Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Tokyo Stock Exchange  >  Boutiques, Inc.    9272   JP3829980006

BOUTIQUES, INC.

(9272)
  Rapport
SynthèseGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Sixième de nuit de colère et de violences dans des villes américaines

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
01/06/2020 | 10:35

par Brendan O'Brien et Carlos Barria

MINNEAPOLIS, Minnesota, 1er juin (Reuters) - Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à proximité de la Maison blanche à Washington et à Boston, pillages dans le sud de la Californie: les Etats-Unis ont vécu dimanche soir une sixième nuit de colères et de troubles consécutifs à la mort lors de son interpellation lundi dernier par la police de Minneapolis de George Floyd, un membre de la communauté afro-américaine.

Des soldats de la Garde nationale ont été déployés dans une quinzaine d'Etats du pays tandis que les autorités locales imposaient des mesures de couvre-feu dans des dizaines de villes, du jamais vu depuis les émeutes ayant suivi l'assassinat de Martin Luther King en 1968.

"Je déteste voir ma ville dans cet état, mais au final, nous avons besoin de justice", témoignait Jahvon Craven, un adolescent de 18 ans rencontré sur une passerelle surplombant l'Interstate 35, dans le centre de Minneapolis, peu avant l'entrée en vigueur du couvre-feu à 20h00.

Dans l'après-midi, sur ce même axe routier pourtant fermé au trafic, le chauffeur d'un camion-citerne avait roulé en direction d'une foule de manifestants sans faire a priori de victimes. Il a été stoppé, extrait du véhicule par des manifestants et molesté avant d'être interpellé par la police.

Le mouvement a commencé à Minneapolis par des manifestations pacifiques consécutives à la mort de George Floyd, 46 ans, qui n'a pas survécu à son interpellation brutale lundi par la police de cette ville du Minnesota.

Dans le contexte ultrapolarisé de la campagne présidentielle et sur fond d'inégalités face à l'épidémie de coronarivus qui a davantage touché les minorités, le mouvement s'est transformé en une nouvelle vague contestataire contre les violences racistes attribuées à la police, parfois émaillée d'émeutes et de pillages violemment réprimés par la police.

L'arrestation et l'inculpation de Derek Chauvin, le policier blanc qui a maintenu son genou sur la nuque de George Floyd alors que ce dernier disait ne plus pouvoir respirer, n'ont pas apaisé les esprits.

"CES GENS SONT DES ANARCHISTES"

A Washington, des manifestants ont allumé des feux de fortune dimanche à proximité de la Maison blanche, soulevant des colonnes de fumée se mêlant aux nuages de gaz lacrymogènes utilisées par la police pour les déloger de ce secteur de la capitale fédérale.

Des violences sporadiques ont éclaté à Boston où des activistes ont jeté des bouteilles sur les forces de l'ordre. Philadelphie a ordonné un couvre-feu entre 18h00 et 06h00.

A Miami, en Floride, un cortège est passé près d'un centre de détention. "Pas de justice, pas de paix", ont scandé plusieurs centaines de manifestants.

Sur la côte Ouest, des boutiques de luxe de Santa Monica, dans le secteur de Los Angeles, ont été pillées alors qu'une manifestation pacifique se dispersait. Des scènes similaires ont été observées plus au sud, à Long Beach, où un centre commercial a notamment été la cible de groupes de jeunes gens.

A New York, la police a arrêté près de 350 personnes tandis que 30 policiers ont été blessés. Le maire de la ville, Bill de Blasio, a promis que le comportement de la police serait examiné.

Les violences ont également touché d'autres grandes villes comme Chicago, Seattle, Salt Lake City ou bien encore Cleveland et Dallas.

Donald Trump, qui a qualifié les manifestants de "bandits" n'a pour l'heure pas décidé de prendre le contrôle de la garde nationale, mais il a annoncé qu'il considérait dorénavant le mouvement Antifa comme "terroriste".

"Maires et gouverneurs démocrates, soyez durs !", a-t-il écrit dimanche après-midi sur Twitter. "Ces gens sont des ANARCHISTES. Mobilisez notre Garde nationale MAINTENANT."

Le président américain s'en est également pris aux "médias ringards" (Lamestream Media) qui, affirme-t-il, "font tout ce qui est en leur pouvoir pour attirer la haine et l'anarchie". "Tant que chacun comprendra ce qu'ils font, qu'ils sont des FAKE NEWS et des gens vraiment nocifs appliquant un agenda malsain, nous pourrons facilement oeuvrer malgré eux à la GRANDEUR !", ajoute-t-il. (Brendan O'Brien et Carlos Barria, avec Peter Szekely, Maria Caspani et Sinead Carew à New York, Susan Heavey à Washington, et Brad Brooks à Austin; version française Nicolas Delame, Jean Terzian et Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BOUTIQUES, INC.
09/07Résumé des principales informations économiques du jeudi 9 juillet 2020
AW
09/07Zalando, Digitec et Amazon dans le top 3 du e-commerce suisse
AW
06/07France-Manifestation de guides-conférenciers pour la réouverture du Louvre
RE
01/07La police de Seattle a repris le contrôle de la "zone autonome"
RE
01/07La police de Seattle se déploie pour dégager une "zone autonome"
RE
01/07Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Mercredi 1er juillet 2020
AO
01/07CAPRI HOLDINGS : s'attend à une chute de 70% des ventes au premier trimestre
AO
30/06BERNARD ARNAULT : LVMH voit la pandémie peser sur ses ventes pendant encore des ..
RE
30/06COVID-19 : LVMH s'attend à une "reprise graduelle" au 2e semestre
AW
30/06TRANSPORT AÉRIEN : en Europe, un redécollage au ralenti
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BOUTIQUES, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 1 747 M 16,3 M 14,4 M
Résultat net 2021 266 M 2,48 M 2,20 M
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 15,7x
Rendement 2021 -
Capitalisation 4 082 M 38,1 M 33,7 M
VE / CA 2020
Capi. / CA 2021 2,34x
Nbr Employés 51
Flottant 31,4%
Graphique BOUTIQUES, INC.
Durée : Période :
Boutiques, Inc. : Graphique analyse technique Boutiques, Inc. | 9272 | JP3829980006 | Zone bourse
Tendances analyse technique BOUTIQUES, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
 
Recommandation moyenne -
Nombre d'Analystes
Objectif de cours Moyen
Dernier Cours de Cloture 1 683,00 
Ecart / Objectif Haut -
Ecart / Objectif Moyen -
Ecart / Objectif Bas -
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Yuzo Niimura President & Representative Director
Koichiro Yoshizaki Independent Outside Director
Takeshi Hayami MD & Head-Consulting Business
Minoru Moriya Independent Outside Director
Manabu Takeda Director & Head-Media Business
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
BOUTIQUES, INC.-54.64%39
AMAZON.COM, INC.66.74%1 536 784
JD.COM, INC.85.58%100 737
WAYFAIR INC.145.08%20 960
ETSY, INC.152.60%13 280
B2W COMPANHIA DIGITAL83.60%11 226