Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  General Motors Company    GM

GENERAL MOTORS COMPANY

(GM)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Les rachats d'actions collectionnent les records aux Etats-Unis malgré les

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
30/12/2018 | 07:15

critiques

NEW YORK (awp/afp) - Les rachats d'actions ont affiché trois records trimestrielsde suite aux Etats-Unis, et devraient poursuivre sur leur lancée au quatrième trimestre 2018, malgré des critiques croissantes du monde politique dans un contexte de ralentissement économique.

Les 500 plus grosses entreprises cotées aux Etats-Unis et regroupées dans l'indice S&P 500 ont dépensé 203,8 milliards de dollars au troisième trimestre 2018 pour racheter leurs actions, le troisième record trimestriel de suite, d'après la société S&P Dow Jones Indices.

Cette pratique permet aux entreprises de dynamiser leur cours de Bourse. En rachetant leurs actions, elles réduisent le nombre de titres en circulation et augmentent donc mécaniquement le niveau de leur bénéfice par action, un indicateur scruté au moment de la publication de leurs résultats.

Une annonce en ce sens suffit souvent à voir bondir son cours boursier. Boeing s'est par exemple envolé de 3,8% le 18 décembre après avoir porté son plan en cours de 18 à 20 milliards de dollars.

Parfois toutefois, cette stratégie peut s'avérer coûteuse, à l'instar d'Apple qui a perdu 9 milliards de dollars cette année d'après le Wall Street Journal. Le groupe a en effet racheté ses actions au prix fort en cours d'année avant que le titre ne s'effondre en fin d'année.

Ces politiques ont été facilitées par une généreuse réforme fiscale adoptée par l'administration Trump qui a rempli les coffres des entreprises, ainsi que par des conditions d'emprunt bon marché, leur permettant de s'endetter pour financer ces rachats.

Bien qu'il fasse le bonheur des actionnaires, cet argent déversé fait l'objet de nombreuses critiques, dans la mesure où les fonds dépensés le sont au détriment de l'investissement de long terme. Le sénateur républicain Marco Rubio veut notamment proposer une législation visant à les endiguer.

"Extrêmement inégalitaire"

Selon une tribune du sénateur au magazine The Atlantic, les sociétés devraient pouvoir déduire fiscalement le coût de la construction de nouvelles usines. A l'inverse, "une entreprise qui déciderait d'utiliser les économies de la réforme des impôts pour racheter ses actions ne bénéficierait d'aucun avantage fiscal".

Cette proposition s'inscrit dans un contexte social lourd, à l'image de l'annonce de General Motors le mois dernier de fermer cinq usines en Amérique du Nord, tout en continuant à racheter ses actions.

Trois sénateurs démocrates ont appelé le constructeur à suspendre les 3,4 milliards de dollars restants de son programme de rachat d'actions actuel, estimant qu'il "détournait" les investissements que l'entreprise pourrait porter au véhicule électrique et autonome, sans avoir besoin de licencier.

De plus, loin de profiter aux classes populaires, cette pratique est "extrêmement inégalitaire", explique Josh Bivens, directeur de la recherche à l'Economic Policy Institute, un centre de réflexion. Seulement 10% des Américains détiennent 90% du stock d'actions, selon certaines études.

"J'ai du mal à imaginer des actions (politiques) d'envergure de sitôt", anticipe toutefois M. Biven. Il regrette que "les dirigeants d'entreprises parviennent aisément à influencer le Congrès" en la matière.

FedEx et Lowe's fragilisés

Plusieurs analystes pensent cependant que ces rachats pourraient chuter en cas de ralentissement économique. A la mi-décembre, des responsables de FedEx ont affirmé qu'ils hésitaient à poursuivre leurs rachats après le recul de leurs prévisions de bénéfices.

Le groupe de grande distribution Lowe's a vu sa note financière dégradée par l'agence S&P après l'annonce mi-décembre d'un plan de 10 milliards de dollars de rachat d'actions, source, selon l'agence de notation, d'un risque d'alourdissement de sa dette.

Un brusque recul de ces plans pourrait "avoir des implications" sur les cours de Bourse, prédit Frances Donald, à la tête de la stratégie d'investissement pour Manulife Asset Management. Ils sont actuellement déjà soumis à rude épreuve avec un pic de volatilité à Wall Street.

"Il est difficile de s'en détourner lorsque vous avez commencé à vous y mettre", affirme Howard Silverblatt, analyste senior pour S&P Dow Jones Indices. Le recul du prix des actions peut toutefois rendre ces rachats moins onéreux, tempère-t-il, anticipant de ce fait un maintien de cette politique à un niveau élevé.

A titre de comparaison, les rachats ont plongé en 2009, juste après la crise, mais ont rapidement repris ensuite. Les entreprises y ont consacré 43% de leurs bénéfices en 2010 et 51% en moyenne entre 2010 et 2017, rappelle Nicholas Colas, analyste pour DataTrek.

"Les rachats d'actions ne disparaitront pas si la (prochaine) récession n'est pas catastrophique", observe-t-il.

jmb/alb/vog/nas/plh

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOEING COMPANY (THE) 3.31%149.52 Cours en différé.-54.10%
DJ INDUSTRIAL 2.21%25548.27 Cours en différé.-12.42%
FEDEX CORPORATION 4.50%130.43 Cours en différé.-13.74%
GENERAL MOTORS COMPANY 1.42%27.79 Cours en différé.-24.07%
LOWE'S COMPANIES, INC. 3.58%128.01 Cours en différé.6.89%
MANULIFE FINANCIAL CORPORATION 2.37%17.69 Cours en différé.-34.45%
NASDAQ 100 0.55%9442.045813 Cours en différé.7.52%
NASDAQ COMP. 0.77%9412.357817 Cours en différé.4.10%
S&P 500 1.48%3036.13 Cours en différé.-6.02%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur GENERAL MOTORS COMPANY
18/05Wall St monte entre reprise de l'activité et espoir de vaccin
RE
18/05Wall Street grimpe à l'ouverture avec l'espoir d'avancées sur un vaccin contr..
AW
18/05Les usines automobiles rouvrent aux Etats-Unis
AW
17/05Les salariés américains de l'automobile appréhendent le retour au travail
AW
16/05Une entreprise de voitures autonomes liée à GM supprime 160 postes
AW
15/05GM supprime des postes dans sa division de voitures autonomes
AW
14/05PRODWARE : légère progression de l'activité au premier trimestre
AO
14/05TESLA : Elon Musk et la Californie enterrent la hache de guerre
AW
08/05GM : émission d'un emprunt de 4 milliards de dollars
CF
07/05GM : les analystes de Deutsche Bank passent à l'achat
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur GENERAL MOTORS COMPANY
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 117 Mrd
EBIT 2020 2 463 M
Résultat net 2020 928 M
Trésorerie 2020 2 364 M
Rendement 2020 1,16%
PER 2020 53,8x
PER 2021 8,30x
VE / CA2020 0,32x
VE / CA2021 0,24x
Capitalisation 39 770 M
Graphique GENERAL MOTORS COMPANY
Durée : Période :
General Motors Company : Graphique analyse technique General Motors Company | GM | US37045V1008 | Zone bourse
Tendances analyse technique GENERAL MOTORS COMPANY
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 33,00 $
Dernier Cours de Cloture 27,79 $
Ecart / Objectif Haut 90,7%
Ecart / Objectif Moyen 18,7%
Ecart / Objectif Bas -20,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Mary Teresa Barra Chairman & Chief Executive Officer
Mark L. Reuss President
Dhivya Suryadevara Chief Financial Officer & Executive Vice President
Randall D. Mott Chief Information Officer
Matthew Tsien Chief Technology Officer & Executive VP
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
GENERAL MOTORS COMPANY-24.07%39 211
TOYOTA MOTOR CORPORATION-12.63%170 902
VOLKSWAGEN AG-20.49%78 002
HONDA MOTOR CO., LTD.-9.28%44 016
DAIMLER AG-27.99%38 384
BMW AG-25.64%36 868