Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Devises  >  Euro / US Dollar (EUR/USD)    EURUSD   

EURO / US DOLLAR (EUR/USD)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Sans direction

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse à moyen terme du 13/03/2018 | 17:51
La monnaie unique se stabilise au-dessus de 1.23, tiraillée entre le ton prudent de la BCE et le protectionnisme de Donald Trump, sur fond de chiffres économiques mitigés outre-Atlantique.

Comme pressenti, la BCE a d'abord soufflé le chaud et le froid dans un souci d'équilibre. L'institution a, en effet, commencé par retirer de son communiqué la mention datant de décembre 2016 selon laquelle elle se tenait prête à augmenter ses rachats d'actifs si nécessaire, tant en volume que sur la durée. Mais pour s’épargner une flambée de l'Euro, Mario Draghi a aussitôt signalé en conférence de presse que les attentes du Conseil des gouverneurs n'avaient pas changé, réitérant notamment ses inquiétudes vis-à-vis de la faiblesse persistante de l'inflation.

Aux Etats-Unis, malgré les protestations en provenance des quatre coins du monde, le président américain a signé la déclaration formalisant les taxes sur l'acier et l'aluminium qui entreront en vigueur dans une dizaine de jours. Les conséquences pour la croissance mondiale pourraient être minimes en l’absence de représailles mais plusieurs responsables internationaux, en particulier en Europe et en Chine, entendent bien faire valoir leurs intérêts.

Sur le plan macro, la première économie mondiale a enregistré un rapport mensuel sur l'emploi mitigé. Malgré un nombre d'embauches au plus haut en un an et demi au mois de février (313k), les demandeurs d'emploi sont plus nombreux, portant le taux de chômage à 4.1%, contre 4% en janvier, et les salaires ont peu progressé (+0.1%). Les prix à la consommation confirment par ailleurs un ralentissement de l’inflation alors qu’ils progressent de seulement +0.2% sur un mois, contre +0.5% en janvier, ce qui ne devrait pas manquer d’alimenter les divergences déjà largement palpables au sein de la Réserve Fédérale.

Graphiquement, l'Euro s'accroche autour de 1.2326 USD tandis que la tendance haussière conserve son potentiel. Nous privilégions toujours les achats sur repli, au contact de 1.2192 d’abord puis 1.2065 en dernier recours.

Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique EURO / US DOLLAR (EUR/USD)
Durée : Période :
Euro / US Dollar (EUR/USD) : Graphique analyse technique Euro / US Dollar (EUR/USD) | EURUSD | Zone bourse