés moyens-y compris goodwill et immobilisations incorporelles

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 25

Assurance

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

218

207

205

216

221

1%

Charges

- 125

- 116

- 112

- 125

- 134

7%

Résultat brut d'exploitation

93

92

93

90

87

-6%

Coût du risque

0

0

0

0

0

Résultat net d'exploitation

93

92

93

90

87

-6%

Mises en équivalence

0

5

1

4

- 11

Autres

0

0

0

0

0

Résultat avant impôt

93

96

94

94

76

-18%

Coefficient d'exploitation

57,5%

55,8%

54,6%

58,1%

60,6%

Coefficient d'exploitation hors impact IFRIC 21

51,7%

57,8%

56,6%

60,1%

53,9%

RWA (Bâle 3 - en Md€)

8,0

7,9

8,4

8,3

7,6

-5%

Fonds propres normatifs (en Bâle 3)

858

942

926

978

965

12%

RoE après impôt1 (en Bâle 3)

29,4%

28,4%

27,7%

26,4%

20,7%

RoE après impôt1 (en Bâle 3 hors impact IFRIC 21)

33,3%

27,2%

26,4%

25,2%

25,0%

1 Méthodologie d'allocation normative de capital sur la base de 10,5% des actifs pondérés moyens-y compris goodwill et immobilisations incorporelles

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 26

Paiements

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

1T20

vs. 1T19

Produit net bancaire

103

105

103

111

113

9%

Charges

- 88

- 94

- 93

- 96

- 94

8%

Résultat brut d'exploitation

16

11

10

15

18

16%

Coût du risque

0

- 1

- 1

0

2

Résultat net d'exploitation

16

10

9

15

20

28%

Mises en équivalence

0

0

0

0

0

Autres

0

0

0

0

0

Résultat avant impôt

16

10

9

15

20

28%

Coefficient d'exploitation

84,8%

89,6%

90,1%

86,1%

83,8%

Coefficient d'exploitation hors impact IFRIC 21

84,1%

89,8%

90,3%

86,3%

83,2%

RWA (Bâle 3 - en Md€)

1,1

1,2

1,1

1,1

1,1

3%

Fonds propres normatifs (en Bâle 3)

356

373

385

384

391

10%

RoE après impôt1 (en Bâle 3)

12,0%

7,3%

6,5%

10,9%

14,3%

RoE après impôt1 (en Bâle 3 hors impact IFRIC 21)

12,5%

7,1%

6,3%

10,7%

14,7%

EBITDA standalone

Hors éléments exceptionnels2

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

Produit net bancaire

103

105

103

111

113

Charges

-88

-94

-91

-93

-94

Résultat brut d'exploitation - Natixis publié excl. éléments exceptionnels

Ajustements analytiques sur produit net bancaire Ajustements sur charges de structure

16

11

13

18

19

-1

-1

-1

-1

-1

6

5

5

5

6

Résultat brut d'exploitation - vision standalone

20

15

17

22

24

Dotations aux amortissements et aux provisions pour dépréciations des

4

4

3

4

4

immobilisations incorporelles et corporelles

EBITDA - vision standalone

24

19

20

26

28

EBITDA = Produit net bancaire (-) Charges générales d'exploitation. Vision standalone excluant éléments analytiques et charges de structure

  1. Méthodologie d'allocation normative de capital sur la base de 10,5% des actifs pondérés moyens-y compris goodwill et immobilisations incorporelles
  2. Voir page 5

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 27

Hors Pôles

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

Produit net bancaire

55

10

64

- 10

- 46

Charges

- 244

- 110

- 84

- 102

- 217

FRU

- 170

0

0

0

- 163

Autres

- 74

- 110

- 84

- 102

- 54

Résultat brut d'exploitation

- 188

- 100

- 20

- 112

- 263

Coût du risque

- 1

- 3

- 2

- 2

- 2

Résultat net d'exploitation

- 190

- 103

- 22

- 114

- 265

Mises en équivalence

0

0

0

0

0

Autres

699

- 5

1

0

2

Résultat avant impôt

509

- 108

- 21

- 114

- 263

RWA (Bâle 3 - en Md€)

8.8

9.2

9.8

9.4

9.1

697 M€ de plus-value suite à la cession des activités banque de détail au 1T19

1T20

vs. 1T19

-11%

-26%

40%

39%

-152%

3%

Md€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

Coface RWA (en Bâle 3)

3,9

3,8

3,8

4,0

1,9

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 28

Compte de résultat 1T20 : passage des données hors éléments exceptionnels aux données publiées

Variation

Impact du

1T20 hors

Contribution

de

Moins-

Dépréciation

défaut du

1T20

au fond de

change

Stratégie

value

valeur de

M€

éléments

Liban sur

solidarité

des TSS

immobilière

sur

MEE sur

retraité

exceptionnels

ADIR

Assurance

en

Coface

Coface

Assurance

devises

Produit Net bancaire

1 733

- 7

24

0

1 750

Charges

-1 579

- 3

-1 582

Résultat brut

153

- 7

24

- 3

0

0

0

167

d'exploitation

Coût du risque

- 193

- 193

Mise en équivalence

6

- 14

- 8

Gain ou pertes sur

0

0

autres actifs

Résultat avant impôt

- 34

- 7

24

- 3

- 14

0

0

- 34

Impôt

- 9

2

- 7

1

- 13

Intérêts minoritaires

- 39

- 39

Résultat net - pdg

excl. contribution

- 82

- 5

17

- 2

- 14

0

0

- 87

nette de Coface

Contribution nette

1

- 112

- 7

- 118

Coface

Résultat net - pdg incl.

contribution nette de

- 81

- 5

17

- 2

- 14

- 112

- 7

- 204

Coface

Les chiffres sont retraités tels qu'annoncé dans le communiqué du 20 avril 2020 relatif à l'annonce de la cession de 29.5% du capital de Coface. Un tableau de passage entre les chiffres retraités et la vision comptable est disponible p.15.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 29

Capital et structure financière au 1T20

Voir note méthodologique - Engagements de paiement irrévocables (IPC) en déduction de fonds propres depuis le 2T19

Fully-loaded

Md€

31/03/2020

Capitaux propres part du groupe

19.7

Hybrides (incl. plus-value liée au reclassement des hybrides en capitaux)

- 2.2

Goodwill & incorporels

- 3.8

Impôts différés

- 0.8

Provision pour dividende

0.0

Autres déductions

- 1.6

CET1 capital

11.3

CET1 ratio

11.4%

Additional Tier 1 capital

1.8

Tier 1 capital

13.1

Tier 1 ratio

13.2%

Tier 2 capital

2.2

Total capital

15.3

Total capital ratio

15.5%

Risk-weighted assets

99.3

Phasé y compris résultat et dividendes de l'exercice

Md€

31/03/2020

CET1 capital

11.3

CET1 ratio

11.4%

Additional Tier 1 capital

2.2

Tier 1 capital

13.5

Tier 1 ratio

13.6%

Tier 2 capital

2.3

Total capital

15.8

Total capital ratio

15.9%

Risk-weighted assets

99.3

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 30

Impacts IFRIC 21 par pôle

Effet sur les charges

M€

1T19

2T19

3T19

4T19

1T20

AWM

- 4

1

1

1

- 4

BGC

- 24

8

8

8

- 28

Assurance

- 13

4

4

4

- 15

Paiements

- 1

0

0

0

- 1

Hors pôles

- 119

40

40

40

- 113

Total Natixis

- 161

54

54

54

- 161

Répartition des fonds propres normatifs et RWA au 31 mars 2020

Écarts

Fonds

RWA

d'acquisition

RoE

% du

propres

Md€

fin de

& immo.

après

total

normatifs

période

incorporelles

impôt 1T20

1T20

1T20

AWM

14.0

16%

3.1

4.6

9.0%

BGC

65.4

74%

0.2

6.8

-2.8%

Assurance

7.6

9%

0.1

1.0

20.7%

Paiements

1.1

1%

0.3

0.4

14.3%

TOTAL (excl. Hors pôles)

88.2

100%

3.7

12.7

Ventilation des RWA - Md€

31/03/2020

Risque de crédit

64.1

Approche interne

53.1

Approche standard

11.0

Risque de contrepartie

7.4

Approche interne

6.5

Approche standard

0.9

Risque de marché

12.2

Approche interne

6.9

Approche standard

5.3

CVA

1.9

Risque opérationnel - Approche standard

13.7

Total RWA

99.3

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 31

Ratio de levier fully-loaded1

Selon les règles de l'Acte délégué publié par la Commission européenne le 10 octobre 2014, après l'annulation des opérations avec les affiliés, en attente d'autorisation de la BCE

Md€

31/03/2020

Fonds propres Tier 11

13.5

Total bilan prudentiel

403.8

Ajustements au titre des expositions sur dérivés

- 61.6

Ajustements au titre des opérations de financement sur titres2

- 24.8

Autres opérations avec les affiliés

- 49.3

Engagements donnés

35.6

Ajustements réglementaires

- 6.2

Total exposition levier

297.5

Ratio de levier

4.5%

  1. Voir note méthodologique. Sans phase-in et avec hypothèse de remplacement des émissions subordonnées lorsqu'elles deviennent non éligibles
  2. Opérations de financement sur titres traitées avec des chambres de compensation compensées en application des principes posés par la norme IAS32, sans prise en compte des critères de maturité et devises

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 32

Actif net comptable au 31 mars 2020

Md€

31/03/2020

Capitaux propres part du groupe

19,7

Retraitement des hybrides

- 2,0

Retraitement des plus-values des TSS

- 0,1

Distribution

0,0

Actif net comptable

17,6

Immobilisations incorporelles retraitées1

- 0,6

Ecarts d'acquisition retraités1

- 3,3

Actif net comptable tangible2

13,6

Actif net comptable par action

5,57

Actif net comptable tangible par action

4,32

Bénéfice par action au 1T20

M€

31/03/2020

Résultat net - part du groupe

- 204

Ajustement lié aux coupons sur TSS

- 33

Résultat net attribuable aux actionnaires

- 237

Bénéfice par action (€)

-0.08

Nombre d'actions au 31 mars 2020

31/03/2020

Nombre d'actions moyen sur la période hors actions détenues en propre

3 151 459 265

Nombre d'actions hors actions détenues en propre, fin de période

3 152 614 037

Nombre d'actions détenues en propre, fin de période

3 232 458

Résultat net attribuable aux actionnaires

M€

1T20

Résultat net - part du groupe

- 204

Ajustement lié aux coupons sur TSS

- 33

Numérateur RoE & RoTE Natixis

- 237

1 Voir note méthodologique 2 Actif net comptable tangible = actif net comptable - écarts d'acquisition - immobilisations incorporelles

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 33

RoTE1

M€

31/03/2020

Capitaux propres part du groupe

19 675

Neutralisation des TSS

-2 122

Distribution provisionnée

0

Immobilisations incorporelles

- 644

Écarts d'acquisition

-3 278

Fonds propres RoTE fin de période

13 630

Fonds propres RoTE moyens 1T20

13 630

RoTE 1T20 annualisé non-ajusté de l'impact IFRIC21

-4.5%

Impact IFRIC 21

141

RoTE 1T20 annualisé excl. IFRIC21

-0.4%

RoE1

M€

31/03/2020

Capitaux propres part du groupe

Neutralisation des TSS

Distribution provisionnée

Neutralisation des gains & pertes latents ou différés enregistrés en capitaux propres

19 675 -2 122 0

  • 143

Fonds propres RoE fin de période

17 410

Fonds propres RoE moyens 1T20

17 410

RoE 1T20 annualisé non-ajusté de l'impact IFRIC21

-3.5%

Impact IFRIC 21

141

RoE 1T20 annualisé excl. IFRIC21

-0.3%

Encours douteux2

Md€

31/12/2019

Proforma

31/03/2020

Coface

Engagements provisionnables3

2.0

2.1

Engagements provisionnables / Créances brutes

1.7%

1.7%

Stock de provisions4

1.4

1.5

Provisions totales/Engagements provisionnables

70%

73%

1 Voir note méthodologique. Les RoE et RoTE sont basés sur le bilan de fin de trimestre afin de prendre en compte l'annonce de la cession de 29,5% du capital de Coface. La moins-value nette de 112 M€ n'est pas annualisée.

2 Encours au bilan, hors repos, net de collatéral 3 Engagements nets des sûretés 4 Provisions individuelles et collectives

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 34

Avertissement

Ce communiqué peut comporter des objectifs et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis, Par nature, ces objectifs reposent sur des hypothèses, des considérations relatives à des projets, des objectifs et des attentes en lien avec des événements, des opérations, des produits et des services futurs et non certains et sur des suppositions en termes de performances et de synergies futures.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces objectifs qui sont soumis à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatives à Natixis, ses filiales et ses investissements, au développement des activités de Natixis et de ses filiales, aux tendances du secteur, aux futurs investissements et acquisitions, à l'évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés locaux de Natixis, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation de ces événements est incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée aujourd'hui, ce qui est susceptible d'affecter significativement les résultats attendus. Les résultats réels pourraient différer significativement de ceux qui sont impliqués dans les objectifs.

Les informations contenues dans ce communiqué, dans la mesure où elles sont relatives à d'autres parties que Natixis, ou sont issues de sources externes, n'ont pas fait l'objet de vérifications indépendantes et aucune déclaration ni aucun engagement ne sont donnés à leur égard, et aucune certitude ne doit être accordée sur l'exactitude, la sincérité, la précision et l'exhaustivité des informations ou opinions contenues dans ce communiqué. Ni Natixis ni ses représentants ne peuvent voir leur responsabilité engagée pour une quelconque négligence ou pour tout préjudice pouvant résulter de l'utilisation de ce communiqué ou de son contenu ou de tout ce qui leur est relatif ou de tout document ou information auxquels il pourrait faire référence.

Les données présentes dans ce communiqué ne se sont pas auditées.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 35

2 Facteurs de risques, gestion des risques et Pilier III

Facteurs de risques

Les principaux risques auxquels Natixis est exposée sont présentés aux pages 101 à 107 du Document d'enregistrement universel 2019 (Section 3.1 Facteurs de risques).

Dans le Document d'enregistrement universel 2019 traitant des facteurs de risque auxquels Natixis est exposée, il est ajouté un nouveau facteur de risque à la catégorie « Risques stratégiques et d'activité » « La pandémie de coronavirus (COVID-19)en cours pourrait affecter défavorablement l'activité, les opérations et les performances financières de Natixis » et est placé en premier.

La pandémie de coronavirus (COVID-19) en cours pourrait affecter défavorablement l'activité, les opérations et les performances financières de Natixis

En décembre 2019, une épidémie de pneumonies d'allure virale est apparue en Chine qui a conduit, le 9 janvier 2020, l'Organisation Mondiale de la Santé à annoncer officiellement la découverte d'un nouveau coronavirus, responsable de cette nouvelle maladie appelée CoVid-19 (CoronaVIrus Disease). Ce virus s'est par la suite propagé dans de nombreux pays à travers le monde et a conduit l'Organisation mondiale de la santé à qualifier, en mars 2020, la situation de pandémie. Cette pandémie et les mesures prises par les différents gouvernements et les banques centrales dans de nombreux pays (fermetures de frontières, restrictions de déplacements, mesures de confinement…) ont eu et devraient continuer à avoir des impacts défavorables significatifs sur l'activité, l'économie et les marchés financiers à l'échelle mondiale, bien qu'un certain nombre d'incertitudes demeurent, notamment au regard de la durée de la pandémie et de l'effet des politiques économiques et monétaires menées.

La pandémie de COVID-19 a engendré des perturbations pour les clients, les fournisseurs et le personnel (difficultés de production, perturbation des chaines d'approvisionnement, ralentissement des investissements, chocs d'offre et de demande...) ayant résulté en un ralentissement marqué de l'activité économique. L'impact final sur l'économie et les marchés financiers à l'échelle mondiale dépendra largement de la durée des confinements qui affectent la vie sociale, les conditions de travail et de production ainsi que de l'intensité de la pandémie et des effets sur l'économie des décisions prises par les autorités pour limiter la propagation du virus.

La pandémie de COVID-19 est susceptible d'avoir un impact défavorable significatif sur l'activité de Natixis, son environnement financier, le résultat de ses opérations, ses perspectives, son capital et ses notations financières (incluant des changements possibles de perspective ou de notation).

Au 1er trimestre 2020, les effets, principalement de marché, liés au COVID-19 ont notamment impacté le produit net bancaire, le coût du risque et le ratio CET1 de Natixis.

La crise a eu un impact estimé à environ -290 millions d'euros sur le produit net bancaire des différents métiers de Natixis, dont environ -185 millions d'euros sur la Banque de grande clientèle en raison de l'écartement des spreads de crédit et des marquages de dividendes suite aux annonces de leur annulation au titre de 2019 de la part des entreprises et aux forts mouvements sur les courbes futures de dividendes qui s'en sont suivis, -71 millions d'euros sur le périmètre Hors pôles au titre du FVA (hausse des coûts de financement sur le marché) et -34 millions d'euros sur la Gestion d'actifs et de fortune en raison du marquage du portefeuille de seed money listé lié à la baisse significative des marchés intervenue au cours du mois de mars 2020.

Un autre impact de la crise sur le compte de résultat de Natixis a été la hausse du coût du risque, essentiellement liée à une augmentation des provisions IFRS 9 et des provisions individuelles concentrées sur le secteur Pétrole et Gaz. Ainsi, sur les -193 millions d'euros constatés au titre du coût du risque au 1er trimestre 2020, -115 millions d'euros sont directement ou indirectement imputables au contexte engendré par le développement du COVID-19. Conformément à la norme IFRS 9, les niveaux

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 36

de provisionnement sur les encours S1 et S2 (encours sains) ont été révisés afin de prendre en compte la dégradation de l'environnement. Les modèles internes de Natixis reposent sur des paramètres proches de ceux du dernier scénario macroéconomique de référence publié par le Mécanisme de Supervision Unique relatif au contexte de pandémie COVID-19. Par ailleurs, le scenario économique pessimiste est désormais pondéré à 100% dans les modèles IFRS 9. Concernant les provisions individuelles, les tensions sur les prix du pétrole se sont conjuguées avec le choc de la demande en lien avec le ralentissement économique lié au COVID-19, notamment en Asie, et ont entraîné indirectement des augmentations individuelles de coût du risque et notamment plusieurs fraudes.

Enfin, en termes de solvabilité, la crise a eu un impact d'environ -90 pb sur le ratio CET1 de Natixis expliqué par la baisse des fonds propres CET1 pour un montant d'environ -510 millions d'euros (diminution des réserves OCI et hausse de la déduction réalisée au titre de la Prudent Value) et la hausse des RWA pour un montant d'environ +3,2 milliards d'euros en particulier dans la Banque de grande clientèle du fait des tirages de lignes (+1,7 milliard d'euros en données brutes de gestion), de la CVA (+0,5 milliard d'euros) et des effets marché (+1 milliard d'euros).

Dans le Document d'enregistrement universel 2019 traitant des facteurs de risque auxquels Natixis est exposée, le facteur de risque « Natixis pourrait ne pas atteindre les objectifs de son plan stratégique. Sa situation financière et la valeur de marché de ses titres pourraient en être défavorablement affectées » de la catégorie « Risques stratégiques et d'activité » est supprimé et remplacé par le nouveau facteur de risque suivant :

Natixis pourrait ne pas atteindre les objectifs de son plan stratégique. Sa situation financière et la valeur de marché de ses titres pourraient en être défavorablement affectées

Le plan « New Dimension », annoncé le 20 novembre 2017, vise à contribuer au développement de solutions à haute valeur ajoutée pour ses clients. La stratégie se concentre sur trois initiatives : l'approfondissement de la transformation des business models de Natixis, l'allocation d'une part importante des investissements dans les technologies digitales et dans des opportunités de croissance externe et une volonté marquée de se différencier, en devenant un interlocuteur de référence dans des domaines où les équipes de Natixis ont développé des expertises fortes et reconnues (voir pages 8-9du document d'enregistrement universel 2019 pour une description détaillée du plan stratégique « New Dimension »).

Le plan stratégique « New Dimension » comprend des objectifs et, bien que Natixis soit convaincue du grand nombre d'opportunités offertes par ce plan stratégique, elle est toutefois confrontée aux incertitudes liées à la volatilité potentielle des marchés financiers et à l'évolution du contexte macro économique. En conséquence, il ne peut être garanti que Natixis atteindra les objectifs de son plan stratégique ou de tout autre plan stratégique qu'elle pourrait annoncer dans le futur. En particulier, dans le cadre du plan stratégique « New Dimension », Natixis a annoncé certains objectifs financiers, notamment relatifs à la profitabilité et aux taux de croissance des actifs pondérés, à la génération des fonds propres et de dividendes, aux ratios prudentiels et aux initiatives et priorités stratégiques. Les objectifs financiers ont été établis principalement pour les besoins de planification et d'allocation des ressources sur la base d'un certain nombre d'hypothèses, et ne constituent pas des projections ou des prévisions de résultat. Les résultats réels de Natixis sont susceptibles de varier de manière significative par rapport à ces objectifs.

Lors de la publication des résultats du 1er trimestre 2020 le 6 mai 2020, Natixis a annoncé que la détérioration des perspectives économiques et financières en lien avec le développement du COVID-19 et les incertitudes qui y sont liées rendaient caducs les objectifs financiers 2020 du plan stratégique New Dimension. Outre les impacts potentiels de la crise en PNB, il a par ailleurs notamment été conduit un test de sensibilité sur le coût du risque avec un scénario macroéconomique sévère. Ce dernier ferait notamment état d'une baisse du PIB français d'environ 9% en 2020 (baisse cumulée d'environ 4% sur 2020-2021) et d'hypothèses sévères concernant les secteurs d'expertise de Natixis : modeste remontée des prix du pétrole vers leurs niveaux de début avril 2020 et décotes significatives sur les prix des actifs réels (par exemple de l'ordre de 30-40% sur les avions et de l'ordre de 15% sur l'immobilier). Dans un tel

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 37

scénario, sur le reste de l'année 2020, le coût du risque pourrait être en ligne avec celui du 1T20 ou modérément supérieur, c'est-à-dire un niveau au-dessus de la guidance de coût du risque au travers du cycle.

Par ailleurs, du fait de la mise en œuvre de l'article 104 de la CRD V (Capital Requirement Directive V) et de son impact d'environ 100 pb sur les exigences règlementaires de ratio CET1 de Natixis, une nouvelle cible 2020-2021 du ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded à 10,2% a été annoncée, traduction mécanique de cette évolution règlementaires (précédente cible 2020 à 11,2%). Natixis annoncera, d'ici la fin de l'année 2020 de nouveaux objectifs 2021 qui viendront s'ajouter à cette cible de ratio CET1. La présentation d'un nouveau plan stratégique de moyen terme interviendra quant à elle avant fin 2021.

Si Natixis ne réalise pas ces objectifs, sa situation financière et la valeur de marché de ses titres pourraient en être défavorablement affectées.

Procédures judiciaires et d'arbitrage

Actualisation de la section 3.2.9.1 du Chapitre 3 du Document d'enregistrement universel 2019 pages 151 à 153. Seules les procédures faisant l'objet d'une mise à jour ou les nouvelles procédures sont présentées ici.

Société Wallonne du Logement

La Société Wallonne du Logement (SWL) a assigné Natixis devant le Tribunal de commerce de Charleroi (Belgique) le 17 mai 2013 afin de contester la régularité d'une convention de SWAP conclue entre elle et Natixis en mars 2006 et en solliciter l'annulation.

L'ensemble des demandes de la SWL a été rejeté selon jugement du Tribunal de commerce de Charleroi en date du 28 novembre 2014. La décision rendue le 12 septembre 2016 par la Cour d'appel de Mons a prononcé l'annulation du contrat de SWAP litigieux et a condamné Natixis à restituer à la SWL les sommes payées par elle au titre du contrat de SWAP sous déduction des sommes payées par Natixis à la SWL au titre de ce même contrat et sous réserves des sommes qui auraient été payées si le SWAP antérieur n'avait pas été résilié. Cet arrêt a été cassé par la Cour de cassation de Belgique le 22 juin 2018. La SWL a engagé en février 2019 une procédure de renvoi devant une Cour d'appel.

Le 22 avril 2020, la Cour d'appel de Liège a prononcé l'annulation du contrat de SWAP litigieux et a condamné Natixis à verser à la SWL une somme correspondant à la différence entre le coût résultant de l'exécution du contrat de SWAP litigieux et les sommes qui auraient été réglées si le SWAP antérieur n'avait pas été résilié, outre les intérêts au taux légal.

Natixis a décidé de se pourvoir en cassation contre cette décision.

European Government Bonds Antitrust Litigation

Fin décembre 2019, Natixis a été ajoutée en tant que défenderesse à une action de groupe intentée auprès de la cour fédérale de New York alléguant de violations de concurrence au sein du marché des obligations d'état européennes (European Government Bonds (EGBs)). Cette action de groupe avait été initialement intentée en mars 2019 à l'encontre de plusieurs banques identifiées et de banques à l'identité inconnue ("John Doe" (i.e., identity unknown) banks).

Natixis, tout comme les autres défenderesses dans ce dossier, a sollicité l'autorisation de la cour afin de pouvoir déposer une « motion to dismiss » demandant le rejet de l'action à titre préliminaire et avant toute décision au fond sur de multiples fondements, dont l'absence de compétence personnelle en tant que victimes de pratiques anticoncurrentielles, l'absence de compétence territoriale ainsi que la prescription de telles demandes en vertu des lois applicables.

Natixis entend se défendre rigoureusement contre ces allégations qu'elle considère sans fondement.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 38

3 Perspectives pour Natixis

Actualisation de la section 4.6 du Chapitre 4 du Document d'enregistrement universel 2019 page 228.

L'année 2019 s'était terminée sur une note positive, avec l'apaisement des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, officialisé par la signature d'un accord « phase 1 » à la mi-janvier 2020. Les indicateurs avancés de l'activité étaient prometteurs en début d'année, signalant une reprise cyclique et synchronisée de la fabrication face à une reprise du commerce mondial. Cependant, l'épidémie de Covid-19 qui s'est développée en Chine en décembre 2019 puis propagée dans le monde entier a stoppé net la reprise.

La propagation du coronavirus a incité de nombreux gouvernements à introduire des mesures de distanciation sociale sans précédent pour contenir la pandémie. Ces mesures ont entraîné la fermeture temporaire de nombreuses entreprises, des restrictions généralisées aux voyages et à la mobilité, des turbulences sur les marchés financiers, une érosion de la confiance et un degré d'incertitude inégalé. Le choc sur l'activité est d'une ampleur sans précédent et les projections annoncent le pire ralentissement économique depuis la Grande dépression. La baisse du PIB à l'échelle mondiale sera sans doute plus forte que les 3% annoncé mi-avril par le FMI.

Selon les estimations, la perte de PIB annuel pour chaque mois de confinement strictes est estimée à 3 points de pourcentage du PIB pour la zone euro et la France en particulier. En outre le retour à la normal sera progressif et dépend des modalités de déconfinement. La baisse du PIB, brutale et concentrée sur le premier semestre, devrait être suivie d'un net rebond au second semestre. Selon les projections de Natixis, le PIB devrait reculer de près de 9% en zone euro et en France cette année et de 7% aux Etats- Unis.

En 2020, Natixis va achever la mise en œuvre de son plan stratégique « New Dimension », qui comprend, pour rappel, 3 initiatives fortes au service du développement de solutions à forte valeur ajoutée pour ses clients : l'approfondissement de la transformation des business models engagée avec succès lors du plan « New Frontier », l'allocation d'une part importante des investissements dans les technologies digitales et une volonté marquée de se différencier, en devenant un interlocuteur de référence dans des domaines où les équipes de Natixis ont développé des expertises fortes et reconnues. Cet achèvement s'inscrit dans un contexte économique et géopolitique détérioré du fait du développement du COVID-19.

Lors de la publication des résultats du 1er trimestre 2020 le 6 mai 2020, Natixis a annoncé que la détérioration des perspectives économiques et financières en lien avec le développement du COVID-19 et les incertitudes qui y sont liées rendaient caducs les objectifs financiers 2020 du plan stratégique New Dimension. Outre les impacts potentiels de la crise en PNB, il a par ailleurs notamment été conduit un test de sensibilité sur le coût du risque avec un scénario macroéconomique sévère. Ce dernier ferait notamment état d'une baisse du PIB français de c. 9% en 2020 (baisse cumulée de c. 4% sur 2020- 2021) et d'hypothèses sévères concernant les secteurs d'expertise de Natixis : modeste remontée des prix du pétrole vers leurs niveaux de début avril 2020 et décotes significatives sur les prix des actifs réels (par exemple de l'ordre de 30-40% sur les avions et de l'ordre de 15% sur l'immobilier). Dans un tel scénario, sur le reste de l'année 2020, le coût du risque pourrait être en ligne avec celui du 1er trimestre 2020 ou modérément supérieur, c'est-à-dire un niveau au-dessus de la guidance de coût du risque au travers du cycle.

Par ailleurs, du fait de la mise en œuvre de l'article 104 de la CRD V (Capital Requirement Directive V) et de son impact d'environ 100 pb sur les exigences règlementaires de ratio CET1 de Natixis, Natixis se fixe une nouvelle cible 2020-2021 du ratio CET1 Bâle 3 fully-loaded à 10,2% a été annoncée, traduction mécanique de cette évolution règlementaires (précédente cible 2020 à 11,2%). Natixis annoncera, d'ici la fin de l'année 2020 de nouveaux objectifs 2021 qui viendront s'ajouter à cette cible de ratio CET1. La présentation d'un nouveau plan stratégique de moyen terme interviendra quant à elle avant fin 2021.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 39

Métier par métier, les perspectives 2020 sont les suivantes :

  • Gestion d'actifs et de fortune : poursuite du développement du modèle global et diversifié. Appui sur des initiatives stratégiques majeures; cependant, baisse probable du niveau de commissions de surperformance en 2020 comparé au niveau moyen observé historiquement (principalement chez H2O) ; d'autres impacts de valorisation pourraient être constatés sur le portefeuille de seed money sur les actifs côtés, en lien avec l'évolution des marchés, et non- côtés (actifs de type immobilier ou private equity, en lien avec la réestimation de valeur des encours sur la base de situations financières des investissements mises à jour) ; flexibilité des coûts, notamment par l'ajustement mécanique des bonus pools des affiliés .
  • Banque de grande clientèle :
    • Global markets - les revenus 2020 devraient être impactés par l'environnement actuel tandis que le positionnement de Natixis devrait démontrer sa pertinence auprès des clients, soutenant sa part de marché sur ses principaux domaines d'expertise ;
    • Global finance - les revenus 2020 devraient être affectés par de moindres commissions de syndication bien qu'en partie compensées par une hausse progressive des revenus de marge nette d'intérêts ;
    • Investment banking/M&A - les niveaux d'activité 2020 dépendront en grande partie des scénarios de reprise tandis que des opportunités de conseil et d'accompagnement client pourraient également se présenter dans l'environnement actuel. Natixis compte ainsi s'appuyer sur son Green & Sustainable Hub, de même que sur mon modèle multiboutique de M&A pour plus d'agilité ;
    • Poursuite des efforts en cours en matière d'économies de coûts, incluant notamment des revues de portefeuilles.
  • Assurance : les fondamentaux demeurent solides malgré un ralentissement de l'activité commerciale à la mi-mars du fait des mesures de confinement prises en France ; anticipation d'une contribution supplémentaire au fonds de solidarité des assurances au 2T20 du même ordre que celle du 1T20 (classée en élément exceptionnel) ; Assurance vie et prévoyance (~ 65% du PNB Assurance) : le résultat brut d'exploitation est en grande partie sécurisé compte tenu de la faible sensibilité à une éventuelle nouvelle baisse des marchés actions (environ -15 millions d'euros pour une baisse de -10% des indices actions concernés par rapport aux niveaux de fin mars). La dynamique de collecte brute et d'arbitrage entre contrats euros et UC ne devrait pas avoir d'impact P&L significatif sur le reste de l'année, bien que la tendance soit à suivre à moyen terme ; Dommages : (~ 35% du PNB Assurance) : la sensibilité du résultat brut d'exploitation à une baisse d'environ -20% des ventes en 2020 vs. 2019 est de l'ordre de -5 millions d'euros à -10 millions d'euros. Un tel scénario serait cohérent avec une reprise en forme " U " et un retour à la normal au début du 4T20.
  • Paiements : l'activité devrait être impactée par le confinement en France avec un assouplissement progressif à la mi-mai/juin et une normalisation attendue des niveaux d'activité au 3T20.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 40

4 Responsable de l'Amendement au Document d'enregistrement universel

Responsable de l'Amendement au Document d'enregistrement universel de Natixis M. François Riahi, Directeur général de Natixis

ATTESTATION DU RESPONSABLE

J'atteste, après avoir pris toute mesure raisonnable à cet effet, que les informations contenues dans le présent Amendement au Document d'enregistrement universel 2019 sont, à ma connaissance, conformes à la réalité et ne comportent pas d'omission de nature à en altérer la portée.

Fait à Paris, le 20 mai 2020

Le Directeur général de Natixis

François Riahi

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 41

5 Informations générales

5.1 Documents accessibles au public

Ce document est disponible dans la rubrique « Investisseurs & actionnaires » du site institutionnel www.natixis.comou sur celui de l'Autorité des Marchés Financiers https://www.amf-france.org/fr.

Toute personne désireuse d'obtenir des renseignements complémentaires sur Natixis peut, sans engagement, demander les documents :

  • par courrier : Natixis Communication financière - Relations investisseurs - Immeuble Arc-de-Seine 30, avenue Pierre-Mendès-France 75013 Paris
  • par téléphone : 01 58 19 26 34 ou 01 58 32 06 94
  • par mail : investorelations@natixis.com

5.2 Changement significatif

A l'exception des éléments mentionnés dans l'Amendement au Document d'enregistrement universel 2019, incluant l'impact que pourrait avoir la crise sanitaire résultant du coronavirus (COVID-19),

  1. aucun changement significatif défavorable des perspectives de l'émetteur n'est survenu depuis la fin du dernier exercice pour lequel des états financiers vérifiés ont été publiés et en particulier depuis la signature du rapport des Commissaires aux comptes sur les comptes consolidés en date du 6 mars 2020.
  2. aucun changement significatif de la situation financière ou de la performance financière de Natixis n'est survenu depuis le 31/03/2020.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 42

6 Table de concordance et incorporation par référence

6.1 Incorporation par référence

Le présent Amendement au Document d'enregistrement universel doit être lu et interprété conjointement avec les documents visés ci-dessous. Ces documents sont incorporés dans le présent Amendement et sont réputés en faire partie intégrante :

Tous les documents incorporés par référence dans le présent Amendement au Document d'enregistrement ont été déposés auprès de l'Autorité des marchés financiers et sont publiés sur le site internet de l'Émetteur (https://www.natixis.com/natixis/jcms/lpaz5_75289/fr/donnees-et-publications-financieres) et sur le site Internet de l'AMF (https://www.amf-france.org/fr).

L'information incorporée par référence doit être lue conformément à la table de correspondance ci-après. Toute information qui ne serait pas indiquée dans cette table de correspondance mais faisant partie des documents incorporés par référence est fournie à titre d'information uniquement.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 43

6.2 Rubriques de l'annexe I du règlement européen n°2017/1129

La présente table de concordance reprend les rubriques prévues par l'annexe 1 (sur renvoi de l'annexe

  1. du Règlement délégué (UE) 2019/980 de la Commission du 14 mars 2019 complétant le Règlement (UE) 2017/1129 du Parlement européen et du Conseil abrogeant le règlement (CE) n°809/2004 (annexe
  1. de la Commission et pris en application de la directive dite "Prospectus". Cette table de correspondance renvoie ainsi d'une part aux pages du Document d'enregistrement universel 2019 ainsi qu'au présent Amendement, où sont mentionnées les informations relatives à chacune de ces rubriques.

Amendement au

Document

Document

d'enregistrement

d'enregistrement

universel 2019

universel 2019

SECTION 1 PERSONNES RESPONSABLES, INFORMATIONS PROVENANT DE TIERS,

RAPPORTS D'EXPERTS ET APPROBATION DE L'AUTORITE

COMPETENTE

41

542

Point 1.1

Personne responsable

41

542

Point 1.2

Déclaration de la personne responsable

41

542

Point 1.3

Déclaration ou rapport attribué(e) à une personne intervenant en qualité

d'expert

N/A

Point 1.4

Informations provenant d'un tiers

N/A

Point 1.5

Approbation de l'autorité compétente

SECTION 2 CONTRÔLEURS LÉGAUX DES COMPTES

370 ; 546

SECTION 3

FACTEURS DE RISQUE

36 à 38

101 à 107

SECTION 4 INFORMATIONS CONCERNANT L'ÉMETTEUR

536

SECTION 5 APERÇU DES ACTIVITÉS

4-5 ; 18 à 30 ;

Point 5.1

Principales activités

546

4-5 ; 345 à 347 ;

Point 5.2

Principaux marchés

546

Point 5.3

Indiquer les événements importants dans le développement des activités de

l'émetteur.

212 à 216

8-9 ; 12-13 ; 435

Point 5.4

Stratégie et objectifs

37-38

à 494

Point 5.5

Dépendance éventuelle

153

Point 5.6

Indiquer les éléments sur lesquels est fondée toute déclaration de l'émetteur

18 à 30 ; 212 à

concernant sa position concurrentielle.

222

Point 5.7

Investissements

225-226 ; 546

SECTION 6

STRUCTURE ORGANISATIONNELLE

Point 6.1

Si l'émetteur fait partie d'un groupe, décrire sommairement ce groupe et la

4-5 ; 16-17

place qu'y occupe l'émetteur. Cette description peut consister en un

organigramme ou en être accompagnée, si cela contribue à clarifier la structure

organisationnelle du groupe.

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 44

Amendement au

Document

Document

d'enregistrement

d'enregistrement

universel 2019

universel 2019

Point 6.2

Dresser la liste des filiales importantes de l'émetteur, y compris leur nom, leur

371 à 383

pays d'origine ou d'établissement ainsi que le pourcentage de capital et, s'il est

différent, le pourcentage de droits de vote qui y sont détenus.

SECTION 7

EXAMEN DE LA SITUATION FINANCIÈRE ET DU RÉSULTAT

Point 7.1

Situation financière

3 à 35

100 à 107 ; 124

à 134 ; 139 à 146

; 216 à 223 ; 546

Point 7.2

Résultats d'exploitation

6 ; 216-217 ; 233

SECTION 8

TRÉSORERIE ET CAPITAUX

Point 8.1

Fournir des informations sur les capitaux de l'émetteur (à court terme et à long

157 à 169 ; 238-

terme).

239

Point 8.2

Indiquer la source et le montant des flux de trésorerie de l'émetteur et décrire

241-242

ces flux de trésorerie.

Point 8.3

Fournir des informations sur les besoins de financement et la structure

139 à 143

de financement de l'émetteur.

Point 8.4

Fournir des informations concernant toute restriction à l'utilisation des capitaux

N/A

ayant influé sensiblement ou pouvant influer sensiblement, de manière directe

ou indirecte, sur les activités de l'émetteur.

Point 8.5

Fournir des informations concernant les sources de financement attendues

N/A

qui seront nécessaires pour honorer les engagements visés au point 5.7.2.

SECTION 9

ENVIRONNEMENT RÉGLEMENTAIRE

157 ; 162 à 165 ;

169 à 171 ; 203 à

205

SECTION 10

INFORMATIONS SUR LES TENDANCES

39-40

228

SECTION 11

PRÉVISIONS OU ESTIMATIONS DU BÉNÉFICE

N/A

SECTION 12

ORGANES D'ADMINISTRATION, DE DIRECTION ET DE SURVEILLANCE

ET DIRECTION GÉNÉRALE

Point 12.1

Organes d'administration et de direction

10-11 ; 34 à 76

Point 12.2

Conflits d'intérêts au niveau des organes d'administration, de direction et de

64

surveillance et de la Direction générale

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 45

Amendement au

Document

Document

d'enregistrement

d'enregistrement

universel 2019

universel 2019

SECTION 13

RÉMUNÉRATION ET AVANTAGES

Point 13.1

Montant de la rémunération versée et avantages en nature

77 à 98

Point 13.2

Montant total des sommes provisionnées ou constatées par ailleurs par

351 à 359

l'émetteur ou ses filiales aux fins du versement de pensions, de retraites ou

d'autres avantages du même ordre.

SECTION 14

FONCTIONNEMENT DES ORGANES D'ADMINISTRATION ET DE

DIRECTION

Point 14.1

La date d'expiration du mandat actuel de cette personne, le cas échéant, et la

35 à 54

période durant laquelle elle est restée en fonction.

Point 14.2

Contrats de service liant les membres des organes d'administration

64-65

Point 14.3

Informations sur le comité d'audit et le comité de rémunération

68 à 70 ; 72-73

Point 14.4

Déclaration indiquant si l'émetteur se conforme, ou non, au (x) régime(s)

57

de gouvernance d'entreprise

Point 14.5

Incidences significatives potentielles sur la gouvernance d'entreprise

35 à 54

SECTION 15

SALARIÉS

Point 15.1

Nombre de salariés

481

Point 15.2

Participations et stock-options

95 ; 502-503

Point 15.3

Accord prévoyant une participation des salariés dans le capital de l'émetteur.

276

SECTION 16

PRINCIPAUX ACTIONNAIRES

Point 16.1

Actionnaires détenant plus de 5 % du capital social ou des droits de vote

504-505

Point 16.2

Indiquer si les principaux actionnaires de l'émetteur détiennent des droits de

504-505

vote différents, ou fournir une déclaration appropriée indiquant l'absence de

tels droits de vote.

Point 16.3

Contrôle de l'émetteur

505

Point 16.4

Accord, connu de l'émetteur, dont la mise en œuvre pourrait, à une date

ultérieure, entraîner un changement de son contrôle

508

SECTION 17

TRANSACTIONS AVEC DES PARTIES LIÉES

367 ; 546

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 46

Amendement au

Document

Document

d'enregistrement

d'enregistrement

universel 2019

universel 2019

SECTION 18

INFORMATIONS FINANCIÈRES CONCERNANT L'ACTIF ET LE PASSIF,

LA SITUATION FINANCIÈRE ET LES RÉSULTATS DE L'ÉMETTEUR

Point 18.1

Informations financières historiques

233 à 383 ; 392 à

425

Point 18.2

Informations financières intermédiaires et autres

Point 18.3

384 à 391 ; 426 à

Audit des informations financières annuelles historiques

430

Point 18.4

Informations financières pro forma

N/A

7 ; 227 ; 510 ;

Point 18.5

Politique en matière de dividendes

517 ; 546

Point 18.6

Procédures judiciaires et d'arbitrage

38

151 à 153

Point 18.7

Changement significatif de la situation financière de l'émetteur

42

365

SECTION 19

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

415 ; 502 à 505 ;

Point 19.1

Capital social

546

Point 19.2

Acte constitutif et statuts

537 à 541

SECTION 20

CONTRATS IMPORTANTS

153

SECTION 21

DOCUMENTS DISPONIBLES

42

543

En application de l'article 19 du Règlement (UE) 2017/1129, les éléments suivants sont inclus par référence :

  • les comptes sociaux et consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2019 figurant respectivement aux pages 392 à 425 et 233 à 383, les rapports des commissaires aux comptes y afférent, respectivement aux pages 426 à 430 et 384 à 391 du Document d'enregistrement universel n° D.20-0108 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers le 6 mars 2020.
    L'information est disponible sur le lien suivant : https://www.natixis.com/natixis/jcms/ala_5519/fr/rapports- financiers-annuels
  • les comptes sociaux et consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2018 figurant respectivement aux pages 403 à 441 et 241 à 394, les rapports des commissaires aux comptes y afférent, respectivement aux pages 442 à 446 et 395 à 402 du Document de référence n° D.19-0154 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers le 15 mars 2019.
    L'information est disponible sur le lien suivant : https://www.natixis.com/natixis/jcms/ala_5519/fr/rapports- financiers-annuels
  • les comptes sociaux et consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2017 figurant respectivement aux pages 344 à 381 et 194 à 337, les rapports des commissaires aux comptes y afférent, respectivement aux pages 382 à 386 et 338 à 343 du Document de référence n° D. 18-0172déposé auprès de l'AMF le 23 mars 2018.
    L'information est disponible sur le lien suivant : https://www.natixis.com/natixis/jcms/ala_5519/fr/rapports- financiers-annuels

L'Amendement au Document d'enregistrement universel est consultable sur le site de l'Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org.com) et sur le site Internet de Natixis (www.natixis.com).

Natixis Amendement au Document d'Enregistrement Universel 2019 47

30, avenue Pierre Mendès France 75013 Paris

Tél. : +33 1 58 32 30 00

www.natixis.com

La Sté Natixis SA a publié ce contenu, le 20 mai 2020, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le20 mai 2020 15:53:03 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NATIXIS
02/07LES BANQUES FRANÇAISES EN FORTE HAUS : le BCE clarifie son approche sur la conso..
AO
01/07NATIXIS : AlphaValue reste à Alléger
AO
30/06NATIXIS : le régulateur financier britannique enquête sur H2O AM
AO
30/06NATIXIS EN REPLI : le régulateur financier britannique enquête sur H2O AM
AO
30/06Wall Street se cherche une tendance, les craintes liées à l'épidémie demeuren..
RE
30/06NATIXIS : plus forte baisse du SBF 120 à la mi-séance du mardi 30 juin 2020
AO
30/06NATIXIS RECULE : le gendarme financier britannique enquête sur H2O AM
AO
30/06Séance prudente en Europe face aux craintes sanitaires
RE
30/06La FCA s'intéresse à l'opération entre H2O et Lars Windhorst
30/06BOURSE DE PARIS : Paris hésite entre un bon indicateur et les tensions diplomati..
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur NATIXIS
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 7 654 M 8 610 M -
Résultat net 2020 182 M 205 M -
Dette nette 2020 - - -
PER 2020 45,8x
Rendement 2020 3,55%
Capitalisation 7 500 M 8 431 M -
VE / CA 2019
Capi. / CA 2020 0,98x
Nbr Employés 19 639
Flottant 26,6%
Graphique NATIXIS
Durée : Période :
NATIXIS : Graphique analyse technique NATIXIS | KN | FR0000120685 | Zone bourse
Tendances analyse technique NATIXIS
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 2,87 €
Dernier Cours de Cloture 2,38 €
Ecart / Objectif Haut 101%
Ecart / Objectif Moyen 20,7%
Ecart / Objectif Bas -11,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Laurent Mignon Chairman & Chief Executive Officer
François Riahi Chief Executive Officer
Nathalie Bricker Chief Financial Officer
Veronique Sani Chief Technology & Transformation Officer
Henri Proglio Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NATIXIS-39.87%8 431
MACQUARIE GROUP LIMITED-11.48%29 397
CITIC LIMITED-25.53%29 127
EQUITABLE HOLDINGS, INC.-23.24%8 569
SBI HOLDINGS, INC.-1.56%4 893
AJ BELL PLC-9.67%1 975