Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Swiss Exchange  >  Banque Cantonale de Genève SA    BCGE   CH0350494719

BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA

(BCGE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La crise pourrait laisser moins de traces que prévu en Suisse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
09/06/2020 | 14:46

Genève (awp) - Forte d'une exposition sectorielle favorable, l'économie suisse pourrait se révéler plus résiliente que prévu face à la crise du coronavirus. Dans leur ensemble, les économistes ont échafaudé des scénarios conjoncturels trop sombres pour 2020, donnant un poids exagéré au pessimisme des consommateurs helvétiques, affirme la Banque cantonale de Genève (BCGE).

"C'est l'une des premières fois où l'on touche de façon globale à la santé, qui est un des piliers de la confiance (...). Le Suisse est plus sensible à cela" par rapport à d'autres pays, a expliqué mardi Valérie Lemaigre, cheffe économiste de la BCGE, graphiques à l'appui. Le sentiment des consommateurs est "très déprimé", dès lors qu'on touche aux services de proximité, mis à mal par la pandémie.

A en croire Mme Lemaigre, ce pessimisme a pesé de tout son poids sur certaines prévisions de croissance. L'institut Créa de l'Université de Lausanne table par exemple sur un recul annuel du produit intérieur brut (PIB) de 8,2% en 2020. Rien que ce mardi, la faitière Economiesuisse a prédit -5,4%, Raiffeisen -5,0% et Pictet Wealth Management -7,5%.

La BCGE se montre bien plus confiante, tablant sur une contraction de 3,9% du PIB suisse cette année. "Le choc sera plus brutal et temporaire que profond", a déclaré Valérie Lemaigre lors d'une conférence de presse. L'année prochaine, un rebond de 4,2% est attendu.

Pour l'économiste, cette résilience ne s'explique pas uniquement par des mesures sanitaires moins strictes qu'ailleurs. Les secteurs économiques qui comptent en Suisse sont ceux qui vont le mieux résister, a-t-elle souligné.

Le pétrole pèse sur Genève

Au premier rang figurent la pharma et la chimie, première industrie exportatrice de Suisse et l'une des plus favorisées par la pandémie de Covid. L'alimentation constitue un autre secteur défensif qui devrait soutenir le PIB, à défaut d'empêcher une baisse de celui-ci.

Les secteurs les plus exposés économiquement, comme le tourisme, pèsent moins sur la balance conjoncturelle helvétique. En Espagne, la part d'emplois liés à cette industrie approche les 15%, contre 4,9% en Suisse, a rappelé Mme Lemaigre.

La taille des entreprises constitue un autre facteur de soutien pour l'économie helvétique. Les petites et moyennes entreprises (PME), plus fragiles, représentent 42% des emplois en Suisse, alors que chez certains de nos voisins la proportion se situe entre 70 et 80%.

Pour 2020, le taux de chômage en Suisse devrait atteindre 3,9% en glissement annuel, puis plafonner à 4,0% en 2021, selon les prévisions de la BCGE. En mai, cet indicateur a grimpé de 0,1 en rythme mensuel, à 3,4%.

Pour Genève, les attentes sont moins optimistes. Le récent choc des cours du pétrole, indépendant de la crise du coronavirus, a pesé sur le financement du négoce, une activité de premier plan pour la place financière locale.

Cette spécificité a assombri les perspectives, avec un PIB cantonal attendu en repli de 6,2% en 2020 et en hausse de 3,4% l'année prochaine. Pour le chômage, les taux escomptés s'élèvent respectivement à 5,6% et 5,5% (5,2% en mai).

fr/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA 0.56%179 Cours en différé.-8.48%
LONDON BRENT OIL -0.35%44.95 Cours en différé.-32.83%
RAIFFEISEN BANK INTERNATIONAL AG -0.98%15.16 Cours en clôture.-32.29%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BANQUE CANTONALE DE GENÈVE
05/08BCGE : Standard & Poor's confirme la notation "A+"
AW
30/07BCGE : la constitution de provisions va peser sur les performances
AW
17/06COVID-19 : les banques suisses vont plier sans rompre, affirme S&P
AW
12/06Arthur Magis nommé à la tête de Dimension, filiale de la BCGE
AW
12/06BANQUE CANTONALE DE GENEVE : Dimension SA – Monsieur Arthur Magis nommé Ma..
PU
11/06Selon la BCGE l’économie suisse pourrait surprendre par sa résilience
09/06BCGE : 200 millions de crédits Covid et "quelques petites fraudes"
AW
09/06BANQUE CANTONALE DE GENEVE : L'économie suisse pourrait surprendre par sa résili..
PU
09/06La crise pourrait laisser moins de traces que prévu en Suisse
AW
18/05BANQUE CANTONALE DE GENEVE : Tous affectés, pas tous infectés
PU
Plus d'actualités
Données financières
CA 2019 420 M 461 M 389 M
Résultat net 2019 96,8 M 106 M 89,6 M
Dette nette 2019 2 922 M 3 203 M 2 704 M
PER 2019 14,5x
Rendement 2019 1,29%
Capitalisation 1 276 M 1 402 M 1 181 M
VE / CA 2018 10,4x
VE / CA 2019 10,2x
Nbr Employés 780
Flottant 20,4%
Graphique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE
Durée : Période :
Banque Cantonale de Genève : Graphique analyse technique Banque Cantonale de Genève | BCGE | CH0350494719 | Zone bourse
Tendances analyse technique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants
Nom Titre
Blaise Goetschin Chief Executive Officer
Gilbert J. B. Probst Chairman
Éric Bourgeaux CFO & Deputy Chief Executive Officer
Jean-Marc Joris Head-Organization & Information Technologies
Daniel Stocco Head-Information Technology
Secteur et Concurrence