Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Carrefour    CA   FR0000120172

CARREFOUR

(CA)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

G7: la mode veut agir pour l'environnement, mais sans contraintes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
23/08/2019 | 07:47

Paris (awp/afp) - Trente grands groupes du textile, une des industries les plus polluantes au monde, ont lancé vendredi, en amont du G7, une coalition pour réduire leur impact environnemental basée sur le volontariat, et accueillie avec scepticisme par des ONG.

Des pesticides pour produire le coton, des produits chimiques pour teindre les textiles, du CO2 pour transporter un vêtement sur des milliers de kilomètres, des microfibres de plastique émises lors du lavage des textiles synthétiques et qui atterrissent dans les océans... Le secteur de la mode est à l'origine de nombreuses pollutions.

Il est responsable de 20% des rejets d'eaux usées et de 10% des émissions de CO2 dans le monde.

L'Elysée a chargé en mai le milliardaire François-Henri Pinault, qui dirige le groupe Kering (Gucci), de mobiliser l'industrie de la mode et du luxe, qui pèse 1500 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Trois mois plus tard, un "pacte de la mode" sera dévoilé vendredi après-midi. Il est signé par Adidas, Capri Holdings (Versace...), Carrefour, Chanel, H&M, Gap, Inditex (Zara...), Kering, Nike, Prada, Puma, Stella McCartney... Lundi, il sera présenté par François-Henri Pinault lors du G7 à Biarritz.

Il ne s'agit pas de la première initiative du genre. Lors de la COP24 en Pologne en 2018, 43 entreprises s'étaient engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 30% d'ici 2030.

Dans cette nouvelle charte, les signataires s'engagent "à diriger (les) entreprises vers des actions compatibles avec la trajectoire à 1,5°C de réchauffement climatique, via une 'juste transition' pour atteindre zéro émission nette de CO2 en 2050".

Le texte identifie trois champs d'action, pour "atténuer le changement climatique et s'y adapter", "infléchir la courbe de la perte de la biodiversité d'ici 10 ans" et protéger les océans, avec de rares objectifs chiffrés: 100% d'énergies renouvelables d'ici 2030 "sur toute la chaîne d'approvisionnement" ou encore "éliminer le plastique à usage unique en 2030".

La charte ne détaille pas les actions à mener car "chaque groupe a ses spécificités", explique Kering. Une réunion est prévue en octobre "pour rentrer plus en détail sur la manière de travailler ensemble" et les actions prioritaires. Les groupes "rendront annuellement compte", précise Kering.

Produire moins

Que se passera-t-il si les entreprises ne remplissent pas leurs engagements? Le ministère de la Transition écologique table sur "les influenceurs sur les réseaux sociaux, les ONG (...) très vigilantes sur le décalage possible entre les discours et les actes" pour les pousser à jouer le jeu, "les effets sur leur réputation pouvant être violents" dans le cas contraire.

La relocalisation de la production des vêtements plus près des consommateurs n'est "pas à l'ordre du jour" de ce pacte, précise Kering. Ni une remise en cause de la "fast fashion" et de la multiplication des collections, pourtant décriée pour son impact sur l'environnement.

"On a eu un doublement entre 2000 et 2014 de la consommation de vêtements dans le monde", indique Pierre Cannet, du WWF France. La tendance devrait se poursuivre avec "un engouement pour la fast fashion" en Asie, relève l'assureur Coface et une explosion de l'usage des fibres synthétiques.

"S'il s'agit de vendre toujours plus en mettant des énergies renouvelables, ça ne suffira pas", avertit Pierre Cannet. "Il faut revoir le modèle, réduire la production, faire des vêtements utilisables plus longtemps, qui n'émettent plus de micro-plastiques quand on les lave et produits durablement."

Le recyclage est évoqué dans la charte. Des entreprises comme H&M ont lancé des opérations de recyclage, mais il existe encore des obstacles technologiques et économiques importants au retraitement des textiles et la part de matières recyclées reste infime.

Plutôt que de compter sur le bon vouloir des entreprises, c'est aux Etats d'agir, juge Clément Sénéchal de Greenpeace: "il faut des législations pour pousser à réduire la consommation de vêtements".

afp/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADIDAS AG -1.20%272.55 Cours en différé.49.42%
CARREFOUR 1.51%17.15 Cours en temps réel.15.02%
COFACE 0.62%11.43 Cours en temps réel.44.14%
GAP INC 0.31%19.24 Cours en différé.-25.31%
HENNES & MAURITZ 0.33%190.24 Cours en différé.50.47%
INDITEX - INDUSTRIA DE DISEÑO TEXTIL -0.99%26.91 Cours en clôture.20.40%
KERING -0.75%468.6 Cours en temps réel.13.85%
NEW YORK COTTON 4.85%62.25 Cours en clôture.-13.90%
NIKE -0.40%87.32 Cours en différé.17.78%
PUMA -0.74%66.95 Cours en différé.56.79%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CARREFOUR
15/09ANGERS : une centaine de manifestants contre l'ouverture d'un hypermarché
AW
14/09Siemens décroche la reconstruction de centrales en Irak pour 1,3 md USD
AW
13/09GAUSSIN : montée en puissance de la ligne de production d’ATM
AO
12/09GROUPE OPEN : directeur général pour l'activité IT Services
CF
11/09L'Europe finit en hausse à la veille de la BCE, le pétrole chute
RE
11/09CAC40 : au contact des sommets, net repli de l'Euro & pétrole
CF
11/09BOURSE DE PARIS : Grâce à la Chine, la Bourse de Paris attend plus sereinement l..
AW
11/09CAC40 : au-delà de 5.620, W-Street en soutien, $ à 1,099/E
CF
11/09EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, ArcelorMittal, Carrefour, Casino, Sanofi, Al..
11/09CAC40 : à l'assaut des sommets, plafonne avec W-Street stable
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CARREFOUR
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 73 420 M
EBIT 2019 2 048 M
Résultat net 2019 496 M
Dette 2019 3 474 M
Rendement 2019 2,90%
PER 2019 23,0x
PER 2020 14,0x
VE / CA2019 0,23x
VE / CA2020 0,22x
Capitalisation 13 682 M
Graphique CARREFOUR
Durée : Période :
Carrefour : Graphique analyse technique Carrefour | CA | FR0000120172 | Zone bourse
Tendances analyse technique CARREFOUR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 19,24  €
Dernier Cours de Cloture 17,15  €
Ecart / Objectif Haut 57,4%
Ecart / Objectif Moyen 12,2%
Ecart / Objectif Bas -26,4%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Alexandre Bompard Chairman & Chief Executive Officer
Pierre-Jean Jérome Sivignon Group Chief Financial Officer & Deputy CEO
Matthieu Malige Chief Financial Officer
Nicolas Bazire Non-Independent Director
Jean-Laurent Bonnafé Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CARREFOUR15.02%15 152
WALMART INC.25.52%334 004
ALIMENTATION COUCHE-TARD INC26.77%35 329
SM INVESTMENTS CORPORATION--.--%23 563
AVENUE SUPERMARTS LTD-1.38%13 797
COLES GROUP LTD24.96%13 479