Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Bank of America    BAC

BANK OF AMERICA

(BAC)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Indicateurs et résultats portent l'Europe sur de nouveaux plus hauts

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
16/04/2019 | 18:47
LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi, soutenues, comme Wall Street, par de solides résultats d'entreprises américaines et des indicateurs encourageants en Chine et en Allemagne.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,36% à 5.528,67 points, son meilleur niveau en clôture depuis fin septembre.

Le Footsie britannique a pris 0,44% et le Dax allemand a gagné 0,67%.

L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,37%, le FTSEurofirst 300 de 0,35% et le Stoxx 600 de 0,29%, au plus haut depuis le 10 août.

Les marchés européens, en manque de catalyseurs, restent soutenus par des espoirs d'un accord commercial prochain entre les Etats-Unis et la Chine et l'entame de la saison des résultats en Europe et aux Etats-Unis.

Le sentiment a également été encouragé par l'amélioration de l'humeur des investisseurs allemands pour le sixième mois d'affilée en avril, portée par une conjoncture mondiale qui semble relativement résistante et par un nouveau report de la date du Brexit.

Ce bon indice ZEW, qui apaise en partie les inquiétudes concernant la croissance allemande, fait suite à un indicateur positif dans le secteur immobilier en Chine.

L'annonce de l'augmentation des prix dans l'immobilier neuf le mois dernier a en effet porté les marchés chinois et rassuré sur l'état de la deuxième économie mondiale, avant la publication mercredi d'autres statistiques mensuelles et surtout de la première estimation du produit intérieur brut du premier trimestre.

VALEURS

Les espoirs d'une stabilisation de l'activité économique ont continué de soutenir le secteur bancaire en Europe, en dépit de la déception venue des résultats la veille de Goldman Sachs. L'indice Stoxx des banques a gagné 0,84%, en hausse pour la quatrième séance d'affilée.

Commerzbank a gagné 3,09%. Selon la revue allemande Manager Magazin, la banque néerlandaise ING Groep a approché le groupe en vue d'un possible rapprochement mais Martin Zielke, le patron de la deuxième banque allemande, a refusé d'engager des négociations formelles.

Parmi les forts replis sectoriels, le compartiment du pétrole et du gaz (-0,68%) a été affecté par la faiblesse des cours du brut.

Publicis a terminé en tête du CAC (+3,71%), profitant encore de l'annonce du rachat de l'américain Epsilon, et Eramet a pris la tête du SBF 120 (+19,68%, sa plus forte hausse en une séance depuis dix ans), bénéficiant du feu vert donné par la Nouvelle-Calédonie aux exportations de minerai de nickel de sa filiale en difficulté SLN.

En tête du Stoxx 600, le groupe allemand de prêt-à-porter en ligne Zalando a grimpé de 10,59% après avoir dit prévoir un bénéfice opérationnel au premier trimestre alors que les analystes avaient jusqu'ici anticipé une perte.

A WALL STREET

A l'heure de la clôture en Europe, les trois indices majeurs de Wall Street étaient en hausse, de l'ordre de 0,3%, grâce à la publication de Johnson & Johnson. Le géant de la santé signait la plus forte progression du Dow Jones avec un gain de 1,81% après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Au lendemain des résultats mal accueillis de Goldman Sachs, c'est au tour de Bank of America (BofA) de décevoir les investisseurs (-1,47%) après avoir fait état d'un produit net bancaire inférieur aux attentes.

TAUX

L'appétit pour le risque se fait au détriment des emprunts d'Etat. Le rendement des Treasuries à dix ans évolue au-dessus de 2,58% à un plus haut d'un mois.

Le 10 ans allemand a terminé à 0,06% après être tombé momentanément sous 0,04% en réaction à une information de Reuters selon laquelle plusieurs membres de la Banque centrale européenne (BCE) jugent que ses projections économiques sont trop optimistes compte tenu de l'accès de faiblesse de la Chine et des tensions commerciales toujours présentes. En Italie, le rendement des emprunts d'Etat a brusquement grimpé en fin de matinée après les commentaires d'un responsable de la Banque d'Italie qui a évoqué une hausse du déficit public au-delà de 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2020. Le rendement du BTP à dix ans a fini à 2,6%.

CHANGES

L'euro recule légèrement sous 1,13 dollar après avoir touché dans la matinée un creux à 1,1278, affaibli par les doutes de certains membres de la BCE sur un rebond de la croissance.

Le dollar reste quasiment inchangé face à un panier de devises de référence, les cambistes attendant d'avoir des signaux supplémentaires d'une stabilisation de l'économie.

Etale jusqu'alors, la livre sterling a cédé du terrain face au dollar(-0,4%) sur une information du Guardian, démentie depuis, selon laquelle les discussions étaient bloquées entre le gouvernement de Theresa May et l'opposition travailliste pour sortir de l'impasse sur le Brexit.

LES INDICATEURS DU JOUR

Aux Etats-Unis, la production manufacturière a stagné en mars après deux mois de recul et l'indice de confiance des professionnels du secteur de l'immobilier s'est légèrement amélioré en avril comme attendu.

PÉTROLE

Les cours du brut sont en légère hausse, soutenus par la baisse des exportations au Venezuela et en Iran.

Le baril de Brent évolue au-dessus des 71,2 dollars et le baril de brut léger américain revient vers les 63,6 dollars

A SUIVRE mercredi :

La séance mercredi sera à nouveau marquée par une nouvelle série de résultats d'entreprises dont Danone, Kering, Publicis et Roche. Du côté des indicateurs, c'est le PIB chinois qui focalisera l'attention des opérateurs du marché.

(Édité par Véronique Tison)

par Laetitia Volga

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BANK OF AMERICA -0.70%28.49 Cours en différé.15.26%
CAC 40 -0.12%5378.98 Cours en temps réel.13.84%
COMMERZBANK AG -3.12%7.107 Cours en différé.26.85%
DAX 0.21%12168.74 Cours en différé.15.01%
ERAMET -1.62%52.12 Cours en temps réel.-12.21%
EURO STOXX 50 0.01%3386.72 Cours en différé.12.83%
ING GROEP -1.57%9.898 Cours en différé.6.87%
JOHNSON & JOHNSON 0.46%138.76 Cours en différé.7.26%
PUBLICIS GROUPE 0.59%50.84 Cours en temps réel.0.92%
STOXX EUROPE 600 -0.08%379.19 Cours en différé.12.39%
ZALANDO 0.78%37.57 Cours en différé.66.13%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BANK OF AMERICA
16/05KBC fait mieux que prévu au 1er trimestre grâce aux coûts
RE
15/05Kone étudie une possible offre sur les ascenseurs de Thyssenkrupp
RE
15/05Chute de 20% du bénéfice net d'ABN Amro au 1er trimestre
RE
13/05La consommation "plaisir" reste la mieux valorisée à Wall Street
09/05Natixis au-dessus des attentes au 1er trimestre, objectifs confirmés
RE
09/05LAURENT MIGNON : Natixis au-dessus des attentes au T1, objectifs confirmés
RE
09/05BANQUES-Natixis au-dessus des attentes au T1, plus-value de €586 mlns
RE
09/05Le bénéfice net de Monte dei Paschi chute de 85% au 1er trimestre
RE
09/05UniCredit maintient ses objectifs malgré un 1er trimestre meilleur que prévu
RE
09/05ROSS MCEWAN : BANQUES-UniCredit maintient ses objectifs malgré un T1 meilleur qu..
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BANK OF AMERICA
Plus de recommandations
Données financières ($)
CA 2019 92 985 M
EBIT 2019 38 787 M
Résultat net 2019 27 180 M
Dette 2019 -
Rendement 2019 2,43%
PER 2019 9,93
PER 2020 9,05
Capi. / CA 2019 2,90x
Capi. / CA 2020 2,84x
Capitalisation 270 Mrd
Graphique BANK OF AMERICA
Durée : Période :
Bank of America : Graphique analyse technique Bank of America | BAC | US0605051046 | Zone bourse
Tendances analyse technique BANK OF AMERICA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 32
Objectif de cours Moyen 32,9 $
Ecart / Objectif Moyen 16%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Brian T. Moynihan Chairman, President & Chief Executive Officer
Catherine P. Bessant President-Global Product Solutions & CMO
Thomas Kell Montag Co-Chief Operating Officer
Paul M. Donofrio Chief Financial Officer
Thomas J. May Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
BANK OF AMERICA15.26%270 033
JP MORGAN CHASE & COMPANY14.06%361 216
INDUSTRIAL AND COMMERCIAL BANK OF CHINA6.62%280 575
CHINA CONSTRUCTION BANK CORPORATION9.89%217 863
WELLS FARGO-1.37%204 268
HSBC HOLDINGS PLC0.87%167 312