Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Alphabet    GOOGL

ALPHABET

(GOOGL)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

France-Google fait un chèque d'un milliard pour régler ses contentieux fiscaux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/09/2019 | 17:48

* La justice valide un accord à 500 millions d'euros

* 465 millions d'euros de "taxes additionnelles"

* Les poursuites judiciaires s'arrêtent

* Fin de quatre années d'une enquête "hors normes" (Actualisé avec précisions)

PARIS, 12 septembre (Reuters) - Google a accepté de verser près d'un milliard d'euros à l'Etat français pour régler définitivement ses vieux litiges avec l'administration fiscale et la justice via un accord en deux volets officiellement entériné jeudi.

La justice a homologué une convention judiciaire d'intérêt public (CJIP), fruit de plusieurs mois de négociations secrètes entre Google et le Parquet national financier (PNF), en vertu de laquelle le géant du numérique s'engage à verser 500 millions d'euros en échange de l'arrêt des poursuites.

A cette transaction s'ajoute un deuxième montant de 465 millions d'euros de "taxes additionnelles" que "Google a accepté de payer et qui a été en grande partie reflété dans (ses) précédents résultats financiers", selon un porte-parole du groupe contacté par Reuters.

"Cet accord solde tous les contentieux avec Google, c'est une somme très proche de ce que nous demandions à l'origine", a salué le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui s'est également déclaré "extrêmement satisfait" dans une interview au Figaro.

Le fisc avait réclamé à l'origine 1,6 milliard d'euros - selon une source proche de Bercy - puis 1,115 milliard d'euros, sans obtenir à ce jour gain de cause devant la justice administrative - un pourvoi en cassation devant le Conseil d'Etat était en cours mais il est désormais caduc.

Le litige portait sur le calcul des taxes auxquelles devait être astreinte l'entreprise : la procédure du PNF, ouverte à la suite d'une plainte du fisc, visait à déterminer si Google France avait minoré le montant de son impôt sur les sociétés par le biais d'un mécanisme passant par sa filiale en Irlande, où la fiscalité est nettement plus avantageuse.

"ALLER DE L'AVANT"

Le parquet est arrivé à la conclusion que le groupe avait bien échappé, pendant des années, à des millions d'euros de taxe en minimisant les activités de sa société française.

Dans le détail, le paiement de l'amende de 500 millions d'euros se fera via Google France et Google Ireland, selon les termes de la CJIP signée en catimini le 3 septembre et formellement validée jeudi lors d'une audience publique au tribunal de Paris.

Cet accord "ne vaut pas reconnaissance de culpabilité" mais permet "d'aller de l'avant et de régler une fois pour toute ces contentieux passés", a insisté Me Antonin Lévy, l'un des avocats de Google, devant le tribunal.

C'est le résultat d'un "pragmatisme judiciaire assumé", a pour sa part estimé un représentant du PNF.

Google peut théoriquement se rétracter dans un délai de dix jours.

Deux autres géants américains du numérique, Amazon et Apple, sont également sortis récemment du collimateur du fisc français, en concluant des accords portant sur le paiement de millions d'euros d'arriérés d'impôts, sans toutefois passer par la procédure de CJIP - une nouveauté juridique introduite dans la loi dite Sapin II en décembre 2016.

Le gouvernement français se veut le fer de lance dans la taxation de ces grandes multinationales, les "Gafa" selon l'acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple.

En attendant un éventuel accord international, Paris a créé cette année un nouvel impôt conçu spécialement à cet effet, s'élevant à 3% sur les revenus en France de ces géants, et s'est attiré en retour des menaces de représailles du président américain, Donald Trump. (Simon Carraud avec Matthieu Rosemain, édité par Yves Clarisse)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET 0.06%1243 Cours en différé.18.95%
APPLE INC. -0.40%234.37 Cours en différé.49.18%
FACEBOOK 0.35%189.55 Cours en différé.44.60%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ALPHABET
06:31IBM toujours à la peine malgré Red Hat
AW
16/10L'Italie prévoit une taxe sur le numérique à partir de 2020
AW
16/10L'américain Broadcom sous le feu de l'UE pour pratiques anticoncurrentielles
AW
16/10EN DIRECT DES MARCHES : Ipsen, Soitec, DBV Technologies, FDJ, Roche, Google, ..
16/10Huawei étoffe son chiffre d'affaires d'un quart sur neuf mois
AW
16/10BOURSE DE PARIS : Le verre à moitié plein
16/10Tokyo en nette hausse grâce à des bons signaux venus des Etats-Unis
AW
15/10Google lance son nouveau smartphone et bientôt ses jeux vidéo en streaming
AW
15/10ALPHABET : en hausse après une conférence réussie
CF
15/10Google lancera sa plateforme de jeux vidéo en streaming le 19 novembre
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ALPHABET
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2019 162 Mrd
EBIT 2019 35 419 M
Résultat net 2019 34 107 M
Trésorerie 2019 124 Mrd
Rendement 2019 -
PER 2019 25,5x
PER 2020 22,3x
VE / CA2019 4,55x
VE / CA2020 3,74x
Capitalisation 862 Mrd
Graphique ALPHABET
Durée : Période :
Alphabet : Graphique analyse technique Alphabet | GOOGL | US02079K3059 | Zone bourse
Tendances analyse technique ALPHABET
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 46
Objectif de cours Moyen 1 406,95  $
Dernier Cours de Cloture 1 243,00  $
Ecart / Objectif Haut 28,7%
Ecart / Objectif Moyen 13,2%
Ecart / Objectif Bas -1,45%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Lawrence E. Page Chief Executive Officer & Director
Sergey Mikhaylovich Brin President & Director
John LeRoy Hennessy Chairman
Ruth Porat Chief Financial Officer & Senior Vice President
Louis John Doerr Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ALPHABET18.95%862 116
BAIDU-31.73%37 740
NAVER CORP--.--%18 938
Z HOLDINGS CORPORATION25.19%14 677
YANDEX10.42%9 873
SOGOU INC.1.14%2 078