Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Devises  >  Euro / US Dollar (EUR/USD)    EURUSD   

EURO / US DOLLAR (EUR/USD)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

La BCE passe à l’offensive

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Analyse à moyen terme du 07/03/2019 | 18:49
Si les banques centrales australienne et canadienne ont exprimé leur prudence plus tôt dans la semaine, la BCE a bousculé les attentes des économistes en différant sa projection en matière de hausse de taux tout en dégainant un vaste programme de prêts aux banques sur fond de large abaissement de ses prévisions.

Face aux risques maintes fois évoqués qui pèsent sur la croissance européenne, Francfort a en effet décidé d'agir doublement.

D'une part, l’autorité monétaire prévient que les taux resteront désormais à leur plus bas niveau historique au moins « jusqu’à la fin de cette année ». Bien que la plupart des investisseurs l’avaient déjà occulté, l’été 2019 était officiellement le précédent horizon en ligne de mire.

De l'autre, la BCE va lancer une nouvelle vague de prêts géants et bon marché en faveur des banques entre septembre 2019 et mars 2021, tous assortis d’une échéance de deux ans. Un moyen de soutenir le crédit et la consommation.

En conférence de presse, Mario Draghi a appuyé ces décisions par une révision significative des anticipations de la banque centrale en matière de croissance et d’inflation:

Prévisions croissance Mars 2019 (Décembre 2018)
-2019 : +1.1% (+1.7%)
-2020 : +1.6% (+1.7%)
-2021 : +1.5% (+1.5%)

Prévisions inflation Mars 2019 (Décembre 2018)
-2019 : +1.2% (+1.6%)
-2020 : +1.5% (+1.7%)
-2021 : +1.6% (+1.8%)

Bien qu’il juge « faible » la probabilité d’une récession dans l’Union monétaire, l’argentier italien ajoute que la BCE ne s’attend plus à atteindre sa cible d’inflation (proche mais inférieure à 2%) avant 2022.

Graphiquement, l’Euro enregistre de nouveaux points bas annuels et teste à nouveau un support-clé à 1.1224 USD. En cas de franchissement de ce seuil en clôture quotidienne, la paire phare du marché des changes s’ouvrirait le chemin d’un repli plus prononcé en direction de 1.1129 et 1.10 USD. Un scénario crédibilisé par l’inventaire des positions en cours : 80% des positions des traders particuliers sont longues tandis que les investisseurs professionnels n’ont jamais été aussi largement vendeurs depuis fin 2016.

Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail

Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

Graphique EURO / US DOLLAR (EUR/USD)
Durée : Période :
Euro / US Dollar (EUR/USD) : Graphique analyse technique Euro / US Dollar (EUR/USD) | EURUSD | Zone bourse